Menu
RSS
A+ A A-

Le brut monte à New York dans un marché prudent avant la présidentielle

prix-du-petrole (reprise de la veille)</p(reprise de la veille):

(reprise de la veille)


New York - Les prix du pétrole ont clôturé en hausse lundi à New York, les courtiers profitant d'achats à bon compte dans un marché prudent, à la veille d'une élection présidentielle qui s'annonçait très serrée aux Etats-Unis.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en décembre a avancé de 79 cents à 85,65 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour même échéance a terminé à 107,73 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en hausse de 2,05 dollars par rapport à la clôture de vendredi.

Les cours du brut ont ainsi réussi à prendre un peu d'avance à l'issue d'une séance marquée par des hésitations et une grande prudence des courtiers à la veille du scrutin, des prix en nette baisse, oscillant autour de 84/85 dollars, attirant des opérateurs désireux d'effectuer quelques achats à bon compte.

Mais des situations politiques incertaines, aux Etats-Unis comme en Chine, les deux premiers consommateurs de brut au monde, rendaient les investisseurs très frileux, a observé Rich Ilczyszyn, de iiTrader.com.

En effet, les courtiers marchaient sur des oeufs alors que le président sortant démocrate, Barack Obama, et son opposant républicain, Mitt Romney, restaient au coude-à-coude dans les sondages.

"Les marchés détestent l'incertitude, et un point final (...) à des mois de campagne politique sera certainement accueilli avec soulagement", a noté Matt Smith, de Schneider Electric.

Les opérateurs guettaient aussi la situation politique en Chine avant "le 18e Congrès du Parti communiste chinois" qui ouvrira jeudi, ont souligné les analystes de Commerzbank.

Si de nombreux investisseurs américains tendaient à préférer une victoire du champion républicain, réputé plus proche du monde des affaires et plus à même de se pencher sur la question de l'équilibre budgétaire chère à Wall Street, "une victoire de M. Obama serait haussière pour les matières premières", a noté Phil Flynn, de Price Futures Group.

En effet, sous son mandat, la Réserve fédérale américaine (Fed) a observé une politique monétaire ultra accommodante, favorisant les actifs jugés risqués comme les matières premières.

En outre, la mise en place d'une politique "réticente à l'égard de forages intensifs et de la construction d'oléoducs", combinée avec "l'accent mis sur les énergies alternatives", tout cela favoriserait une offre moins abondante, selon M. Flynn, et doperait en conséquence les prix du brut.

Toutefois, "la déception des opérateurs après une victoire de Mitt Romney pourrait n'être que momentanée", ont nuancé les experts de Commerzbank.

En effet, les derniers indicateurs en provenance de la première économie mondiale ont fait état d'une embellie, de nature à rassurer les investisseurs, dont l'optimisme a été conforté vendredi par la nette accélération des embauches aux Etats-Unis en octobre.

Le WTI a également été soutenu par la hausse du Brent, porté par un léger regain des tensions au Moyen-Orient, et en Arabie saoudite, le premier exportateur de brut mondial et l'un des principaux producteurs, a relevé M. Flynn, citant des incidents terroristes survenus à la frontière saoudienne.

En effet, deux gardes-frontières saoudiens ont été tués lundi dans une embuscade tendue par des éléments armés d'Al-Qaïda qui tentaient de franchir la frontière sud en direction du Yémen.

rp



(AWP / 06.11.2012 06h21)


Commenter Le brut monte à New York dans un marché prudent avant la présidentielle


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 21 septembre 2017 à 09:54

Pétrole: un permis d'exploration de Total en Guyane prolongé

Paris: Le ministère de la Transition écologique et solidaire a donné son feu vert à la prolongation du permis exclusif d'exploration d'hydrocarbures...

jeudi 21 septembre 2017 à 06:13

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient sans direction jeudi en Asie tout en restant au-dessus du seuil de 50 dollars, les marchés...

mercredi 20 septembre 2017 à 20:53

Le pétrole clôture au-dessus des 50 dollars le baril à New Y…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole new-yorkais a terminé au-dessus de la barre des 50 dollars mercredi après un rapport disparate...

mercredi 20 septembre 2017 à 18:11

Le pétrole monte malgré la hausse des stocks américains de b…

Londres: Les cours du pétrole montaient un peu mercredi en fin d'échanges européens, les investisseurs digérant un rapport sur les réserves américaines...

mercredi 20 septembre 2017 à 17:13

USA: les stocks de brut augmentent un peu plus qu'attendu au…

New York: Les stocks de pétrole brut ont progressé un peu plus fortement que prévu aux Etats-Unis la semaine dernière alors que...

mercredi 20 septembre 2017 à 15:31

Le pétrole ouvre en hausse à New York avant un rapport sur l…

New York: Le baril de pétrole new-yorkais s'appréciait à l'ouverture mercredi, soutenu par un regain de spéculations sur une prolongation de l'accord...

mercredi 20 septembre 2017 à 12:43

Le pétrole monte un peu en attendant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole montaient un peu mercredi, en cours d'échanges européens, dans un marché prudent avant la publication des données...

mercredi 20 septembre 2017 à 07:36

Le pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse mercredi en Asie, sur l'espoir que les réserves américaines de brut augmentent...

mardi 19 septembre 2017 à 20:55

Le pétrole se heurte encore à New York au seuil des 50 dolla…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a de nouveau buté mardi sur la barre des 50 dollars...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite