Menu
RSS
A+ A A-

Le brut ouvre en baisse à New York, le marché inquiet pour la demande

prix-du-petrole New York New York : Le pétrole a débuté la séance en nette baisse mercredi à New York, les courtiers s'inquiétant pour la demande mondiale de brut avant la publication par l'administration américaine des chiffres hebdomadaires des réserves de brut aux Etats-Unis.

Vers 13H15 GMT/15h15 HEC, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en novembre lâchait 1,44 dollar, à 90,45 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Les cours du pétrole "sont sous pression en raison des inquiétudes liées à la demande, notamment après la publication de chiffres plutôt faibles sur l'emploi aux Etats-Unis", a souligné Phil Flynn, de Price Futures Group.

Selon une enquête mensuelle publiée mercredi par la société de services informatiques ADP, les embauches ont ralenti dans le secteur privé aux Etats-Unis en septembre, les entreprises créant dans le pays 162'000 emplois de plus qu'elles n'en détruisaient.

Le résultat de l'enquête est néanmoins meilleur que ce sur quoi tablaient les analystes, dont la prévision médiane donnait 133'000 créations de postes.

Mais à ce ralentissement s'ajoutent "des incertitudes sur la Chine et l'Espagne", qui font craindre pour la demande mondiale de brut, a indiqué M. Flynn.

Les investisseurs ont été notamment refroidis par des indicateurs manufacturiers décevants publiés en début de semaine en Chine, deuxième pays consommateur de brut au monde, et par la réticence de Madrid à faire appel à un plan de secours européen, malgré les fortes pressions des marchés financiers et d'une partie de ses partenaires européens.

Les opérateurs réservaient par ailleurs leur jugement avant la publication dans la matinée du rapport hebdomadaire du Département américain de l'Energie (DoE), aux Etats-Unis, le premier consommateur mondial d'or noir.

Selon les analystes interrogés par l'agence Dow Jones Newswires, le DoE devrait faire état d'une hausse de 1,7 million de barils des stocks de brut lors de la semaine achevée le 28 septembre.

Les stocks d'essence sont attendus en baisse de 400.000 barils, et ceux de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage) en recul de 300.000 barils.

Les statistiques du DoE seront d'autant plus décortiquées que la fédération professionnelle API, qui publie ses propres estimations, "a dressé mardi soir un tableau plus encourageant", ont observé les experts du cabinet viennois JBC Energy.

L'API a ainsi fait état d'une hausse de seulement 460.000 barils des stocks américains de brut la semaine dernière, et de replis de 60.000 barils et 320.000 barils respectivement des réserves d'essence et de celles de produits distillés.

rp



(AWP / 03.10.2012 15h45)


Commenter Le brut ouvre en baisse à New York, le marché inquiet pour la demande


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 novembre 2017 à 20:15

Le pétrole progresse à quelques jours d'une réunion stratégi…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse vendredi lors d'une séance écourtée, profitant...

vendredi 24 novembre 2017 à 18:17

Le pétrole monte, l'oléoduc Keystone reste paralysé

Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en fin d'échanges européens, le WTI américain profitant en particulier d'une perturbation régionale de l'offre...

vendredi 24 novembre 2017 à 15:23

Le pétrole progresse, s'inquiétant des conséquences d'une fu…

New York: Le pétrole new-yorkais a débuté la séance en hausse vendredi, la fermeture depuis plusieurs jours d'un oléoduc reliant le Canada...

vendredi 24 novembre 2017 à 13:27

Le pétrole grimpe, l'oléoduc Keystone perturbe l'offre nord-…

Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, alors qu'un oléoduc majeur qui relie le Canada et les États-Unis...

vendredi 24 novembre 2017 à 08:12

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions divergentes en Asie, le "light sweet crude" (WTI) enfonçant un plus haut...

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite