Menu
RSS

Le brut se replie, en dépit de l'escalade des tensions au Proche-Orient

  • Écrit par Cours du baril
prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole reculaient vendredi en cours d'échanges européens, les inquiétudes sur la vigueur de la demande mondiale dans un environnement économique toujours morose l'emportant sur la montée des violences au Proche-Orient au troisième jour de raids israéliens sur Gaza.

Vers 11H00 GMT (12H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, valait 107,83 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 18 cents par rapport à la clôture de jeudi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en décembre abandonnait 36 cents à 85,09 dollars.

Le cours du Brent avait grimpé de 1,37 dollar jeudi, soutenu par un regain d'inquiétude sur l'offre de brut "face à l'escalade des violences au Moyen-Orient", et "le marché reste suspendu à ce qui va se passer dans la région au cours des prochains jours", soulignait Andrey Kryuchenkov, analyste de VTB Capital.

L'aviation israélienne a multiplié les raids sur la bande de Gaza depuis mercredi, et entamait vendredi le troisième jour de l'opération militaire israélienne "Pilier de défense" contre les groupes armés du Hamas. Ces raids ont jusque là fait 19 morts, selon des sources médicales palestiniennes.

Si ce regain de tensions géopolitiques était susceptible de gonfler la "prime de risque" des cours du baril, les opérateurs redoutant des perturbations dans l'offre de brut au Moyen-Orient, les prix du pétrole battaient néanmoins en retraite vendredi dans un marché prudent et inquiet pour la demande, observait M. Kryuchenkov.

De fait, une série de statistiques moroses publiées jeudi ont contribué à refroidir les investisseurs.

"La zone euro est officiellement retombée en récession", et "les indicateurs américains n'ont rien fait pour relever le moral des opérateurs, étant donné que l'impact de l'ouragan Sandy (qui a frappé fin octobre la côte est des Etats-Unis, ndlr) a entraîné une forte hausse des inscriptions hebdomadaires au chômage" et un net recul de l'activité manufacturière dans les régions de New York et de Philadelphie (nord-est), soulignaient les analystes du courtier PVM.

Par ailleurs, les investisseurs continuaient de redouter un blocage politique aux Etats-Unis entre le Président démocrate Barack Obama et la Chambre des représentants aux mains des Républicains, qui pourrait conduire début janvier à "un mur budgétaire", ensemble de hausse d'impôts et de coupes budgétaires automatiques et massives, de nature à peser sur la reprise économique du pays.

Barack Obama doit recevoir vendredi les dirigeants du Congrès pour lancer des négociations visant à éviter d'ici à la fin de l'année une crise budgétaire.

fah



(AWP / 16.11.2012 12h30)


Commenter Le brut se replie, en dépit de l'escalade des tensions au Proche-Orient

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 22 juin 2017 à 17:56

Le pétrole se reprend un peu mais reste très affaibli

Londres: Les cours du pétrole se reprenaient un peu jeudi en fin d'échanges européens, mais restaient proches du plus bas en plus...

jeudi 22 juin 2017 à 15:41

Pétrole: les réductions de l'offre à leur plus haut niveau e…

Koweït: Le ministre koweïtien du Pétrole Essam al-Marzouk a annoncé jeudi que la conformité des pays producteurs aux réductions de l'offre avait...

jeudi 22 juin 2017 à 15:28

Le pétrole marque une pause dans sa dégringolade à l'ouvertu…

New York: Les cours du pétrole tentaient un léger rebond jeudi à l'ouverture, progressant un peu alors qu'ils avaient encore nettement chuté...

jeudi 22 juin 2017 à 12:48

Le pétrole tente de se reprendre après une nouvelle dégingol…

Londres: Les prix du pétrole montait un peu jeudi en cours d'échanges européens, reprenant leur souffle après avoir de nouveau dégringolé la...

jeudi 22 juin 2017 à 06:02

Le pétrole continue de reculer en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de chuter jeudi en Asie, dans un contexte d'inquiétudes sur l'excès d'offre mondiale et d'incapacité apparente...

mercredi 21 juin 2017 à 21:05

Le pétrole au plus bas de l'année face aux doutes sur l'Opep

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi mercredi leur dégringolade, tombant à leur plus bas depuis le début de l'année...

mercredi 21 juin 2017 à 18:23

Le pétrole reste plombé par l'offre malgré la baisse des sto…

Londres: Les cours du pétrole ne parvenaient pas à se reprendre mercredi en fin d'échanges européens, malgré la baisse des réserves américaines...

mercredi 21 juin 2017 à 17:04

USA: baisse plus marquée que prévu des stocks de brut

New York: Les stocks de pétrole brut ont reculé un peu plus fortement que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des...

mercredi 21 juin 2017 à 15:33

Le pétrole esquisse un très léger rebond après sa dégringola…

New York: Les cours du pétrole rebondissaient très légèrement mercredi à l'ouverture à New York, dans l'attente des chiffres hebdomadaires sur les...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite