Menu
RSS
A+ A A-

Le brut en hausse à New York, dans un marché optimiste sur l'économie

prix-du-petrole New York New York : Le pétrole a débuté le mois nettement dans le vert lundi à New York, les investisseurs étant rassurés par la situation dans la zone euro et pariant sur de nouvelles mesures de soutien à l'économie chinoise, deuxième consommateur mondial d'or noir.

Vers 13H15 GMT/15h15 HEC, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en novembre gagnait 80 cents, à 92,99 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Les cours du brut "continuent la reprise" entamée en fin de semaine dernière car "les perspectives pour l'économie mondiale semblent correctes", a indiqué Bart Melek, de TD Securities.

Le fait que la production manufacturière en Chine s'est contractée en septembre pour le deuxième mois consécutif, selon un indicateur publié lundi par le gouvernement, représente certes une "déception", mais "certains opérateurs estiment que cela va se traduire par des mesures de soutien à l'économie chinoise", a expliqué l'analyste.

Les investisseurs étaient par ailleurs rassurés sur la zone euro, estimant que "dans l'ensemble, les risques en Europe ont baissé", a souligné M. Melek.

Les marchés "se concentrent en effet sur les résultats positifs de l'audit sur les banques espagnoles" annoncés en fin de semaine dernière, "plutôt que sur le taux de chômage record dans la zone euro", a indiqué Matt Smith, de Summit Energy.

Symptôme de la crise que traverse l'Europe, le chômage touche désormais plus de 18 millions de personnes dans l'Union monétaire, s'établissant à 11,4% en août, selon l'office européen de statistiques Eurostat.

L'activité du secteur manufacturier a continué de se contracter en septembre dans la zone euro, mais elle ressort "au-dessus des attentes et au-dessus du mois dernier", a souligné M. Smith, alimentant ainsi l'optimisme des courtiers.

Le prix du pétrole était aussi soutenu par "la baisse du dollar", a noté M. Melek.

L'affaiblissement du billet vert rend en effet plus attractifs les achats de brut libellés dans la monnaie américaine pour les investisseurs munis d'autres devises.

rp



(AWP / 01.10.2012 15h45)


Commenter Le brut en hausse à New York, dans un marché optimiste sur l'économie


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 19 octobre 2017 à 09:09

Norvège: la production pétrolière recule en septembre

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a sensiblement reculé en septembre à cause de travaux...

jeudi 19 octobre 2017 à 05:37

Le pétrole en petite baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient légèrement jeudi en Asie dans un marché peu rasséréné par l'annonce d'un recul des stocks de...

mercredi 18 octobre 2017 à 21:27

Le pétrole aidé par un repli des stocks de brut aux Etats-Un…

NYC/Cours de clôture: Les barils de pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé en légère hausse mercredi, soutenus par...

mercredi 18 octobre 2017 à 19:10

Carburants: hausse de la consommation française en septembre

Paris: Les livraisons de produits pétroliers en France ont augmenté de 4,1% en septembre par rapport à la même période en 2016...

mercredi 18 octobre 2017 à 18:51

Le russe Rosneft va payer jusqu'à 400 M USD au Kurdistan pou…

Moscou: Le géant semi-public russe du pétrole Rosneft a annoncé mercredi un accord avec les autorités du Kurdistan irakien à qui il...

mercredi 18 octobre 2017 à 17:56

Le pétrole se stabilise malgré la baisse des stocks américai…

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mercredi en fin d'échanges européens, la confirmation officielle d'une forte baisse des réserves américaines de...

mercredi 18 octobre 2017 à 17:19

USA: baisse plus forte que prévu des stocks de brut au 13/10

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé plus fortement que prévu aux Etats-Unis le semaine dernière, tandis que les réserves...

mercredi 18 octobre 2017 à 16:24

Total confirme être intéressé par des champ pétroliers iraki…

Londres: La compagnie française Total est intéressée par les champs pétroliers irakiens de Majnoun et de Nassiriya, a confirmé mercredi à Londres...

mercredi 18 octobre 2017 à 15:19

Le pétrole new-yorkais monte avant le rapport sur les stocks…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait mercredi à l'ouverture, aidé par l'anticipation d'une baisse des...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite