Menu
RSS
A+ A A-

Le brut poursuit son repli, pénalisé par un regain de prudence du marché

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole reculaient mardi en fin d'échanges européens, minés par des prises de bénéfices, dans un marché où pesait un regain de craintes sur la zone euro, et par l'avancée des discussions pour une trêve entre Israéliens et Palestiniens.

Vers 17H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier valait 109,40 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 2,30 dollars par rapport à la clôture de lundi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en janvier cédait 2,61 dollars à 96,67 dollars.

Les cours du baril perdaient du terrain, au lendemain d'un bond de plus de 2 dollars à Londres comme à New York, une hausse alimentée par les inquiétudes d'une escalade des tensions au Moyen-Orient alors que se poursuivaient les raids israéliens contre les groupes armés de la bande de Gaza.

L'opération militaire israélienne, qui a fait 116 morts depuis son lancement il y a six jours, continuait mardi, mais Israël a provisoirement repoussé l'option d'une offensive terrestre contre Gaza. Une trêve entre les groupes armés palestiniens de la bande de Gaza et Israël devrait être annoncée mardi soir au Caire, ont par ailleurs affirmé des sources du Hamas et du Jihad islamique.

"Ces informations, suggérant qu'une escalade du conflit et une offensive terrestre d'Israël devraient être évitées à court terme, ont permis aux cours du baril de se replier", et même des indicateurs immobiliers encourageants aux Etats-Unis ne sont pas parvenus à freiner leur recul, observait Michael Hewson, analyste du courtier CMC Markets.

Par ailleurs, "les prix sont pour le moment à nouveau plombés par la morosité de l'environnement économique mondial" et notamment dans la zone euro, qui assombrit les perspectives de la demande de brut, ajoutaient les analystes de la banque SEB.

Ainsi, l'abaissement par l'agence de notation financière Moody's de la note de la dette à long terme de la France descendue d'un cran à "Aa1", ravivant les craintes des marchés sur la zone euro, "a incité les investisseurs à engranger quelques bénéfices", soulignait Myrto Sokou, analyste du courtier Sucden, observant que les opérateurs restaient par ailleurs sur leurs gardes avant les résultats d'une réunion des ministres des Finances de la zone euro.

Ces derniers devaient discuter mardi du versement d'une tranche d'aide financière promise à la Grèce.

Les investisseurs seront par ailleurs attentifs mercredi aux chiffres hebdomadaires du département américain de l'Energie (DoE).

Selon les analystes de Dow Jones Newswires, le DoE devrait faire état d'une hausse de 600'000 barils des stocks de brut aux Etats-Unis sur la semaine achevée le 16 novembre, ainsi que d'une augmentation de 1,1 million de barils des stocks d'essence et d'un recul de 400'000 barils des stocks de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage), très surveillés à l'approche de l'hiver.

Toutefois, "les échanges devraient être de moins en moins animés d'ici à la fin de la semaine", les opérateurs américains désertant le marché à l'approche du long week-end des fêtes de Thanksgiving aux Etats-Unis, où le parquet du Nymex sera fermé jeudi et vendredi après-midi, soulignait M. Kryuchenkov.

rp



(AWP / 20.11.2012 18h35)


Commenter Le brut poursuit son repli, pénalisé par un regain de prudence du marché


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 19 octobre 2017 à 21:09

Le pétrole termine en baisse, les inquiétudes sur l'Irak s'a…

NYC/Cours de clôture: Le prix des barils de pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé en baisse jeudi, perdant...

jeudi 19 octobre 2017 à 18:13

Le pétrole recule malgré le risque géopolitique

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens, le risque de perturbation de la production irakienne ne convainquant pas...

jeudi 19 octobre 2017 à 16:53

Rosneft devrait augmenter de 5% sa part dans le gisement égy…

Milan: Le géant semi-public russe des hydrocarbures Rosneft réfléchit à augmenter de 5% sa participation dans l'immense gisement gazier offshore égyptien de...

jeudi 19 octobre 2017 à 15:34

Le pétrole, lesté par les stocks américains, ouvre en baisse…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York reculait jeudi à l'ouverture, lesté par la hausse des réserves...

jeudi 19 octobre 2017 à 13:41

Le marché du pétrole se rééquilibre plus vite que prévu (Ope…

Londres: Le secrétaire général de l'Opep, Mohammed Barkindo, s'est félicité jeudi à Londres du rééquilibrage du marché mondial du pétrole et a...

jeudi 19 octobre 2017 à 12:47

Le pétrole baisse un peu dans un marché toujours hésitant

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu jeudi en cours d'échanges européens, mais restaient cantonnés dans la fourchette étroite dans laquelle...

jeudi 19 octobre 2017 à 12:39

Bagdad critique vivement l'accord entre le Kurdistan et Rosn…

bagdad: Le gouvernement irakien s'en est pris vivement jeudi, sans le nommer, à l'accord signé la veille par le géant semi-public russe...

jeudi 19 octobre 2017 à 09:09

Norvège: la production pétrolière recule en septembre

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a sensiblement reculé en septembre à cause de travaux...

jeudi 19 octobre 2017 à 05:37

Le pétrole en petite baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient légèrement jeudi en Asie dans un marché peu rasséréné par l'annonce d'un recul des stocks de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite