Menu
RSS
A+ A A-

Le brut finit en baisse à New York, miné par les craintes sur la demande

prix-du-petrole (reprise de la veille)</p(reprise de la veille):

(reprise de la veille)


New York - Les cours du pétrole ont terminé en repli mardi à New York, affectés notamment par la révision à la baisse par l'Agence internationale de l'énergie (AIE) de la demande mondiale de brut cette année et la suivante.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en décembre a perdu 19 cents à 85,38 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre a reculé de 81 cents, à 108,26 dollars.

Les prévisions de l'AIE "ont eu un effet négatif sur les courtiers", même si cette annonce relève plus d"une "confirmation que d'une surprise", a souligné Michael Lynch, de Strategic Energy and Economic Research.

L'organisme, bras énergétique de l'OCDE, a en effet révisé très légèrement à la baisse ses prévisions de consommation de pétrole en 2012 et 2013, mettant en avant l'affaiblissement des perspectives économiques.

L'AIE table désormais sur une demande de brut de 89,6 millions de barils (mb/j) par jour cette année, et 90,4 mb/j l'année prochaine, soit respectivement 80'000 et 70'000 b/j de moins que ce qu'elle prévoyait en octobre.

Parallèlement, le secrétaire général de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), Abdallah El-Badri, a estimé que le marché mondial du pétrole était "très bien approvisionné".

Les opérateurs prévoient d'ailleurs que le département américain de l'Energie va faire état mercredi dans son rapport hebdomadaire d'une hausse des stocks de brut aux Etats-Unis, notamment en raison de l'ouragan Sandy qui a frappé la côte Est du pays il y a deux semaines, selon Phil Flynn, de Price Futures Group.

Les intempéries ont entraîné des perturbations dans plusieurs raffineries, dont deux restaient fermées mardi.

Par ailleurs, les courtiers "gardent toujours à l'esprit les inquiétudes sur la Grèce et le +mur budgétaire+ aux Etats-Unis", a souligné M. Lynch.

Athènes a averti mardi ses créanciers - Union européenne, Banque centrale européenne (BCE) et Fonds monétaire international (FMI) - qu'elle risquait la faillite s'ils ne se mettaient pas d'accord rapidement pour lui verser une aide financière bloquée depuis des mois.

La veille, les ministres des Finances de la zone euro avaient décidé, malgré l'urgence, de s'accorder huit jours de plus pour trouver un accord sur le déblocage d'une ligne de crédit.

A Washington, Barack Obama entamait ses consultations avec des représentants économiques et politiques, avec lesquels il veut négocier un plan de lutte contre les déficits d'ici à la fin de l'année afin d'éviter la mise en place automatique de coupes budgétaires et de hausses d'impôts pour tous les ménages.

mm



(AWP / 14.11.2012 06h23)


Commenter Le brut finit en baisse à New York, miné par les craintes sur la demande


Les dernières actualités des prix du pétrole

dimanche 22 octobre 2017 à 14:14

Syrie: une alliance arabo-kurde prend à l'EI un important ch…

Beyrouth: Des combattants kurdes et arabes soutenus par Washington se sont emparés dimanche de l'un des plus importants champs pétroliers de Syrie...

samedi 21 octobre 2017 à 15:33

Pétrole: l'Irak accroît sa production dans le sud (ministre)

Bagdad: L'Irak a accru depuis samedi de 200.000 barils par jour sa production pétrolière dans le sud du pays pour compenser celle...

vendredi 20 octobre 2017 à 21:10

Le pétrole monte légèrement, prudent face à la situation en …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en légère hausse vendredi à l'issue d'une séance hésitante, les investisseurs gardant un oeil sur...

vendredi 20 octobre 2017 à 18:25

Chevron suspend ses opérations dans le Kurdistan irakien

New York: Le géant pétrolier américain Chevron a annoncé vendredi suspendre "temporairement" ses opérations au Kurdistan irakien, région secouée par des tensions...

vendredi 20 octobre 2017 à 18:05

Le pétrole remonte dans un marché hésitant

Londres: Les cours du pétrole se retournaient à la hausse vendredi en fin d'échanges européens dans un marché hésitant sur la semaine...

vendredi 20 octobre 2017 à 15:20

Le pétrole, gardant un oeil sur l'Irak, ouvre en baisse à Ne…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York baissait vendredi à l'ouverture, alors que les tensions en Irak...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:49

A Kirkouk, le retour des employés irakiens du pétrole chassé…

Bay hassan (irak): Ils ont renfilé leurs combinaisons grises et inspectent leurs installations en attendant le feu vert pour reprendre le pompage...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:23

Ordonnances: la CGT pétrole décidera mercredi des modalités …

Paris: La CGT pétrole, qui a menacé lundi de lancer une grève dans le secteur faute de l'ouverture "immédiate" d'une négociation pour...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:13

Le pétrole en berne, la situation s'apaise en Irak

Londres: Les prix du pétrole reculaient à nouveau vendredi en cours d'échanges européens alors que les Kurdes irakiens indépendantistes ont ouvert le...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite