Menu
RSS

Le brut recule, prises des bénéfices et craintes sur la zone euro pèsent

  • Écrit par Cours du baril
prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens, pénalisés par des prises de bénéfices au lendemain d'un bond alimenté par les tensions au Moyen-Orient, dans un marché par ailleurs gagné par un regain de prudence sur la zone euro.

Vers 11H25 GMT (12H25 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier valait 111,53 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 17 cents par rapport à la clôture de lundi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en janvier cédait 20 cents à 89,08 dollars.

Les cours du baril perdaient un peu de terrain, les investisseurs étant tentés d'engranger quelques bénéfices au lendemain d'un bond de plus de 2 dollars des prix du brut à Londres comme à New York.

Cette hausse avait été alimentée par la poursuite des raids aériens de l'armée israélienne sur la bande de Gaza, les opérateurs redoutant une escalade des violences susceptible de perturber l'offre de brut dans la région. Depuis son lancement il y a sept jours, cette opération militaire contre les groupes armés de Gaza a fait 109 morts, selon des sources médicales palestiniennes.

Cependant, les opérateurs "gardent les yeux tournés vers la bande de Gaza", mais une escalade du conflit "paraît improbable alors que la pression internationale s'accroît sur les deux parties pour qu'un cessez-le-feu soit négocié", estimait Andrey Kryuchenkov, analyste de VTB Capital.

De plus, "si une montée des tensions au Moyen-Orient pourrait à nouveau dominer le marché du pétrole et tirer les cours vers le haut, les prix sont pour le moment à nouveau plombés par la morosité de l'environnement économique mondial", qui assombrit les perspectives de la demande de brut, ajoutaient les analystes de la banque SEB.

En particulier, "les problèmes de la zone euro refont surface, après l'abaissement par (l'agence de notation financière) Moody's" de la note de la dette à long terme de la France, descendue d'un cran à "Aa1", notaient les experts de JBC Energy. Les opérateurs restaient par ailleurs sur leurs gardes avant une réunion des ministres des Finances de la zone euro, où doit être discuté le versement d'une tranche d'aide financière promise à la Grèce.

Les investisseurs seront par ailleurs attentifs mercredi aux chiffres hebdomadaires du Département américain de l'Energie (DoE).

Selon les analystes de Dow Jones Newswires, le DoE devrait faire état d'une hausse de 600.000 barils des stocks de brut aux Etats-Unis sur la semaine achevée le 16 novembre, ainsi que d'une augmentation de 1,1 million de barils des stocks d'essence et d'un recul de 400.000 barils des stocks de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage), très surveillés à l'approche de l'hiver.

Toutefois, "les échanges devraient être de moins en moins animés d'ici à la fin de la semaine", les opérateurs américains désertant le marché à l'approche du long week-end des fêtes de Thanksgiving aux Etats-Unis, où le Nymex sera fermé jeudi et vendredi après-midi, soulignait M. Kryuchenkov.

cha



(AWP / 20.11.2012 12h55)


Commenter Le brut recule, prises des bénéfices et craintes sur la zone euro pèsent

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 23 mai 2017 à 18:12

Le pétrole monte un peu dans un marché hésitant avant l'Opep

Londres: Les cours du pétrole montaient un peu mardi en fin d'échanges européens, sur un marché hésitant à deux jours d'une réunion...

mardi 23 mai 2017 à 16:51

Pétrole: l'Opep vise à prolonger son accord de neuf mois, se…

Vienne: L'Opep et ses partenaires, toujours en quête d'une remontée durable des cours du brut, vont chercher à reconduire leurs limitations de...

mardi 23 mai 2017 à 15:20

Le pétrole hésitant à New York, l'Opep scrutée

New York: Les cours du pétrole évoluaient proche de l'équilibre mardi à New York peu après l'ouverture, les investisseurs hésitant au gré...

mardi 23 mai 2017 à 12:51

Le pétrole baisse un peu, prudence en attendant l'Opep

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu mardi en cours d'échanges européens, dans un marché reprenant son souffle après des sommets...

mardi 23 mai 2017 à 09:05

Noyée dans le schiste américain, l'Opep s'apprête à renouvel…

Londres: L'Opep et ses partenaires pourraient renouveler leurs limitations de production de pétrole au moins jusqu'à la fin 2017 lors de réunions...

mardi 23 mai 2017 à 06:13

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse en Asie mardi, plombés par les informations selon lesquelles les Etats-Unis veulent...

lundi 22 mai 2017 à 21:02

France: les carburants en légère hausse la semaine dernière

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises se sont légèrement redressés la semaine dernière, après trois semaines consécutives de...

lundi 22 mai 2017 à 21:00

Le pétrole finit en hausse, l'Irak en faveur d'une prolongat…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse lundi, stimulés par les attentes des investisseurs sur une prolongation des...

lundi 22 mai 2017 à 19:22

L'Irak pour une prolongation de 9 mois des limites de produc…

Bagdad: L'Irak a approuvé la prolongation de neuf mois de la limitation de la production des pays membres de l'Opep, qui vise...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite