Menu
RSS
A+ A A-

Le brut rebondit à New York après sa chute de la veille

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole avançaient jeudi à New York, le marché reprenant son souffle après être descendu la veille à son plus bas niveau en quatre mois, et après de bons chiffres sur l'emploi aux Etats-Unis, premier pays consommateur de brut.

Vers 14H20 GMT/15h20 HEC, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en décembre gagnait 30 cents à 84,74 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Les prix du brut s'étaient effondrés mercredi à New York, dans le sillage de Wall Street, à leur plus bas depuis le 10 juillet.

"C'était une journée où l'appétit pour le risque, les actions, les matières premières, était nul" et les cours "sont prêts à rebondir aujourd'hui", a remarqué Robert Yawger, de Mizuho Securities.

Parallèlement, les investisseurs sont un peu rassurés de voir "les Républicains et les Démocrates commencer à évoquer le problème du +mur budgétaire+ qui se profile", a ajouté l'analyste.

L'élection de mardi a en effet reconduit dans les grandes lignes les équilibres politiques des deux années passées à Washington, la Chambre des représentants aux républicains, le Sénat aux alliés démocrates de Barack Obama, faisant craindre un nouveau blocage politique.

Mais le président réélu a contacté les chefs des partis au Congrès dès mercredi matin et plus tard dans l'après-midi, le chef de file des élus républicains à la Chambre des représentants, John Boehner, a assuré que ses membres étaient "prêts à travailler" avec leurs opposants politiques pour notamment s'attaquer aux problèmes budgétaires.

Parallèlement, les demandes hebdomadaires d'inscriptions au chômage "sont ressorties meilleures qu'attendu", a souligné Matt Smith, de Schneider Electric.

Selon des chiffres publiés jeudi par le département du Travail, elles ont enregistré une baisse surprise pendant la première semaine de novembre, poursuivant leur décrue entamée il y a trois semaines.

Les courtiers ont aussi été un peu rassurés par "les nouvelles en provenance de Grèce" où le Parlement a adopté mercredi soir, à une courte majorité, un nouveau train de rigueur réclamé par UE et FMI, a souligné M. Yawger.

rp



(AWP / 08.11.2012 15h50)


Commenter Le brut rebondit à New York après sa chute de la veille


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 17 août 2017 à 15:27

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York, plombé par la …

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère baisse jeudi à New York, restant timorés au lendemain de l'annonce d'une...

jeudi 17 août 2017 à 12:22

Le pétrole stable mais affaibli par la production américaine

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient jeudi en cours d'échanges européens, affaiblis par la publication des données sur les réserves américaines...

jeudi 17 août 2017 à 06:13

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient jeudi en Asie sous l'effet d'achats à bon compte après le net recul de la veille.

mercredi 16 août 2017 à 21:31

Le pétrole termine en nette baisse à New York et à Londres

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette baisse mercredi à New York, plombé par la hausse hebdomadaire de la production...

mercredi 16 août 2017 à 18:14

Le pétrole recule, les stocks américains déçoivent

Londres: Les cours du pétrole baissaient un peu mercredi en fin d'échanges européens après des données sur les réserves américaines contrastées, avec...

mercredi 16 août 2017 à 16:55

USA: baisse bien plus marquée que prévu des stocks de brut

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse bien plus marquée que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

mercredi 16 août 2017 à 16:01

Le pétrole monte légèrement à New York, optimisme sur les st…

New York: Les cours du pétrole montaient légèrement peu après l'ouverture mercredi à New York, aidés par l'optimisme du marché sur une...

mercredi 16 août 2017 à 15:46

Pétrochimie: Shell sort d'une coentreprise saoudienne pour 8…

Londres: Le géant pétrolier Royal Dutch Shell a annoncé mercredi avoir bouclé la vente des 50% qu'il possédait dans la coentreprise de...

mercredi 16 août 2017 à 12:17

Le pétrole monte, les réserves américaines auraient reculé

Londres: Les prix du pétrole étaient en hausse mercredi en cours d'échanges européens alors que les stocks américains de brut auraient diminué...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite