Menu
RSS
A+ A A-

Le brut finit en hausse à New York, dans un rebond technique

prix-du-petrole (reprise de vendredi soir)</p(reprise de vendredi soir):

(reprise de vendredi soir)


New York - Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse à New York vendredi, les courtiers profitant d'achats à bon compte à l'approche du week-end et d'un relatif regain d'optimisme en zone euro.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en novembre, dont c'était le premier jour comme contrat de référence, a avancé de 47 cents, à 92,89 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour même échéance a terminé à 111,42 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, gagnant 1,39 dollar par rapport à la clôture de jeudi.

Les cours de l'or noir ont ainsi poursuivi un mouvement de stabilisation entamé la veille après avoir enregistré une semaine de fortes pertes, dans un contexte de craintes d'un ralentissement de la demande mondiale et d'une abondance de l'offre, aux Etats-Unis notamment.

Le marché a été soutenu par "des mouvements d'achats dans un marché trop vendu", a relevé David Bouckhout, de TD Securities.

En effet, "des seuils techniques importants ont été cassés à la baisse cette semaine", a observé Rich Ilczyszyn, de iiTrader.com, qui a évoqué "un rebond technique après une chute de plus de 8 dollars (le baril) en quelques jours".

Résultat, les courtiers achètent à bon compte à l'approche du week-end, le rebond des prix étant par ailleurs favorisé par un léger fléchissement du dollar, a ajouté le courtier.

Des spéculations sur des discussions entre la Commission européenne et l'Espagne, au sujet d'un nouveau train de réformes économiques dans le pays, ont fait souffler vendredi un vent d'optimisme, revigorant les actifs jugés risqués tels que le brut ou l'euro.

Or, la baisse du billet vert favorise les achats des matières premières libellées en dollars pour les acheteurs munis d'autres devises.

"Il s'agit effectivement d'une correction mais on est encore loin du niveau de vendredi dernier", a nuancé Phil Flynn, de Price Futures Group. Le baril pour livraison en novembre avait clôturé ce jour-là à 99,00 dollars.

Mais les prix du pétrole étaient aussi portés par "les risques de perturbations de la production", ont noté les experts de Commerzbank.

"La reprise de l'activité pétrolière en Libye risque d'être retardée après les attaques la semaine dernière (contre un consulat américain), qui compliquent le recrutement d'employés étrangers dans le secteur pétrolier", observaient-ils notamment.

Ailleurs dans le monde arabe, les tensions restent fortes, après la vague de violences anti-américaines enregistrées depuis une semaine, et le marché est toujours agité par les spéculations sur de possibles frappes israéliennes contre l'Iran, soupçonné de développer un programme nucléaire à visée militaire.

rp



(AWP / 24.09.2012 06h21)


Commenter Le brut finit en hausse à New York, dans un rebond technique

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 08 décembre 2016 à 15:34

Le pétrole, dominé par la production hors Opep, ouvre en hau…

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en hausse jeudi à New York, le marché restant concentré sur les négociations en...

jeudi 08 décembre 2016 à 12:29

Le pétrole remonte mais la production hors Opep inquiète tou…

Londres: Les prix du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens, alors que la réunion des pays producteurs non-membres de l'Opep doit...

jeudi 08 décembre 2016 à 05:21

Le pétrole orienté à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse en Asie, jeudi, mais les gains étaient limités en raison du scepticisme...

mercredi 07 décembre 2016 à 21:04

En nette baisse, le pétrole termine sous la barre des 50 dol…

New York: Les cours du pétrole ont terminé en net recul mercredi, une hausse des réserves américaines de produits raffinés venant s'ajouter...

mercredi 07 décembre 2016 à 20:04

La Russie privatise 19,5% du géant pétrolier Rosneft

Moscou: Le Kremlin a annoncé mercredi qu'il avait finalisé la privatisation de 19,5% du géant pétrolier public Rosneft.

mercredi 07 décembre 2016 à 18:15

Le pétrole recule, les stocks américains pèsent sur les cour…

Londres: Les cours du pétrole reculaient mercredi en fin d'échanges européens, alors que les doutes croissaient de nouveau autour de l'accord de...

mercredi 07 décembre 2016 à 17:52

Libye: nouveaux affrontements dans la région pétrolière

Benghazi: Après plusieurs mois de calme, des affrontements ont repris mercredi dans la région pétrolière de la Libye, où des groupes armés...

mercredi 07 décembre 2016 à 16:51

USA: baisse légèrement plus marquée que prévu des stocks de …

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé la semaine dernière aux Etats-Unis, de façon légèrement plus marquée que prévu, selon...

mercredi 07 décembre 2016 à 16:39

Les compagnies pétrolières russes soutiennent une baisse de …

Moscou: Les autorités russes ont indiqué mercredi s'être assurées du soutien des compagnies pétrolières pour baisser la production de concert avec l'Opep...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite