Menu
RSS
A+ A A-

Le brut rebondit à New York après sa forte chute de la veille

prix-du-petrole (reprise de la veille)</p(reprise de la veille):

(reprise de la veille)


New York - Les prix du pétrole se sont légèrement repris jeudi à New York après être descendus à leur plus bas niveau en quatre mois la veille, des indicateurs économiques américains redonnant un peu d'assurance aux investisseurs.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en décembre a avancé de 65 cents à 85,09 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre a clôturé à 107,25 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 43 cents par rapport à la clôture de mercredi.

A New York, "les échanges sont restés dans une fourchette limitée et les cours peinent à déterminer une direction franche" après la chute de plus de 4 dollars enregistrée la veille qui a fait tomber le baril de brut à son plus bas depuis le 10 juillet, a noté John Kilduff, d'Again Capital.

Les courtiers "ont procédé à des opérations de rachat pour couvrir leurs positions", a-t-il ajouté

Ils ont aussi, selon M. Kilduff, bien accueilli la baisse surprise des demandes hebdomadaires d'inscription au chômage pendant la première semaine de novembre annoncée par le département du Travail.

Autre signe positif pour l'économie du pays, premier consommateur mondial d'or noir: le déficit commercial des Etats-Unis a enregistré un recul surprise en septembre sous l'effet d'un rebond des exportations après deux mois de baisse.

Parallèlement, les investisseurs sont un peu rassurés de voir "les Républicains et les Démocrates commencer à évoquer le problème du +mur budgétaire+ qui se profile", a remarqué l'analyste Robert Yawger, de Mizuho Securities.

L'élection de mardi a en effet reconduit dans les grandes lignes les équilibres politiques des deux années passées à Washington, la Chambre des représentants aux républicains, le Sénat aux alliés démocrates de Barack Obama, faisant craindre un nouveau blocage politique.

Mais le président réélu a contacté les chefs des partis au Congrès dès mercredi matin et plus tard dans l'après-midi, le chef de file des élus républicains à la Chambre des représentants, John Boehner, a assuré que ses membres étaient "prêts à travailler" avec leurs opposants politiques pour notamment s'attaquer aux problèmes budgétaires.

Les craintes persistantes concernant la zone euro ont toutefois limité le rebond des cours du brut, a souligné M. Kilduff.

A l'issue de la réunion de son conseil des gouverneurs, la Banque centrale européenne a maintenu jeudi son principal taux directeur à 0,75%, un plus bas niveau historique auquel il stationne depuis quatre mois.

Son président Mario Draghi a prévenu, lors d'une conférence de presse, que l'activité économique dans la zone euro "devait rester faible".

La Commission européenne avait dévoilé la veille des prévisions moroses pour la région, tablant sur une stagnation du PIB (+0,1%) et un niveau de chômage record de l'ordre de 12% en 2013.

Les investisseurs ont aussi gardé à l'esprit la publication mercredi par le département de l'Energie d'une nouvelle forte hausse des stocks de brut aux Etats-Unis lors de la semaine achevée le 2 novembre et d'une augmentation, inattendue, des réserves de produits raffinés.

rp



(AWP / 09.11.2012 06h21)


Commenter Le brut rebondit à New York après sa forte chute de la veille


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017 à 23:23

TransCanada: fuite de pétrole sur l'oléoduc Keystone aux USA

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi la fermeture provisoire de son oléoduc Keystone entre le Canada et les Etats-Unis en raison...

jeudi 16 novembre 2017 à 20:58

Se tournant de nouveau vers l'Opep, le pétrole recule à New …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole new-yorkais s'est légèrement replié jeudi, les investisseurs se demandant si l'accord engageant l'Organisation des pays exportateurs de...

jeudi 16 novembre 2017 à 18:09

Le pétrole recule, la production américaine inquiète toujour…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens alors que la hausse des réserves américaines a renforcé le pessimisme...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite