Menu
RSS
A+ A A-

Le brut en hausse à New York soutenu par des tensions sur l'Iran

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole ont démarré la séance en nette hausse mardi, soutenus par des craintes pour l'approvisionnement en brut alors que les tensions s'accroissaient entre l'Iran et les pays occidentaux.

Vers 13H25 GMT/15h25 HEC, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en novembre avançait de 85 cents à 92,78 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

"Les prix du brut montent car le marché est nerveux et craint que des tests de missiles par l'Iran au cours du week-end et un durcissement du discours (du président iranien, Mahmoud) Ahmadinejad ne se traduisent par une escalade de la tension au Moyen-Orient et une perturbation de l'approvisionnement en brut", a expliqué Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

L'armée d'élite du régime iranien, les Gardiens de la Révolution, a annoncé lundi qu'elle avait testé de nouveaux missiles sol-air de moyenne portée, conçus pour pouvoir abattre un avion ennemi à une distance de 50 kilomètres.

Le nouveau système de défense s'appelle Ra'ad (Tonnerre) et l'exercice a été un succès, ont précisé les Gardiens de la Révolution dans un communiqué publié sur leur site officiel.

En outre, "comme à chaque fois qu'il se rend à l'Assemblée générale des Nations Unies (à New York), le président iranien prononce des discours très virulents (notamment) contre l'Etat d'Israël dont il souhaite la destruction", a expliqué M. Lipow.

M. Ahmadinejad a ainsi déclaré lundi que l'Iran ne prêtait "aucune attention" aux menaces de frappes israéliennes contre ses installations nucléaires, lors d'une intervention devant des compatriotes en marge de l'Assemblée générale.

Paris, Londres et Berlin ont par ailleurs fait état lundi de leur volonté de renforcer les sanctions de l'Union européenne (UE) contre le programme nucléaire iranien en ciblant plus précisément les secteurs de l'énergie, des finances, du commerce et des transports du pays.

L'impasse dans le dossier iranien devrait être un des principaux thèmes de discussion lors de l'Assemblée générale de l'ONU qui s'ouvre mardi à New York, alors qu'Israël agite toujours la menace de frappes préventives contre les installations nucléaires de Téhéran.

Cependant, malgré ce "rebond lié au risque iranien, le marché du brut reste focalisé sur l'Europe", et sur les inquiétudes liées à la demande dans la région, et dans certains pays de la zone euro en proie à une grave crise financière, a souligné Phil Flynn, de Price Futures Group.

rp



(AWP / 25.09.2012 16h00)


Commenter Le brut en hausse à New York soutenu par des tensions sur l'Iran


Le pétrole en Iran


dimanche 14 janvier 2018

Le pétrolier iranien en flammes au large de la Chine a coulé…

pékin: Un pétrolier iranien en feu a coulé huit jours après sa collision au large de la Chine, ont rapporté dimanche les...

jeudi 11 janvier 2018

Chine: le pétrolier toujours en feu, début de polémique en I…

Pékin: La Chine tentait toujours jeudi d'éteindre le feu à bord d'un pétrolier iranien au large de ses côtes, tandis qu'en Iran...

lundi 27 novembre 2017

L'Irak veut développer ses champs pétroliers près de l'Iran …

Bagdad: L'Irak a appelé lundi les compagnies étrangères à explorer et exploiter huit champs pétroliers et gaziers sur sa frontière avec l'Iran...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 19 janvier 2018 à 20:56

La hausse de la production américaine d'or noir pèse sur le …

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole new-yorkais et londonien ont terminé en baisse vendredi, l'Agence internationale de l'Energie (AIE) ayant à...

vendredi 19 janvier 2018 à 18:14

Le pétrole recule, l'AIE alarme avec ses prévisions sur les …

Londres: Les cours du pétrole reculaient vendredi en fin d'échanges européens, en baisse nette sur la semaine alors que l'Agence internationale de...

vendredi 19 janvier 2018 à 15:24

Le pétrole new-yorkais lesté à l'ouverture par l'offre améri…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais reculait à l'ouverture vendredi alors que l'Agence internationale de l'Energie (AIE) a à son tour...

vendredi 19 janvier 2018 à 12:12

Le pétrole recule, l'AIE prévoit une production américaine r…

Londres: Les prix du pétrole reculaient vendredi en cours d'échanges européens alors que les inquiétudes du marché sur un éventuel bond de...

vendredi 19 janvier 2018 à 10:07

Pétrole: record de production en vue aux Etats-Unis, le rééq…

Paris: En dépassant les 10 millions de barils par jour, les Etats-Unis devraient battre leur record historique de production d'or noir cette...

vendredi 19 janvier 2018 à 05:42

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient vendredi en Asie sous l'effet de prises de bénéfices et d'inquiétudes sur une augmentation de la...

jeudi 18 janvier 2018 à 20:57

Le pétrole hésite à New York entre baisse des stocks et haus…

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole new-yorkais a terminé quasi inchangé jeudi, le marché hésitant entre une nouvelle baisse importante des...

jeudi 18 janvier 2018 à 19:10

TransCanada sécurise les contrats pour la construction du Ke…

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi avoir sécurisé des contrats de livraisons de pétrole sur 20 ans permettant d'engager la construction...

jeudi 18 janvier 2018 à 18:18

Le pétrole hésite, entre pessimisme de l'Opep et un rapport …

Londres: Les cours du pétrole hésitaient jeudi en fin d'échanges européens alors que l'Opep a relevé ses prévisions sur la production américaine...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite