Menu
RSS
A+ A A-

Asie: en baisse en raison d'inquiétudes pour la demande (89,41 USD)

prix-du-petrole Singapour Singapour : Les cours du pétrole étaient en repli lundi en Asie en raison de craintes d'un déséquilibre croissant entre une offre abondante et une demande terne due à la conjoncture difficile en Chine, aux Etats-Unis et en Europe.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en novembre reculait de 47 cents, à 89,41 dollars, tandis que le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison à même échéance cédait 58 cents à 111,44 dollars.

Le marché "reste préoccupé par l'économie mondiale et la question de l'Europe continue de peser sur le brut", observait Victor Shum, analyste chez Purvin and Gertz.

Les cours de l'or noir, qui ont connu une évolution en dents de scie et de fortes variations d'une séance à l'autre cette semaine, ont perdu au total plus de 2 dollars, les courtiers s'inquiétant d'une demande toujours à la peine.

Les ministres des Finances des 17 pays de la zone euro devaient donner le coup d'envoi lundi du Mécanisme européen de stabilité (MES) qui remplacera à terme le Fonds de secours actuel (FESF) et sera doté d'une enveloppe de 500 milliards d'euros.

L'Europe devrait faire le point sur la Grèce qui attend toujours le déblocage d'une nouvelle tranche d'aide, ainsi que sur l'Espagne où la nécessité d'un plan de sauvetage semble s'éloigner.

Mais ils ne devraient prendre aucune décision majeure car les grands dossiers --aide à la Grèce et éventuel sauvetage de l'Espagne-- ne sont pas mûrs.

Inquiétudes aussi pour la Chine, deuxième économie de la planète et premier consommateur d'énergie, dont la croissance ne devrait être que de 7,7% cette année, contre 9,3% l'an dernier, selon les nouvelles prévisions de la Banque mondiale (BM) publiées lundi.

Le risque d'un atterrissage brutal est toutefois "faible" et la croissance devrait s'accélérer en 2013, à 8,1%.

Vendredi, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en novembre a reculé de 1,83 dollar à 89,88 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre a cédé 56 cents, terminant à 112,02 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE).

mm



(AWP / 08.10.2012 06h31)


Commenter Asie: en baisse en raison d'inquiétudes pour la demande (89,41 USD)


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 22 août 2017 à 21:56

Le PDG de Chevron va démissionner

Washington: Le PDG de la compagnie pétrolière Chevron John Watson va démissionner au moment où les prix de l'or noir continuent de...

mardi 22 août 2017 à 21:09

Le pétrole termine en hausse avant les stocks américains

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York et à Londres ont clôturé en légère hausse mardi, le marché...

mardi 22 août 2017 à 18:12

Le pétrole remonte avant les premières données hebdomadaires…

Londres: Les cours du pétrole remontaient mardi en fin d'échanges européens dans un marché hésitant, les analystes attendant les données hebdomadaires sur...

mardi 22 août 2017 à 15:50

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York en attendant le…

New York: Le pétrole coté à New York s'affichait en légère baisse à l'ouverture mardi, le marché hésitant entre la perspective d'un...

mardi 22 août 2017 à 12:15

Le pétrole remonte, hésitation avant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement mardi en cours d'échanges européens dans un marché hésitant après un point sans surprise de...

mardi 22 août 2017 à 07:46

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient mardi en Asie sous l'effet d'achats à bon compte après le net recul de la veille.

lundi 21 août 2017 à 21:36

Le pétrole, sous les prises de bénéfices, termine en net rec…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York ont clôturé en nette baisse lundi à New York, touchés par...

lundi 21 août 2017 à 18:18

Le pétrole recule, prudence avant le point mensuel de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient nettement lundi en fin d'échanges européens dans un marché prudent après le rebond marqué de vendredi...

lundi 21 août 2017 à 12:15

Le pétrole recule avant le point mensuel de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole cédaient du terrain lundi en cours d'échanges européens alors que des représentants de l'Opep et de ses...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite