Menu
RSS
A+ A A-

Le brut ouvre en baisse à New York, digérant la réélection d'Obama

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole reculaient mercredi à l'ouverture, dans un marché corrigeant sa nette avancée de la veille et digérant la victoire de Barack Obama à la présidence des Etats-Unis, premier consommateur de brut de la planète.

Vers 14H15 GMT (15h15 HEC), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en décembre cédait 1,90 dollar à 86,90 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

"On a eu un rebond de pré-élection, hier. Aujourd'hui, nous assistons à une baisse d'après-élection", a commenté Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

A New York, comme à Londres, les cours du pétrole avaient bondi de plus de 3 dollars la veille, à l'approche de l'élection présidentielle américaine opposant le président sortant démocrate, Barack Obama, et le candidat républicain Mitt Romney.

"Quelle qu'ait été l'issue de cette élection, je ne pense pas que cela aurait beaucoup influencé le marché du brut à court terme", a-t-il cependant estimé, "le marché attendant des réponses de long terme pour définir la politique énergétique du futur, en vue de satisfaire au mieux la demande" du pays.

A plus courte échéance cependant, il apparaît que "le gouvernement est divisé", a souligné M. Lipow, une présidence démocrate devant s'accommoder d'une Chambre des représentants à majorité républicaine et d'un Sénat démocrate.

"Il pourrait être difficile (au président réélu) de résoudre les problèmes à venir comme la menace d'un +mur budgétaire+" -- ensemble de coupes budgétaires drastiques cumulées à des hausses d'impôts en l'absence d'accord entre les deux partis --, ont estimé les analystes de Commerzbank.

Les courtiers étaient en outre dans l'attente des chiffres hebdomadaires du Département américain de l'Energie (DoE) sur les réserves d'or noir aux Etats-Unis qui seront publiés dans la matinée.

L'ouragan Sandy ayant fortement perturbé la semaine dernière l'activité des raffineries sur la côte Est des Etats-Unis, les prix du brut avaient été soutenus ces derniers jours par les craintes d'une forte baisse de l'offre de produits pétroliers dans la région à l'approche de l'hiver.

D'après les analystes interrogés par l'agence Dow Jones Newswires, le DoE devrait faire état d'une diminution de 1,3 million de barils des stocks américains d'essence sur la semaine achevée le 2 novembre, et d'une baisse de 1,6 million de barils des réserves de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage).

Les stocks de brut sont quant à eux attendus par les analystes en hausse de 1,7 million de barils.

fah



(AWP / 07.11.2012 15h45)


Commenter Le brut ouvre en baisse à New York, digérant la réélection d'Obama


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 21 novembre 2017 à 10:59

Fin des hydrocarbures: pas d'accord entre députés et sénateu…

Paris: Pas d'accord: les députés et les sénateurs ont échoué mardi à trouver une version commune du projet de loi sur la...

mardi 21 novembre 2017 à 10:39

Norvège: production pétrolière plus faible que prévu en octo…

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté en octobre, mais ressort en deçà des...

mardi 21 novembre 2017 à 06:01

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole rebondissait mardi en Asie, mais les gains demeuraient limités avant une réunion de l'Opep au cours de laquelle le...

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

lundi 20 novembre 2017 à 18:44

Les prix des carburants toujours en hausse en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter la semaine dernière, selon des chiffres publiés lundi.

lundi 20 novembre 2017 à 18:36

USA: Dernier obstacle franchi pour la construction de l'oléo…

Chicago: La construction de l'oléoduc Keystone XL, qui divise aux Etats-Unis défenseurs de l'environnement et partisans du développement des ressources énergétiques, a...

lundi 20 novembre 2017 à 18:35

Le pétrole recule à dix jours de la réunion de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient lundi en fin d'échanges européens alors que l'avenir de l'accord de réduction de la production sera...

lundi 20 novembre 2017 à 15:48

Le pétrole new-yorkais, en baisse, le regard tourné vers une…

New York: Le pétrole new-yorkais baissait peu après l'ouverture lundi, les marchés hésitant à dix jours d'une réunion de l'Organisation des pays...

lundi 20 novembre 2017 à 12:12

Le pétrole recule, le marché hésite à dix jours d'une réunio…

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens dans un marché renouant avec la prudence, alors que l'avenir de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite