Menu
RSS
A+ A A-

Rebond aidé par un accès de faiblesse du dollar

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole rebondissaient vendredi en fin d'échanges européens, portés par un accès de faiblesse du billet vert dans un marché aux faibles volumes d'échanges en raison d'un jour et demi férié aux Etats-Unis alors que les tensions au Proche-Orient restaient élevées.

Vers 17H30 GMT (18H30 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier valait 111,32 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 77 cents par rapport à la clôture de jeudi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance gagnait 94 cents à 88,32 dollars, par rapport à la clôture de mercredi.

Les cours du brut profitaient "d'un indice Ifo (confiance des entrepreneurs allemands, ndlr) meilleur qu'attendu (en novembre) ainsi que de l'absence de mauvaises nouvelles tant en Europe qu'aux Etats-Unis", commentait Michael Hewson, analyste chez CMC Markets.

Le marché "semble parcouru d'un regain d'optimisme, malencontreux ou non, sur la perspective de voir une solution aux crises espagnole et grecque la semaine prochaine", expliquait l'analyste.

En effet, le marché était surtout porté par des espoirs de voir la zone euro et les autres créanciers de la Grèce, dont le Fonds monétaire international (FMI) trouver un accord en début de semaine prochaine sur le versement de tranche d'aide financière au pays cruciales et bloquées depuis juin.

Cet optimisme portait l'euro à des niveaux plus vus depuis début novembre face à un dollar par ailleurs pénalisé par les incertitudes persistantes liées à la perspective d'un "mur budgétaire", c'est-à-dire des hausses d'impôts et baisses de dépenses publiques qui entreront en vigueur automatiquement début janvier à moins d'un accord entre le président Barack Obama et les élus démocrates et républicains du Congrès pour l'éviter.

L'affaiblissement du billet vert rend plus rentable les achats de matières premières libellées en dollars, comme l'or noir, pour les investisseurs munis d'autres devises.

Par ailleurs, les opérateurs restaient attentifs à l'évolution de la situation au Proche-Orient, où les tensions entre Israël et le Hamas palestinien restaient élevées malgré l'entrée en vigueur mercredi soir d'une trêve mettant un terme à huit jours d'une confrontation armée qui a coûté la vie à 163 Palestiniens et cinq Israéliens.

Ce cessez-le-feu atténuait les risques de voir une escalade des violences dans la région et surtout d'une contagion au Moyen-Orient qui pourrait perturber l'offre pétrolière de la région.

Les volumes d'échanges restaient tout de même limités en l'absence de nombreux opérateurs américains en raison de la fête de Thanksgiving, célébrée la veille, pour laquelle le parquet du Nymex était resté fermé jeudi et ne devait rester ouvert que vendredi matin.

ds



(AWP / 23.11.2012 18h56)


Commenter Rebond aidé par un accès de faiblesse du dollar


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 novembre 2017 à 08:12

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions divergentes en Asie, le "light sweet crude" (WTI) enfonçant un plus haut...

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

jeudi 23 novembre 2017 à 03:33

Pétrole : un cousin de Chavez nommé à la tête de Citgo, fili…

Caracas: Le président vénézuélien Nicolas Maduro a nommé mercredi un cousin de l'ancien dirigeant Hugo Chávez comme président de Citgo, filiale américaine...

mercredi 22 novembre 2017 à 21:10

Le pétrole new-yorkais termine au plus haut depuis juillet 2…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à londres a terminé en forte hausse mercredi, profitant d'une baisse hebdomadaire...

mercredi 22 novembre 2017 à 18:13

Le pétrole profite de la baisse des réserves de brut aux Eta…

Londres: Les cours du pétrole montaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves de brut des Etats-Unis la...

mercredi 22 novembre 2017 à 17:16

USA: baisse des stocks de brut et nouveau record de producti…

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé aux Etats-Unis la semaine dernière après deux semaines de hausse surprise de suite...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite