Menu
RSS
A+ A A-

Le brut cherche une direction, prudence avant les stocks de pétrole US

prix-du-petrole Londres Londres : Les cours du pétrole cherchaient une direction jeudi en cours d'échanges européens, dans un marché prudent avant la diffusion d'indicateurs américains majeurs dont le rapport hebdomadaire sur les réserves d'or noir des Etats-Unis, le plus gros consommateur au monde.

Vers 11H20 GMT (12H20 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre valait 107,91 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 79 cents par rapport à la clôture de mercredi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance prenait 1 cent à 86,23 dollars.

"La prudence est à l'ordre du jour sur le marché du pétrole jeudi alors que sont attendus des indicateurs économiques clés aux Etats-Unis", observaient les analystes de Commerzbank.

Les investisseurs attendaient en effet la publication jeudi de l'indice ISM d'activité dans l'industrie et les chiffres ADP de l'emploi dans le secteur privé aux Etats-Unis.

Ces derniers chiffres seront particulièrement décortiqués par des cambistes en quête d'indices sur le rapport officiel sur l'emploi et le chômage aux Etats-Unis, l'un des principaux indicateurs permettant d'évaluer la vigueur de la reprise de la première économie mondiale.

Les opérateurs tournaient par ailleurs leur attention vers le Département américain de l'Energie (DoE), qui doit publier son rapport hebdomadaire sur les réserves d'or noir du premier consommateur de pétrole au monde.

Ce rapport est traditionnellement publié le mercredi mais a été décalé à jeudi en raison de retards provoqués par l'ouragan Sandy, qui a balayé la côte est des Etats-Unis lundi et mardi, faisant plusieurs dizaines de morts et provoquant coupures de courant et inondations.

Selon des analystes interrogés par l'agence Dow Jones Newswires, les réserves de brut des Etats-Unis devraient s'être étoffées de 2,3 millions de barils lors de la semaine achevée le 26 octobre et celles d'essence de 400.000 barils.

Les stocks de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage) devraient pour leur part avoir reculé de 1,3 million de barils. Comme le faisaient remarquer les analystes de Commerzbank, les investisseurs scruteront surtout le niveau des stocks de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage) alors qu'approche la saison hivernale.

Le WTI profitait tout de même d'un rebond de la demande de brut alors que rouvraient les raffineries de la côte Est des Etats-Unis fermées pendant le passage de l'ouragan Sandy.

sm



(AWP / 01.11.2012 12h40)


Commenter Le brut cherche une direction, prudence avant les stocks de pétrole US


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 18 octobre 2017 à 12:35

Le pétrole monte un peu, aidé par les stocks américains et l…

Londres: Les prix du pétrole montaient un peu mercredi en cours d'échanges européens, portés par des données encourageantes sur les réserves américaines...

mercredi 18 octobre 2017 à 10:28

pétrole: Bagdad demande à BP de revenir "au plus vite…

Bagdad: Le ministre irakien du pétrole Jabbar al-Louaibi a demandé mercredi à la compagnie British Petroleum (BP) "de prendre au plus vite...

mercredi 18 octobre 2017 à 07:50

Le pétrole à la hausse en Asie

hong kong: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse mercredi en Asie, bénéficiant des estimations de la fédération professionnelle American...

mardi 17 octobre 2017 à 21:07

Tout en surveillant l'Irak, le pétrole fait du surplace

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole coté à New York et à Londres sont restés quasi stables mardi, les investisseurs attendant...

mardi 17 octobre 2017 à 19:23

Bagdad reprend aux Kurdes la quasi-totalité des champs pétro…

Bay hassan (irak): Les troupes gouvernementales irakiennes ont repris mardi la quasi-totalité des champs pétroliers de la province de Kirkouk après le...

mardi 17 octobre 2017 à 18:18

Le pétrole recule, la situation semble se stabiliser en Irak

Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en fin d'échanges européens alors que les marchés semblaient rassurés de voir les combattants kurdes...

mardi 17 octobre 2017 à 17:47

La crise entre Bagdad et les Kurdes rend le marché du pétrol…

Londres: Les tensions entre le gouvernement irakien et les indépendantistes kurdes d'Irak menacent la production d'or noir, et pourraient mener à une...

mardi 17 octobre 2017 à 15:21

Le pétrole porté à New York par les tensions au Moyen-Orient

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait mardi à l'ouverture, soutenu par un regain de tensions...

mardi 17 octobre 2017 à 13:10

Le conflit entre l'Irak et le Kurdistan pourrait faire monte…

Londres: Alors que le conflit s'intensifie entre le gouvernement irakien et les indépendantistes kurdes d'Irak, les marchés surveillaient avec inquiétude la situation...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite