Menu
RSS
A+ A A-

Le brut continue son recul, dans un marché sans grand volumes d'échange

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole reculaient vendredi en cours d'échanges européens, dans un marché sans grand volume en raison d'un jour et demi férié aux Etats-Unis, et toujours pénalisé par une diminution des craintes sur l'offre de brut après l'entrée en vigueur d'une trêve au Proche-Orient.

Vers 11H00 GMT (12H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier valait 110,42 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 13 cents par rapport à la clôture de jeudi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance cédait 31 cents à 87,07 dollars, par rapport à la clôture de mercredi.

"Les prix du pétrole n'ont quasiment pas bougé jeudi", la place new-yorkaise étant fermée pour le jour de Thanksgiving, "et il ne faut pas s'attendre non plus à de fortes fluctuations des cours vendredi, puisque les marchés américains resteront fermés" une moitié de la journée, jusqu'à la clôture des échanges européens, observaient les analystes de Commerzbank.

Les prix continuaient de pâtir d'une baisse des inquiétudes sur une escalade des tensions au Moyen-Orient après la conclusion d'un cessez-le-feu entre le Hamas palestinien et Israël, qui "a réduit la prime de risque sur les cours du brut", en éloignant le spectre d'une perturbation de l'offre pétrolière de la région, soulignait Andrey Kryuchenkov, analyste de VTB Capital.

Une trêve entre Israël et le Hamas palestinien au pouvoir à Gaza est entrée en vigueur mercredi soir, mettant un terme à huit jours de confrontation armée qui a coûté la vie à 163 Palestiniens et cinq Israéliens.

Dans ce contexte, "les opérateurs tournaient leur attention vers les fondamentaux moroses" de la demande de brut, s'intéressant aux indicateurs macroéconomiques, et vers les développements dans la zone euro, poursuivait M. Kryuchenkov.

Ainsi, le marché continuait de surveiller la situation de la Grèce, toujours en attente du versement de nouvelles aides financières internationales, mais aussi les tractations en cours sur le budget de l'Union européenne (UE), qui "jusqu'à présent ont abouti à peu de chose, les tenants d'une austérité accrue s'opposant aux partisans d'un accroissement du budget", notaient les experts de JBC Energy.

Le marché digérait par ailleurs vendredi un rebond inattendu de l'indice de confiance des entrepreneurs allemands Ifo en novembre, un signal rassurant sur la santé de la première économie européenne.

cha



(AWP / 23.11.2012 12h30)


Commenter Le brut continue son recul, dans un marché sans grand volumes d'échange


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 25 septembre 2017 à 12:40

Le pétrole monte encore, l'Opep pourrait prolonger son accor…

Londres: Les prix du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens, les analystes se satisfaisant du ton optimiste adopté par des responsables...

lundi 25 septembre 2017 à 12:16

Kurdistan irakien: assécher les revenus du pétrole dépend de…

Bagdad: L'arrêt des transactions pétrolières avec le Kurdistan irakien, demandé par Bagdad comme mesure de rétorsion à la tenue lundi du référendum...

lundi 25 septembre 2017 à 10:32

L'Opep va discuter de la prolongation des réductions de prod…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): L'Opep discutera en novembre de la prolongation des réductions de production qui ont stimulé les prix et...

lundi 25 septembre 2017 à 05:23

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole reculaient lundi en Asie après une réunion de l'Opep qui s'est terminée sans engagement tangible sur une...

dimanche 24 septembre 2017 à 20:50

Kurdistan: Bagdad demande aux pays de ne traiter qu'avec lui…

Bagdad: Le gouvernement irakien a demandé dimanche à tous les pays de ne traiter qu'avec lui pour les transactions pétrolières après la...

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:05

Le pétrole tente de se reprendre, peu surpris par l'Opep

Londres: Les prix du pétrole tentaient timidement de relever la tête vendredi en fin d'échanges européens, après une réunion encourageante des pays...

vendredi 22 septembre 2017 à 16:44

Total: accord avec Chevron pour explorer dans le Golfe du Me…

Paris: Le groupe pétrolier et gazier français Total a annoncé vendredi avoir signé un accord avec l'américain Chevron pour explorer en eau...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite