Menu
RSS

Libye: les événements font bondir les cours du brut

prix-du-petroleParis : Les violences en Libye, premier gros exportateur de pétrole à être touché par la contestation qui s'étend dans le monde arabe, inquiètent les marchés et font bondir les cours de l'or noir, même si les approvisionnements ne sont pas encore menacés, selon les analystes.

Le prix du brent de la mer du Nord, le brut de référence, a dépassé lundi les 105 dollars à Londres, un sommet depuis 2008, tandis que son équivalent nord-américain, le "light sweet crude" (WTI) a atteint son niveau le plus élevé en deux semaines, à 89,78 dollars.

"Les violences en Libye sont le principal facteur de cette hausse des prix", relève une note de la Commerzbank, tandis qu'une analyste de Forex.com observe que "l'agitation politique (dans le pays) effraie le marché des matières premières".

"Le marché tient compte du facteur risque", explique Pierre Terzian, directeur de la revue Petrostratégies. "La Libye est un producteur important en Méditerranée, avec une production de plus de 1,5 million de barils par jour (...) et l'impact relatif sur le bassin méditerranéen peut être important", souligne-t-il.

La Libye, membre de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), est l'un des quatre principaux producteurs d'Afrique avec le Nigeria, l'Angola et l'Algérie. Sa production est évaluée entre 1,5 et 1,8 mbj avec des réserves estimées à 42 milliards de barils, selon des données de l'Agence internationale de l'énergie (AIE) et de l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA).

Tripoli est surtout un important fournisseur des pays européens, avec plus de 400'000 barils exportés quotidiennement vers l'Italie, 178.000 vers l'Allemagne, 133'000 vers la France et 115'000 vers l'Espagne, d'après des statistiques de 2009.

La situation a conduit plusieurs grandes compagnies étrangères opérant en Libye à annoncer le rapatriement de leur personnel non indispensable dans le pays, une mesure habituelle dans ce type de crise mais qui n'affecte pas pour l'heure la production d'hydrocarbures, selon Pierre Terzian.

"Il y a pour l'instant largement de quoi remplacer les stocks libyens. Si les exportations libyennes s'arrêtaient, il y aurait des problèmes logistiques parce qu'il faudrait les remplacer", estime Christophe Barret, analyste pour le Crédit Agricole à Londres.

Selon lui, les risques de pénurie sont faibles au regard des stocks élevés dans les pays de l'OCDE et des capacités excédentaires de production de l'Opep, qui repose en grande partie sur les capacités de l'Arabie saoudite, premier producteur mondial de pétrole, indique-t-il.

"C'est le Brent qui est principalement touché pour l'instant", souligne David Hart, analyste chez Westhouse Securities, à Londres. Mais, poursuit-il, "si les choses s'agitent, l'impact sur le marché du pétrole deviendra plus large et nous observerons de fortes hausses sur" le brut coté à New York.

Dans ces conditions, le marché scrute les moindres signes de contagion au reste de la région, de l'Algérie, à Bahreïn en passant par l'Iran, tous des acteurs importants dans le secteur des hydrocarbures et où des manifestants réclament des changements politiques.

"Si la Libye plus l'Iran s'arrêtaient pour quelques temps, il y aurait une flambée des prix" sur les marchés, cite à titre d'exemple M. Barret.

"Les choses ne se limitent pas à la Libye seule, poursuit-il. Le marché commence à prendre une vue d'ensemble. Si vous suivez cette sorte d'effet domino et où il mène en dernier recours, alors le risque devient de plus en plus important", souligne de son côté David Hart.

rp

(AWP/21 février 2011 17h30)

Commenter Libye: les événements font bondir les cours du brut

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Le pétrole au Vénézuela


mercredi 26 avril 2017

Pétrole: Alger et Caracas pour une reconduction de la réduct…

Alger: Le ministère algérien de l'Énergie a annoncé mercredi qu'Alger et Caracas soutiendraient, au cours de la réunion prévue le 25 mai...

jeudi 20 avril 2017

Venezuela: une filiale pétrolière a donné 500.000 dollars po…

Washington: Citgo, la filiale américaine de la compagnie pétrolière publique du Venezuela PDVSA, a fait don d'un demi-million de dollars au fonds...

vendredi 10 mars 2017

Annulation de la condamnation du Venezuela à payer 1,4 milli…

Washington: La condamnation du Venezuela à verser 1,4 milliard de dollars à ExxonMobil pour la nationalisation d'un champ pétrolier sous le mandat...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole au Vénézuela

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 25 mai 2017 à 15:32

Le pétrole ouvre en baisse à New York, scepticisme sur l'Ope…

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en baisse jeudi à New York, les investisseurs se montrant sceptiques sur la prolongation...

jeudi 25 mai 2017 à 13:04

Pétrole: l'Opep veut prolonger ses quotas de production sans…

Vienne: L'Opep et ses partenaires, dont la Russie, sont réunis jeudi à Vienne pour reconduire jusqu'en mars 2018 leurs quotas de production...

jeudi 25 mai 2017 à 12:43

Le pétrole baisse, marché fébrile pendant que l'Opep se réun…

Londres: Les prix du pétrole baissaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché fébrile et focalisé sur Vienne où se réunit...

jeudi 25 mai 2017 à 12:22

Pétrole: des efforts supplémentaires de l'Opep écartés par l…

Vienne: L'Opep atteindra son objectif d'abaisser les réserves mondiales de pétrole pour faire remonter les cours du baril, en renouvelant les baisses...

jeudi 25 mai 2017 à 04:02

Pétrole: l'Opep va prolonger son effort de baisse de product…

Vienne: L'Opep et ses partenaires, dont la Russie, qui se réunissent jeudi à Vienne, devraient prolonger jusqu'en mars 2018 leurs quotas de...

mercredi 24 mai 2017 à 21:10

Le pétrole baisse légèrement, le marché s'attend à une recon…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement reculé mercredi, au moment où tout semble indiquer que l'Organisation des pays exportateurs...

mercredi 24 mai 2017 à 18:10

Le pétrole repart à la baisse, prudence à la veille de l'Ope…

Londres: Les cours du pétrole repartaient en petite baisse mercredi en fin d'échanges européens, reprenant leur souffle après un sommet en un...

mercredi 24 mai 2017 à 16:53

USA: baisse plus marquée que prévu des stocks de brut

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé de manière plus marquée qu'attendu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres...

mercredi 24 mai 2017 à 15:26

Le pétrole ouvre en très légère baisse à New York, l'Opep en…

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en très légère baisse mercredi à New York, le marché n'attendant pas grand chose...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite