Menu
RSS
A+ A A-

Le brut mitigé en Asie après la chute mystérieuse de lundi (95,55 USD)

prix-du-petrole Singapour Singapour : Les cours du pétrole étaient mitigés mercredi en Asie après une mystérieuse chute des prix lundi en fin d'échanges à New York, objet d'une enquête du régulateur américain, et dans le contexte de craintes pour la demande en brut aux Etats-Unis.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en octobre gagnait 26 cents, à 95,55 dollars, dans les échanges électroniques matinaux tandis que le baril de Brent de la mer du Nord pour échéance en novembre cédait 15 cents, à 111,88 dollars.

Les prix du Brent et du WTI avaient perdu plus de 4 dollars en quelques minutes en fin de séance new-yorkaise lundi, pour des raisons toujours mystérieuses.

La CFTC, le régulateur américain des marchés de dérivés et contrats à terme, travaille avec ses homologues britanniques pour déterminer l'origine de mouvement atypique, a indiqué l'un de ses commissaires, Bart Chilton.

M. Chilton a précisé que la CFTC examinait également ce qui s'était passé sur d'autres marchés. La chute brutale des prix du pétrole avait aussi pesé sur les cours de l'or, du cuivre et de l'euro.

Les cours du brut, qui avaient bénéficié la semaine dernière de l'annonce par la Réserve fédérale (Fed) américaine de nouvelles mesures d'aide à l'activité de la première économie mondiale, n'ont pas rebondi depuis.

Les opérateurs ont digéré les annonces de la Fed et restent préoccupés par le niveau de la croissance et du chômage aux Etats-Unis, selon les analystes.

"L'attention des investisseurs s'est détournée des bénéfices économiques probables des mesures de stimulation (détaillées par la Fed) pour se porter sur les difficultés économiques qui ont conduit la Fed à lancer un programme de rachats de titres", a observé la maison de courtage Phillip Futures dans une note.

La Fed a annoncé qu'elle se lançait dans de nouveaux rachats de titres adossés à des créances immobilières émis par les organismes de refinancement hypothécaire parapublics (Fannie Mae, Freddie Mac) à raison de 40 milliards de dollars par mois, et qu'elle continuerait de la sorte tant que "la perspective du marché du travail ne s'améliore pas nettement".

Elle a également promis de maintenir son taux directeur, quasi nul depuis plus de trois ans et demi, à un niveau "exceptionnellement bas" jusqu'à mi-2015 au moins si nécessaire, alors que cet engagement conditionnel ne courait que jusqu'à fin 2014 au moins.

Ces mesures sont justifiées par la situation du marché de l'emploi qui "reste un motif de grande inquiétude", avait expliqué le président de la banque centrale américaine, Ben Bernanke. Le taux de chômage aux Etats-Unis atteignait officiellement 8,1% en août.

Mardi, le baril de WTI pour livraison en octobre a reculé de 1,33 dollar, à 95,29 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent pour livraison en novembre a clôturé en baisse de 1,76 dollar par rapport à lundi, à 112,03 dollars, sur l'Intercontinental Exchange (ICE).

rp



(AWP / 19.09.2012 06h30)


Commenter Le brut mitigé en Asie après la chute mystérieuse de lundi (95,55 USD)


Le pétrole en Asie


mardi 17 octobre 2017

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient mardi en ordre dispersé en Asie après avoir fortement augmenté lundi du fait des perturbations dans...

lundi 16 octobre 2017

Le pétrole poursuit sa hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole poursuivaient leur hausse, lundi, profitant des tensions géopolitiques liées à la remise en cause par Donald Trump...

vendredi 13 octobre 2017

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient vendredi en Asie après un net déclin mais cette remontée ne devrait pas se confirmer si...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Asie

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 17 octobre 2017 à 21:07

Tout en surveillant l'Irak, le pétrole fait du surplace

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole coté à New York et à Londres sont restés quasi stables mardi, les investisseurs attendant...

mardi 17 octobre 2017 à 19:23

Bagdad reprend aux Kurdes la quasi-totalité des champs pétro…

Bay hassan (irak): Les troupes gouvernementales irakiennes ont repris mardi la quasi-totalité des champs pétroliers de la province de Kirkouk après le...

mardi 17 octobre 2017 à 18:18

Le pétrole recule, la situation semble se stabiliser en Irak

Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en fin d'échanges européens alors que les marchés semblaient rassurés de voir les combattants kurdes...

mardi 17 octobre 2017 à 17:47

La crise entre Bagdad et les Kurdes rend le marché du pétrol…

Londres: Les tensions entre le gouvernement irakien et les indépendantistes kurdes d'Irak menacent la production d'or noir, et pourraient mener à une...

mardi 17 octobre 2017 à 15:21

Le pétrole porté à New York par les tensions au Moyen-Orient

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait mardi à l'ouverture, soutenu par un regain de tensions...

mardi 17 octobre 2017 à 13:10

Le conflit entre l'Irak et le Kurdistan pourrait faire monte…

Londres: Alors que le conflit s'intensifie entre le gouvernement irakien et les indépendantistes kurdes d'Irak, les marchés surveillaient avec inquiétude la situation...

mardi 17 octobre 2017 à 12:20

Le pétrole grimpe, la fièvre géopolitique reprend les marché…

Londres: Les prix du pétrole montaient à nouveau mardi en cours d'échanges européens, alors que les tensions au Kurdistan irakien et en...

mardi 17 octobre 2017 à 12:18

Bagdad reprend deux grands champs pétroliers aux Kurdes à Ki…

Bay hassan (irak): Les troupes irakiennes ont repris mardi les deux principaux champs pétroliers de la ville de Kirkouk après le retrait...

mardi 17 octobre 2017 à 06:13

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient mardi en ordre dispersé en Asie après avoir fortement augmenté lundi du fait des perturbations dans...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite