Menu
RSS
A+ A A-

Asie: le brut creuse ses pertes dans une conjoncture morose (87,94 USD)

prix-du-petrole Singapour Singapour : Le pétrole creusait ses pertes jeudi en Asie en raison d'inquiétudes pour la demande mondiale dans le contexte d'une laborieuse relance économique aux Etats-Unis, du ralentissement chinois et de la crise dans la zone euro.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en novembre perdait 20 cents, à 87,94 dollars, tandis que le baril de Brent de la mer du Nord pour même échéance reculait de trois cents, à 108,14 dollars.

Mercredi à New York, le baril de WTI a perdu près de 4 dollars et atteint un plus bas depuis deux mois malgré une baisse surprise des réserves de brut aux Etats-Unis, premier consommateur d'or noir.

Les investisseurs craignent pour "les perspectives de croissance économique mondiale" qui demeurent "moroses" et allègent par mesure de précaution leurs positions risquées, a relevé Sanjeev Gupta chez Ernst and Young.

L'environnement économique aux Etats-Unis, premier consommateur de pétrole du monde, l'essoufflement de la Chine, deuxième consommateur de brut, et l'aggravation de la crise de la dette dans la zone euro contribuent à peser sur les cours du baril.

L'indice PMI des directeurs d'achat compilé par la Fédération chinoise de la logistique et des achats (CFLP), publié lundi, a apporté une nouvelle confirmation du ralentissement chinois. L'indice s'est établi en septembre à 49,8, contre 49,2 en août. Un chiffre inférieur à 50 indique une contraction de l'activité par rapport au mois précédent, un chiffre supérieur une expansion.

Un autre indice PMI publié samedi par la banque HSBC s'est pour sa part établi à 47,9 en septembre, en contraction pour le 11ème mois consécutif.

La Banque asiatique de développement (BAsD) a révisé à la baisse mercredi ses prévisions de croissance pour l' Asie, qui devrait retrouver ses niveaux de 2009, en raison du ralentissement en Chine et en Inde, et de la faiblesse sur ses marchés exportateurs, Europe et Etats-Unis.

Dans son rapport, la Banque table sur une croissance de 7,7% du Produit intérieur brut (PIB) chinois cette année et de 8,1% en 2013, des taux bien inférieurs aux 9,3% de 2011. Ses prévisions précédentes étaient de +8,5% en 2012 et +8,7% en 2013.

Enfin l'Espagne n'en finit pas d'inquiéter avec la menace de Moody's sur la note du pays et les incertitudes sur la demande d'aide de Madrid à ses partenaires européens.

Quatrième économie de la zone euro, Madrid est sous la pression des marchés et d'une partie de ses partenaires européens depuis des semaines pour solliciter une aide exceptionnelle après un accord en juin sur un soutien à ses banques.

La réunion des ministres des Finances de la zone euro lundi et le Sommet européen des 18 et 19 octobre apparaissent aux yeux des investisseurs comme l'occasion idéale pour l'Espagne de franchir le pas.

Mercredi, le baril de WTI a perdu 3,75 dollars, à 88,14 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), au plus bas depuis le 2 août, quand il avait terminé à 87,13 dollars.

A Londres, le baril de Brent a reculé de 3,40 dollars par rapport à la clôture de mercredi, terminant à 108,17 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE).

fah



(AWP / 04.10.2012 06h22)


Commenter Asie: le brut creuse ses pertes dans une conjoncture morose (87,94 USD)


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017 à 23:23

TransCanada: fuite de pétrole sur l'oléoduc Keystone aux USA

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi la fermeture provisoire de son oléoduc Keystone entre le Canada et les Etats-Unis en raison...

jeudi 16 novembre 2017 à 20:58

Se tournant de nouveau vers l'Opep, le pétrole recule à New …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole new-yorkais s'est légèrement replié jeudi, les investisseurs se demandant si l'accord engageant l'Organisation des pays exportateurs de...

jeudi 16 novembre 2017 à 18:09

Le pétrole recule, la production américaine inquiète toujour…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens alors que la hausse des réserves américaines a renforcé le pessimisme...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite