Menu
RSS
A+ A A-

Le brut baisse dans un marché sans volume en attendant l'ouragan Sandy

prix-du-petrole Londres Londres : Les cours du pétrole perdaient du terrain lundi en fin d'échanges européens, dans un marché sans grand volume d'échanges alors que les investisseurs guettaient l'arrivée de l'ouragan Sandy sur la côte est des Etats-Unis.

Vers 17H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre valait 109,21 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 34 cents par rapport à la clôture de vendredi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance perdait 1,16 dollar à 85,12 dollars.

"La côte est des Etats-Unis a l'habitude d'être balayée par des ouragans mais est rarement aussi directement touchée, comme c'est le cas avec Sandy", commentait Tamas Varga, analyste chez PVM.

Les premiers effets de l'ouragan Sandy se sont fait sentir dès dimanche le long de la côte Est américaine, provoquant l'annulation de milliers de vols et l'évacuation de centaines de milliers de personnes à New York et dans certaines zones côtières.

La tempête devrait traverser une zone où sont situées une dizaine de raffineries de pétrole dont certaines ont réduit leur production en prévision des intempéries.

"Le fait que la vie va être figée (dans la région) risque de peser sur les cours car la demande (d'essence notamment) est moins élevée quand les gens sont coincés chez eux", expliquait M. Varga.

De plus, l'arrivée de Sandy a déjà provoqué la fermeture de plusieurs raffineries, plombant la demande de brut.

Surnommée tour à tour "Superstorm", "Monsterstorm" ou encore "Frankenstorm", en référence à la fête d'Halloween mercredi, pour souligner la taille et la dangerosité potentielle de la tempête, Sandy doit se renforcer en rencontrant un front froid du Canada, selon les prévisions des services météorologiques.

Ceux-ci s'attendent à ce que l'ouragan touche les terres, sans doute mardi matin, probablement sur la côte du Delaware ou du New Jersey, au sud de New York.

L'ouragan a déjà laissé au moins 66 morts après son passage dans les Caraïbes.

En outre, Sandy poussait de nombreux investisseurs américains à rester à l'écart des échanges lundi alors que la Bourse de New York est restée fermée. Cette fermeture pourrait être étendue à mardi.

Le CME Group, propriétaire du marché où est notamment coté le "light sweet crude" (WTI), avait indiqué dimanche qu'elle prévoyait d'opérer de manière entièrement électronique, le siège et la salle de courtage du marché spécialisé dans les contrats sur le pétrole New York Mercantile Exchange (Nymex) étant situés dans la zone d'évacuation établie par les autorités new-yorkaises.

rp



(AWP / 29.10.2012 18h30)


Commenter Le brut baisse dans un marché sans volume en attendant l'ouragan Sandy


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 19 octobre 2017 à 21:09

Le pétrole termine en baisse, les inquiétudes sur l'Irak s'a…

NYC/Cours de clôture: Le prix des barils de pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé en baisse jeudi, perdant...

jeudi 19 octobre 2017 à 18:13

Le pétrole recule malgré le risque géopolitique

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens, le risque de perturbation de la production irakienne ne convainquant pas...

jeudi 19 octobre 2017 à 16:53

Rosneft devrait augmenter de 5% sa part dans le gisement égy…

Milan: Le géant semi-public russe des hydrocarbures Rosneft réfléchit à augmenter de 5% sa participation dans l'immense gisement gazier offshore égyptien de...

jeudi 19 octobre 2017 à 15:34

Le pétrole, lesté par les stocks américains, ouvre en baisse…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York reculait jeudi à l'ouverture, lesté par la hausse des réserves...

jeudi 19 octobre 2017 à 13:41

Le marché du pétrole se rééquilibre plus vite que prévu (Ope…

Londres: Le secrétaire général de l'Opep, Mohammed Barkindo, s'est félicité jeudi à Londres du rééquilibrage du marché mondial du pétrole et a...

jeudi 19 octobre 2017 à 12:47

Le pétrole baisse un peu dans un marché toujours hésitant

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu jeudi en cours d'échanges européens, mais restaient cantonnés dans la fourchette étroite dans laquelle...

jeudi 19 octobre 2017 à 12:39

Bagdad critique vivement l'accord entre le Kurdistan et Rosn…

bagdad: Le gouvernement irakien s'en est pris vivement jeudi, sans le nommer, à l'accord signé la veille par le géant semi-public russe...

jeudi 19 octobre 2017 à 09:09

Norvège: la production pétrolière recule en septembre

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a sensiblement reculé en septembre à cause de travaux...

jeudi 19 octobre 2017 à 05:37

Le pétrole en petite baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient légèrement jeudi en Asie dans un marché peu rasséréné par l'annonce d'un recul des stocks de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite