Menu
RSS
A+ A A-

Le brut termine en hausse à New York, aidé par des chiffres américains

prix-du-petrole (reprise de la veille)</p(reprise de la veille):

(reprise de la veille)


New York - Les prix du pétrole se sont inscrits en légère hausse jeudi à New York, soutenus par des indicateurs encourageants aux Etats-Unis, premier pays consommateur d'or noir, et par la persistance d'inquiétudes sur l'offre de brut par l'Iran.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en décembre a avancé de 32 cents à 86,05 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison à la même échéance a clôturé à 108,49 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en hausse de 64 cents.

"Les cours du pétrole sont repartis à la hausse grâce à des indicateurs américains sur les commandes de biens durables et le chômage", a noté Timothy Evans, de Citi.

Les nouvelles inscriptions au chômage ont en effet reculé plus qu'escompté par les analystes dans la troisième semaine d'octobre aux Etats-Unis et les commandes de biens durables ont fortement rebondi en septembre, deux annonces ravivant l'optimisme sur la reprise économique aux Etats-Unis.

Parallèlement le gouvernement britannique a annoncé que le Royaume-Uni était officiellement sorti de neuf mois de récession avec une forte croissance de 1% au troisième trimestre, de bon augure pour la consommation de brut dans ce pays.

Les cours ont aussi profité d'un rebond technique après être passé mercredi sous la barre de 85 dollars en cours de séance et terminé à son plus bas depuis la mi-juillet, au terme de cinq jours consécutifs de baisse.

Ils avaient été ébranlés après l'annonce par le département américain de l'Energie (DoE) d'un bond trois fois supérieurs aux attentes des réserves de brut aux Etats-Unis lors de la semaine achevée le 19 octobre et d'une nouvelle hausse de la production américaine de pétrole, "à un niveau plus vu depuis mai 1995", selon les experts de Commerzbank.

Après ce recul prononcé, "le marché est mûr pour une légère reprise, les opérateurs opèrent des prises de bénéfices", a remarqué Robert Yawger, de Mizuho Securities.

Les prix du brut ont par ailleurs profité des craintes renouvelées au sujet de l'Iran, "qui a récemment menacé de retirer sa production du marché mondial", a souligné Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

"On parle d'une possible baisse d'un million de baril par jour des exportations iraniennes", a détaillé M. Evans.

L'avancée des cours est toutefois restée limitée par le renchérissement du billet vert, qui rend moins attractifs les achats de brut libellé en dollar pour les investisseurs munis d'autres devises.

rp



(AWP / 26.10.2012 06h21)


Commenter Le brut termine en hausse à New York, aidé par des chiffres américains


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 26 septembre 2017 à 12:27

Le pétrole recule de son plus haut en deux ans à Londres

Londres: Les prix du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens, reprenant leur souffle après leur bond de la veille provoqué par...

mardi 26 septembre 2017 à 05:58

Le pétrole continue de grimper en Asie

Singapour: Les prix du pétrole continuaient sur leur lancée mardi en Asie et grimpaient à des plus hauts de plusieurs mois, sous...

lundi 25 septembre 2017 à 21:17

Le pétrole termine au plus haut en deux ans à Londres et en …

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé lundi au plus haut depuis deux...

lundi 25 septembre 2017 à 18:41

Loi hydrocarbures: Hulot défend "l'axe principal" …

Paris: La loi sur l'interdiction de la production d'hydrocarbures est "l'axe principal" du plan climat du gouvernement, a défendu lundi le ministre...

lundi 25 septembre 2017 à 18:12

Le pétrole grimpe avec le référendum du Kurdistan irakien

Londres: Les cours du pétrole montaient nettement lundi en fin d'échanges européens, les investisseurs craignant que le référendum du Kurdistan irakien sur...

lundi 25 septembre 2017 à 15:48

Frontières et pétrole: Erdogan veut sanctionner les kurdes d…

Istanbul: Le président turc Recep Tayyip Erdogan, furieux contre le référendum d'indépendance au Kurdistan irakien, a annoncé lundi une prochaine fermeture de...

lundi 25 septembre 2017 à 15:19

Le pétrole, surveillant le Kurdistan irakien, ouvre en hauss…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait lundi à l'ouverture, aidé par des propos du président...

lundi 25 septembre 2017 à 12:40

Le pétrole monte encore, l'Opep pourrait prolonger son accor…

Londres: Les prix du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens, les analystes se satisfaisant du ton optimiste adopté par des responsables...

lundi 25 septembre 2017 à 12:16

Kurdistan irakien: assécher les revenus du pétrole dépend de…

Bagdad: L'arrêt des transactions pétrolières avec le Kurdistan irakien, demandé par Bagdad comme mesure de rétorsion à la tenue lundi du référendum...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite