Menu
RSS
A+ A A-

Le brut monte à New York et à Londres, porté par le Proche-Orient

prix-du-petrole (reprise de vendredi soir)</p(reprise de vendredi soir):

(reprise de vendredi soir)


New York - Les prix du pétrole ont rebondi vendredi à New York, dans un marché s'inquiétant pour l'approvisionnement en brut avant le week-end alors que l'escalade des violences se poursuivait au Proche-Orient.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en décembre a avancé de 1,22 dollar à 86,67 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier, dont il s'agissait du premier jour d'utilisation comme contrat de référence, a fini à 108,95 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en hausse de 94 cents par rapport à la clôture de jeudi.

Les cours du pétrole, qui avaient cédé la veille à la pression exercée par des craintes sur la demande dans un climat économique incertain, sont repartis en hausse à l'orée du week-end, tirés par la dégradation de la situation au Proche-Orient.

"Les risques d'une nouvelle escalade au cours du week-end alors que le marché sera fermé (ont poussé) les opérateurs à procéder à des achats" avant la fin de la séance, a noté John Kilduff, de Again Capital.

Vendredi, au troisième jour de l'offensive "Pilier de défense", l'armée israélienne a poursuivi ses raids aériens sur Gaza et a bloqué toutes les routes principales autour de l'enclave palestinienne.

Dans une nouvelle escalade, des combattants palestiniens à Gaza ont tiré vendredi des roquettes en direction de Jérusalem et Tel-Aviv. Israël a mobilisé des dizaines de milliers de réservistes en prévision d'une éventuelle offensive terrestre contre l'enclave.

Au total, 28 Palestiniens ont péri dans quelque 500 raids israéliens, alors que trois Israéliens ont été tués par une roquette palestinienne dans le sud d'Israël, près de la bande de Gaza.

"Cela contribue à un sentiment généralisé de malaise dans la région", alors que des manifestations cette semaine en Jordanie contre la flambée des prix de l'énergie ont dégénéré en émeutes, et que l'Iran continue d'inquiéter, a résumé Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

En revanche, une explosion suivie d'un incendie sur une plateforme pétrolière américaine dans le Golfe du Mexique, au large de la Louisiane (sud), qui a fait neuf blessés et deux disparus, n'a eu que peu d'impact sur le marché, selon lui.

En effet, la plateforme ne pompait pas de pétrole au moment de l'explosion, et aucune fuite en mer n'a été constatée à ce stade par les gardes-côtes.

D'autre part, des inquiétudes persistantes sur la vigueur de la demande mondiale de brut, après la publication de statistiques économiques peu encourageantes des deux côtés de l'Atlantique cette semaine, freinaient la flambée des cours.

rp



(AWP / 19.11.2012 06h21)


Commenter Le brut monte à New York et à Londres, porté par le Proche-Orient


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 novembre 2017 à 20:15

Le pétrole progresse à quelques jours d'une réunion stratégi…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse vendredi lors d'une séance écourtée, profitant...

vendredi 24 novembre 2017 à 18:17

Le pétrole monte, l'oléoduc Keystone reste paralysé

Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en fin d'échanges européens, le WTI américain profitant en particulier d'une perturbation régionale de l'offre...

vendredi 24 novembre 2017 à 15:23

Le pétrole progresse, s'inquiétant des conséquences d'une fu…

New York: Le pétrole new-yorkais a débuté la séance en hausse vendredi, la fermeture depuis plusieurs jours d'un oléoduc reliant le Canada...

vendredi 24 novembre 2017 à 13:27

Le pétrole grimpe, l'oléoduc Keystone perturbe l'offre nord-…

Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, alors qu'un oléoduc majeur qui relie le Canada et les États-Unis...

vendredi 24 novembre 2017 à 08:12

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions divergentes en Asie, le "light sweet crude" (WTI) enfonçant un plus haut...

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite