Menu
RSS
A+ A A-

Le brut cherche une direction alors que Sandy poursuit sa route

prix-du-petrole Londres Londres : Les cours du pétrole évoluaient dans des sens opposés mardi en fin d'échanges européens, en hausse à New York et en baisse à Londres, dans un marché indécis en l'absence de nombreux opérateurs américains du fait du passage de l'ouragan Sandy sur la côte Est des Etats-Unis.

Vers 17H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre valait 108,89 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 55 cents par rapport à la clôture de lundi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance prenait 32 cents à 85,86 dollars.

"Les cours du brut ont terminé lundi en baisse des deux côtés de l'océan atlantique", notaient les analystes du cabinet viennois JBC Energy.

En effet, les prix de l'or noir avaient été plombés lundi par une baisse de la demande, notamment de raffineries de la côte Est des Etats-Unis, et l'absence de nombreux investisseurs en raison de la fermeture de la Bourse de New York, alors qu'approchait l'ouragan Sandy.

L'arrêt des raffineries tend habituellement à faire mécaniquement monter les cours du brut mais les intempéries paralysent des régions entières parmi les plus peuplées des Etats-Unis, premier consommateur d'or noir de la planète, faisant chuter la demande en produits raffinés dans la région balayée par Sandy.

Les cours du WTI tentaient de se reprendre, bien que faiblement, mardi, mais "tous les yeux restaient tournés vers l'ouragan Sandy qui a quasiment figé la côte Est", observait-on chez JBC.

New York a été plongé dans le noir lundi soir et Manhattan largement inondé, le passage du cyclone Sandy provoquant des bourrasques et des trombes d'eau sur la région où au moins trois personnes ont trouvé la mort.

Sandy avait déjà fait 67 morts dans les Caraïbes avant de remonter vers le nord, le long de la côte atlantique, et de toucher terre pour la première fois aux Etats-Unis, dans le New Jersey.

Pour les analystes de Commerzbank, "les faibles volumes d'échanges, c'est-à-dire la faible liquidité, liés aux bureaux et couloirs dépeuplés de la place new-yorkaise", -- restée fermée mardi comme la veille --, engendraient également une hausse de la volatilité, alimentant ainsi un rebond technique des prix.

Le brut à Londres subissait pour sa part quelques prises de bénéfices, après avoir grimpé en séance juste au dessus de 110 dollars le baril, expliquait Fawad Razaqzada, analyste chez GFT Markets.

rp



(AWP / 30.10.2012 18h31)


Commenter Le brut cherche une direction alors que Sandy poursuit sa route


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 17 août 2017 à 15:27

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York, plombé par la …

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère baisse jeudi à New York, restant timorés au lendemain de l'annonce d'une...

jeudi 17 août 2017 à 12:22

Le pétrole stable mais affaibli par la production américaine

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient jeudi en cours d'échanges européens, affaiblis par la publication des données sur les réserves américaines...

jeudi 17 août 2017 à 06:13

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient jeudi en Asie sous l'effet d'achats à bon compte après le net recul de la veille.

mercredi 16 août 2017 à 21:31

Le pétrole termine en nette baisse à New York et à Londres

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette baisse mercredi à New York, plombé par la hausse hebdomadaire de la production...

mercredi 16 août 2017 à 18:14

Le pétrole recule, les stocks américains déçoivent

Londres: Les cours du pétrole baissaient un peu mercredi en fin d'échanges européens après des données sur les réserves américaines contrastées, avec...

mercredi 16 août 2017 à 16:55

USA: baisse bien plus marquée que prévu des stocks de brut

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse bien plus marquée que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

mercredi 16 août 2017 à 16:01

Le pétrole monte légèrement à New York, optimisme sur les st…

New York: Les cours du pétrole montaient légèrement peu après l'ouverture mercredi à New York, aidés par l'optimisme du marché sur une...

mercredi 16 août 2017 à 15:46

Pétrochimie: Shell sort d'une coentreprise saoudienne pour 8…

Londres: Le géant pétrolier Royal Dutch Shell a annoncé mercredi avoir bouclé la vente des 50% qu'il possédait dans la coentreprise de...

mercredi 16 août 2017 à 12:17

Le pétrole monte, les réserves américaines auraient reculé

Londres: Les prix du pétrole étaient en hausse mercredi en cours d'échanges européens alors que les stocks américains de brut auraient diminué...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite