Menu
RSS
A+ A A-

Le brut démarre en baisse à New York, inquiet pour la demande

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole ont démarré la séance en baisse jeudi, s'enfonçant encore sous le seuil de 92 dollars le baril, dans un contexte d'inquiétudes économiques croissantes et de craintes pour la demande mondiale.

Vers 13H20 GMT, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en octobre, dont c'est le dernier jour de cotation, lâchait 56 cents, à 91,42 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

"Il semble que nous entrions en phase de consolidation, dans une fourchette de prix évoluant entre 88 dollars le baril et 92 dollars, comme au mois d'août", a relevé John Kilduff, de Again Capital.

La veille, les prix avaient plongé de 3,31 dollars, dans un contexte d'abondance accrue de l'offre, les réserves de brut aux Etats-Unis ayant enregistré une hausse hebdomadaire inattendue de 8,5 millions de barils.

Au total, les cours de l'or noir ont abandonné environ 10 dollars depuis le début de la semaine, sombrant à leurs plus bas niveaux depuis début août, dans un marché hanté par les craintes d'un violent ralentissement de la consommation pétrolière mondiale et déjà sévèrement refroidi par des informations de presse évoquant l'intention de l'Arabie saoudite, premier exportateur pétrolier, de grossir sa production d'or noir pour contenir les prix.

"Ce n'est pas un environnement évident pour le marché du brut, la pression reste très forte sur le plan économique, et sur le front de la demande, et cela fait partir les prix à la baisse", a ajouté M. Kilduff.

Les statistiques économiques publiées jeudi de la Chine aux Etats-Unis, en passant par l'Europe, assombrissaient l'humeur des courtiers sur l'ensemble des places financières.

Aux Etats-Unis, les inscriptions hebdomadaires au chômage se sont révélées "plus élevées qu'attendu, ne reculant que de 3000 inscriptions pour s'établir à 382'000 demandes d'allocations" de chômage dans le pays du 9 au 15 septembre", ont relevé les analystes de RDQ Economists.

La prévision médiane des analystes était de 375'000 inscriptions.

Par ailleurs, un indicateur chinois a fait état d'une nouvelle contraction de l'activité manufacturière en septembre, le onzième recul mensuel consécutif, malgré les récentes mesures de relance prises par les autorités.

Enfin dans l'ensemble de la zone euro, l'activité du secteur privé a, contre toute attente, enregistré en septembre sa plus forte contraction en plus de trois ans, douchant les espoirs des investisseurs sur la santé de l'économie.

tt



(AWP / 20.09.2012 15h50)


Commenter Le brut démarre en baisse à New York, inquiet pour la demande


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 28 juillet 2017 à 15:33

Le Québec met fin au projet d'exploiter le pétrole d'Anticos…

Montréal: Le gouvernement du Québec a décidé vendredi d'abandonner son objectif d'extraire du pétrole sur l'île d'Anticosti dans le Golfe du fleuve...

vendredi 28 juillet 2017 à 15:23

Le pétrole poursuit sa progression à l'ouverture à New York

New York: Le prix du pétrole coté à New York progressait légèrement vendredi à l'ouverture, continuant à profiter du recul des stocks...

vendredi 28 juillet 2017 à 15:12

Chevron renoue avec les bénéfices au 2T grâce aux économies

New York: La major pétrolière Chevron a renoué avec les bénéfices au deuxième trimestre, grâce à sa cure d'austérité qui lui a...

vendredi 28 juillet 2017 à 14:41

ExxonMobil: bénéfices 2T quasi doublés mais inférieurs aux a…

New York: La major pétrolière américaine ExxonMobil a annoncé vendredi des bénéfices presque doublés au deuxième trimestre, en raison d'une nette baisse...

vendredi 28 juillet 2017 à 12:26

Le pétrole monte grâce à un dollar faible

Londres: Les prix du pétrole poursuivaient leur hausse vendredi en cours d'échanges européens, soutenus par le dollar et par l'Opep, avant des...

jeudi 27 juillet 2017 à 20:55

Le pétrole encore soutenu par la baisse des stocks américain…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York a terminé en légère hausse jeudi, la récente baisse des réserves de produits...

jeudi 27 juillet 2017 à 18:11

Le pétrole soutenu par l'Arabie saoudite et la baisse des st…

Londres: Les cours du pétrole poursuivaient leur hausse jeudi en fin d'échanges européens, les prix restant soutenus par les nouveaux efforts de...

jeudi 27 juillet 2017 à 15:44

Le pétrole, affecté par des prises de bénéfices, ouvre en ba…

New York: Les prix du pétrole reculaient légèrement à l'ouverture jeudi à New York, les investisseurs engrangeant quelques profits après un rebond...

jeudi 27 juillet 2017 à 13:19

Statoil dégage de larges bénéfices au 2T grâce aux cours du …

Oslo: Le géant pétrolier norvégien Statoil a présenté jeudi des résultats trimestriels meilleurs que prévu grâce à la remontée du prix des...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite