Menu
RSS
A+ A A-

Le brut termine en hausse à New York, après de bons chiffres américains

prix-du-petrole (reprise de la veille)</p(reprise de la veille):

(reprise de la veille)


New York - Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse lundi à New York, stimulés par le rebond de l'activité des industries manufacturières en septembre aux Etats-Unis, de bon augure pour le premier pays consommateur mondial d'or noir.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en novembre a progressé de 29 cents, à 92,48 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour même échéance a en revanche reculé de 20 cents par rapport à la clôture de vendredi, terminant à 112,19 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres.

Les courtiers américains ont salué la publication du rapport sur l'activité des industries manufacturières, qui "fait pencher du côté de l'optimisme et a fait monter les prix", a indiqué Michael Lynch, de Strategic Energy and Economic Research.

L'ISM manufacturier, qui mesure la perception que les directeurs des achats ont de la conjoncture dans leur secteur, a en effet rebondi aux Etats-Unis en septembre après trois mois de baisse.

Il s'est spécifiquement établi à 51,5% en août alors que la prévision médiane des analystes le donnait à 49,7%. Il est ainsi au-dessus de 50%, seuil entre contraction et hausse de l'activité, pour la première fois depuis mai.

Les cours du brut ont parallèlement profité de la contraction de la production manufacturière en Chine en septembre pour le deuxième mois consécutif, selon Bart Melek, de TD Securities.

Si cela représente en soi une "déception" sur la croissance du pays, "certains opérateurs estiment que cela va se traduire par des mesures de soutien à l'économie chinoise", a expliqué l'analyste.

De façon plus générale, les mouvements effectués par les investisseurs en ce début de quatrième trimestre "continuent de refléter l'idée que des mesures de soutien vont compenser la faible demande en Chine et en Europe", a renchérit Tim Evans, de Citi.

Les prix du brut ont également été portés par "des marchés financiers en hausse et un dollar américain plus faible", a ajouté l'analyste.

L'affaiblissement du billet vert rend en effet plus attractifs les achats de brut libellés dans la monnaie américaine pour les investisseurs munis d'autres devises.

Les tensions géopolitiques persistantes au Moyen-Orient "fournissent aussi un soutien au marché", alors que "le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a demandé la semaine dernière l'établissement d'une ligne rouge" sur le programme nucléaire iranien, a estimé Tamas Varga, du courtier PVM.

Les tensions croissantes entre l'Iran et Israël font redouter aux investisseurs le déclenchement d'un conflit susceptible de perturber fortement la production pétrolière de la région.

Pour M. Lynch, les directions opposées prises par le brut à Londres et à New York étaient "assez inhabituelles". Mais, a-t-il ajouté, "historiquement le Brent est plus faible que le WTI, aussi commençons-nous peut-être à voir un retour vers les niveaux habituels".

rp



(AWP / 02.10.2012 06h21)


Commenter Le brut termine en hausse à New York, après de bons chiffres américains


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 17 octobre 2017 à 13:10

Le conflit entre l'Irak et le Kurdistan pourrait faire monte…

Londres: Alors que le conflit s'intensifie entre le gouvernement irakien et les indépendantistes kurdes d'Irak, les marchés surveillaient avec inquiétude la situation...

mardi 17 octobre 2017 à 12:20

Le pétrole grimpe, la fièvre géopolitique reprend les marché…

Londres: Les prix du pétrole montaient à nouveau mardi en cours d'échanges européens, alors que les tensions au Kurdistan irakien et en...

mardi 17 octobre 2017 à 12:18

Bagdad reprend deux grands champs pétroliers aux Kurdes à Ki…

Bay hassan (irak): Les troupes irakiennes ont repris mardi les deux principaux champs pétroliers de la ville de Kirkouk après le retrait...

mardi 17 octobre 2017 à 06:13

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient mardi en ordre dispersé en Asie après avoir fortement augmenté lundi du fait des perturbations dans...

lundi 16 octobre 2017 à 21:03

Le pétrole porté par les tensions en Irak

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en hausse lundi après la prise de contrôle par les forces irakiennes du siège du...

lundi 16 octobre 2017 à 19:36

Glencore et le Qatar cèdent 14% de Rosneft pour 7,8 milliard…

Genève: Le consortium contrôlé par Glencore et le fonds souverain du Qatar ont annoncé lundi avoir conclu un accord pour céder pour...

lundi 16 octobre 2017 à 18:31

Le pétrole monte, la production perturbée en Irak par les te…

Londres: Les cours du pétrole montaient lundi en fin d'échanges européens alors que la production des deux principaux champs pétroliers de Kirkouk...

lundi 16 octobre 2017 à 18:07

France: les prix des carburants ont baissé la semaine derniè…

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont légèrement reculé la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés lundi.

lundi 16 octobre 2017 à 15:48

Le pétrole, porté par les tensions en Irak, ouvre en hausse …

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait lundi à l'ouverture, porté par un regain de tensions...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite