Menu
RSS
A+ A A-

Asie: en hausse après la dégringolade des dernières séances (92,00 USD)

prix-du-petrole Singapour Singapour : Les prix du pétrole étaient en légère hausse jeudi en Asie sous l'effet de mouvements à l'achat favorisés par la chute des cours la veille à New York, après un bond inattendu des stocks de brut américains et des rumeurs d'intervention de l'Arabie saoudite.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en octobre gagnait 2 cents, à 92,00 dollars, dans les échanges électroniques matinaux tandis que le baril de Brent de la mer du Nord pour échéance en novembre s'appréciait de 43 cents, à 108,62 dollars.

Les cours du brut ont dégringolé ces derniers jours "et les investisseurs le voient comme une aubaine pour revenir sur le marché", a noté Justin Harper, analyste chez la maison de courtage IG Markets à Singapour.

Le département de l'Energie" (DoE) a fait état mercredi d'une hausse inattendue des stocks aux Etats-Unis de 8,5 millions pour les stocks de brut, contre seulement 500.000 barils attendus par les analystes, et 11,4 millions de barils pour les stocks d'essence contrairement aux attentes des analystes qui tablaient sur une hausse de 700.000 barils.

Cet indicateur très variable d'une semaine sur l'autre traduit une demande en berne aux Etats-Unis et souligne les difficultés de la première économie mondiale à relancer durablement son activité et sa consommation.

D'autre part, l'Arabie saoudite, premier exportateur mondial, est devenue en mars le premier producteur de pétrole de la planète en portant sa production à 9,923 millions de barils par jour (mbj), devançant la production russe, qui est de 9,920 mbj.

Des rumeurs lui prêtent l'intention de pomper à nouveau plus de 10 millions de barils de brut par jour (mbj) afin de contenir la hausse des cours alors que les Etats-Unis et plusieurs pays européens se tiendraient prêts à puiser dans leurs réserves stratégiques.

Après un premier plongeon violent lundi à New York et à Londres, pour des raisons qui restent mystérieuses, le baril de WTI a dévissé de 3,31 dollars mercredi, à 91,98 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), s'établissant ainsi à des niveaux plus vus depuis début août.

De même, à Londres, le baril de Brent a terminé à 108,19 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), décrochant de 3,84 dollars par rapport à la clôture de mardi, et revenant également à des seuils plus observés depuis le début du mois précédent.

jq



(AWP / 20.09.2012 06h18)


Commenter Asie: en hausse après la dégringolade des dernières séances (92,00 USD)


Les dernières actualités des prix du pétrole

dimanche 22 octobre 2017 à 14:14

Syrie: une alliance arabo-kurde prend à l'EI un important ch…

Beyrouth: Des combattants kurdes et arabes soutenus par Washington se sont emparés dimanche de l'un des plus importants champs pétroliers de Syrie...

samedi 21 octobre 2017 à 15:33

Pétrole: l'Irak accroît sa production dans le sud (ministre)

Bagdad: L'Irak a accru depuis samedi de 200.000 barils par jour sa production pétrolière dans le sud du pays pour compenser celle...

vendredi 20 octobre 2017 à 21:10

Le pétrole monte légèrement, prudent face à la situation en …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en légère hausse vendredi à l'issue d'une séance hésitante, les investisseurs gardant un oeil sur...

vendredi 20 octobre 2017 à 18:25

Chevron suspend ses opérations dans le Kurdistan irakien

New York: Le géant pétrolier américain Chevron a annoncé vendredi suspendre "temporairement" ses opérations au Kurdistan irakien, région secouée par des tensions...

vendredi 20 octobre 2017 à 18:05

Le pétrole remonte dans un marché hésitant

Londres: Les cours du pétrole se retournaient à la hausse vendredi en fin d'échanges européens dans un marché hésitant sur la semaine...

vendredi 20 octobre 2017 à 15:20

Le pétrole, gardant un oeil sur l'Irak, ouvre en baisse à Ne…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York baissait vendredi à l'ouverture, alors que les tensions en Irak...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:49

A Kirkouk, le retour des employés irakiens du pétrole chassé…

Bay hassan (irak): Ils ont renfilé leurs combinaisons grises et inspectent leurs installations en attendant le feu vert pour reprendre le pompage...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:23

Ordonnances: la CGT pétrole décidera mercredi des modalités …

Paris: La CGT pétrole, qui a menacé lundi de lancer une grève dans le secteur faute de l'ouverture "immédiate" d'une négociation pour...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:13

Le pétrole en berne, la situation s'apaise en Irak

Londres: Les prix du pétrole reculaient à nouveau vendredi en cours d'échanges européens alors que les Kurdes irakiens indépendantistes ont ouvert le...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite