Menu
RSS
A+ A A-

Le brut au plus haut depuis septembre 2008 à Londres, porté par la Libye

prix-du-petroleLondres : Les cours du pétrole accentuaient leurs gains lundi en fin d'échanges européens, évoluant à Londres à des niveaux plus vus depuis septembre 2008, portés par des inquiétudes sur l'approvisionnement d'or noir alimentées par une flambée de violence en Libye.


Vers 17H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en avril s'échangeait à 104,78 dollars sur l'InterContinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 2,26 dollar par rapport à la clôture de vendredi, après avoir atteint 105,15 dollars, un sommet depuis le 25 septembre 2008.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mars grimpait de 3,91 dollars à 90,11 dollars, après être monté à 90,52 dollars, son niveau le plus élevé depuis deux semaines.

En Libye, le bilan de la répression des manifestations ne cesse de s'alourdir et dépasse les 230 morts, selon l'association Human Rights Watch alors que Seïf Al-Islam, le fils du colonel Mouammar Kadhafi dont les manifestants réclament le départ, a lui-même reconnu que le pays est au bord de la guerre civile.

Certaines entreprises étrangères présentes en Libye, comme les compagnies pétrolières BP, Statoil et Total, organisent l'évacuation d'une partie de leur personnel expatrié sur place.

"Les tensions au Moyen-orient et en Afrique du Nord, principalement en Libye, ont propulsé le cours du brut au-dessus de 105 dollars", observait Kathleen Brooks, analyste chez Forex.com.

Les analystes de Commerzbank faisaient d'ailleurs notamment état de propos d'un chef tribal qui menace de suspendre les exportations de brut si la violence contre les manifestants se poursuit.

La Libye, membre de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), est le quatrième producteur de pétrole en Afrique, avec près de 1,8 million de barils par jour et possède des réserves évaluées à 42 milliards de barils.

Les manifestations contre les régimes autoritaires en place se poursuivaient également à Bahreïn, au Yémen, en Irak et au Maroc.

Les courtiers achetaient massivement du Brent de la mer du Nord, car toute perturbation des approvisionnements au Moyen-Orient affecterait en premier lieu le marché européen.

Et le baril pourrait même retrouver ses sommets de juillet 2008, à 147 dollars à Londres et New York, si les troubles qui secouent le Moyen-Orient venaient à s'étendre au premier producteur mondial de brut, l'Arabie saoudite, estimait Rebecca Seabury, analyste de la firme énergétique britannique Inenco.

Malgré un bond de près de 4 dollars lundi, les gains du WTI côté à New York restaient limités par la surabondance persistante des stocks aux Etats-Unis, notamment des réserves, proches de la saturation, de Cushing (Oklahoma, sud), principal centre de stockage du pays.

tt

(AWP/21 février 2011 18h30)

Commenter Le brut au plus haut depuis septembre 2008 à Londres, porté par la Libye

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 mars 2017 à 12:20

Le pétrole remonte avant un week-end sous le signe de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole effaçaient leurs pertes de la veille vendredi en cours d'échanges européens, les marchés se préparant à la...

vendredi 24 mars 2017 à 11:18

Hydrocarbures: Shell se retire de l'onshore au Gabon

Londres: Le géant pétrolier anglo-néerlandais Royal Dutch Shell a annoncé vendredi la vente de ses activités dans le pétrole et le gaz...

jeudi 23 mars 2017 à 19:45

Le pétrole recule un peu sur un marché calme

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement baissé jeudi, les investisseurs ne prenant guère de risques en l'absence d'actualité notable...

jeudi 23 mars 2017 à 18:16

Le pétrole se stabilise avant une réunion technique de l'Ope…

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient jeudi en fin d'échanges européens, les marchés continuant de digérer les données sur les réserves...

jeudi 23 mars 2017 à 14:12

Le pétrole peine à rebondir à New York

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère baisse jeudi à New York au lendemain de chiffres plutôt défavorables sur...

jeudi 23 mars 2017 à 12:52

Esso France a presque triplé son bénéfice net en 2016

Paris: Le raffineur Esso SAF, filiale française du géant pétrolier américain ExxonMobil, a dégagé un bénéfice net presque triplé en 2016 grâce...

jeudi 23 mars 2017 à 12:15

Le pétrole remonte mais le marché s'inquiète de réserves amé…

Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens, mais les observateurs restaient inquiets après la baisse enregistrée la...

jeudi 23 mars 2017 à 08:57

Sinopec rachète des actifs africains de Chevron pour 900 M U…

Pékin: Le géant chinois du raffinage Sinopec a annoncé avoir conclu un accord pour racheter au géant pétrolier Chevron la majeure partie...

jeudi 23 mars 2017 à 05:18

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient jeudi en Asie malgré les inquiétudes sur l'excès d'offre après l'annonce d'un bond des stocks américains...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite