Menu
RSS
A+ A A-

Le brut recule, prises des bénéfices et craintes sur la zone euro pèsent

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens, pénalisés par des prises de bénéfices au lendemain d'un bond alimenté par les tensions au Moyen-Orient, dans un marché par ailleurs gagné par un regain de prudence sur la zone euro.

Vers 11H25 GMT (12H25 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier valait 111,53 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 17 cents par rapport à la clôture de lundi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en janvier cédait 20 cents à 89,08 dollars.

Les cours du baril perdaient un peu de terrain, les investisseurs étant tentés d'engranger quelques bénéfices au lendemain d'un bond de plus de 2 dollars des prix du brut à Londres comme à New York.

Cette hausse avait été alimentée par la poursuite des raids aériens de l'armée israélienne sur la bande de Gaza, les opérateurs redoutant une escalade des violences susceptible de perturber l'offre de brut dans la région. Depuis son lancement il y a sept jours, cette opération militaire contre les groupes armés de Gaza a fait 109 morts, selon des sources médicales palestiniennes.

Cependant, les opérateurs "gardent les yeux tournés vers la bande de Gaza", mais une escalade du conflit "paraît improbable alors que la pression internationale s'accroît sur les deux parties pour qu'un cessez-le-feu soit négocié", estimait Andrey Kryuchenkov, analyste de VTB Capital.

De plus, "si une montée des tensions au Moyen-Orient pourrait à nouveau dominer le marché du pétrole et tirer les cours vers le haut, les prix sont pour le moment à nouveau plombés par la morosité de l'environnement économique mondial", qui assombrit les perspectives de la demande de brut, ajoutaient les analystes de la banque SEB.

En particulier, "les problèmes de la zone euro refont surface, après l'abaissement par (l'agence de notation financière) Moody's" de la note de la dette à long terme de la France, descendue d'un cran à "Aa1", notaient les experts de JBC Energy. Les opérateurs restaient par ailleurs sur leurs gardes avant une réunion des ministres des Finances de la zone euro, où doit être discuté le versement d'une tranche d'aide financière promise à la Grèce.

Les investisseurs seront par ailleurs attentifs mercredi aux chiffres hebdomadaires du Département américain de l'Energie (DoE).

Selon les analystes de Dow Jones Newswires, le DoE devrait faire état d'une hausse de 600.000 barils des stocks de brut aux Etats-Unis sur la semaine achevée le 16 novembre, ainsi que d'une augmentation de 1,1 million de barils des stocks d'essence et d'un recul de 400.000 barils des stocks de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage), très surveillés à l'approche de l'hiver.

Toutefois, "les échanges devraient être de moins en moins animés d'ici à la fin de la semaine", les opérateurs américains désertant le marché à l'approche du long week-end des fêtes de Thanksgiving aux Etats-Unis, où le Nymex sera fermé jeudi et vendredi après-midi, soulignait M. Kryuchenkov.

cha



(AWP / 20.11.2012 12h55)


Commenter Le brut recule, prises des bénéfices et craintes sur la zone euro pèsent


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

lundi 20 novembre 2017 à 18:44

Les prix des carburants toujours en hausse en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter la semaine dernière, selon des chiffres publiés lundi.

lundi 20 novembre 2017 à 18:36

USA: Dernier obstacle franchi pour la construction de l'oléo…

Chicago: La construction de l'oléoduc Keystone XL, qui divise aux Etats-Unis défenseurs de l'environnement et partisans du développement des ressources énergétiques, a...

lundi 20 novembre 2017 à 18:35

Le pétrole recule à dix jours de la réunion de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient lundi en fin d'échanges européens alors que l'avenir de l'accord de réduction de la production sera...

lundi 20 novembre 2017 à 15:48

Le pétrole new-yorkais, en baisse, le regard tourné vers une…

New York: Le pétrole new-yorkais baissait peu après l'ouverture lundi, les marchés hésitant à dix jours d'une réunion de l'Organisation des pays...

lundi 20 novembre 2017 à 12:12

Le pétrole recule, le marché hésite à dix jours d'une réunio…

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens dans un marché renouant avec la prudence, alors que l'avenir de...

lundi 20 novembre 2017 à 04:51

Les cours du pétrole mitigés en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans l'attente de l'éventuelle prolongation de l'accord conclu par l'Opep pour limiter la...

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite