Menu
RSS
A+ A A-

Le brut ouvre en baisse à New York, dans un marché dégrisé

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole ont ouvert en baisse mardi à New York, dans un marché dégrisé après l'euphorie liée à l'annonce de nouvelles mesures par la banque centrale américaine (Fed) jeudi, et tentant de trouver des explications au violent mouvement de ventes intervenu la veille.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en octobre cédait 52 cents, à 96,10 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres comme à New York, les prix du brut avaient violemment décroché lundi peu avant la clôture new-yorkaise, de plus de 4 dollars, avant de terminer en nette baisse de 3,23 dollars pour le Brent et de 2,38 dollars pour le WTI.

"Tout le monde est toujours en train de se gratter la tête. S'agissait-il d'un mouvement de vente lié à une (erreur) d'algorithme? De courtage? Personne n'est vraiment en mesure de dire ce qu'il s'est produit", a indiqué Matt Smith, de Summit Energy.

L'une des pistes envisagées par les courtiers était la célébration lundi du nouvel an juif Roch Hachana: "un certain nombre d'ordres auraient été placés à l'avance (par des courtiers avant de s'absenter pour ce jour férié), et devaient se déclencher si un certain niveau des prix était atteint. Et ce niveau a été franchi, ce qui aurait tout déclenché", a ajouté M. Smith.

"Le premier à piquer du nez a été le Brent, et il a été suivi par le WTI", a poursuivi le courtier qui a également observé une "nette augmentation des volumes" au moment de l'effondrement des prix.

Dans un premier temps, de nombreux opérateurs avaient interprété ce mouvement comme un mouvement de panique lié à des rumeurs d'une éventuelle utilisation des réserves stratégiques de brut par l'administration Obama, à moins de deux mois de l'élection présidentielle américaine, pour faire baisser les prix de l'essence.

Or, l'utilisation de réserves de brut augmenterait encore l'offre déjà abondante d'or noir sur le marché américain et exercerait de fait une nette pression baissière sur les prix, les stocks de brut ayant atteint un plus haut en 22 ans début juillet.

"De telles fluctuations des prix sont de nature à relancer les critiques sur les échanges électroniques à haute-fréquence" qui permettent à des programmes informatiques de réaliser des opérations de marché à la micro-seconde près, "et sur l'influence excessive des investisseurs spéculatifs sur les principales matières premières", ont remarqué les analystes de Commerzbank.

Mais au-delà de ces questions techniques, le mouvement de baisse observé mardi sur les marchés du brut était lié à "un changement d'humeur" des courtiers, "la crise de la dette en zone euro revenant en ligne de mire après l'euphorie qui avait suivi les mesures de relance de la Fed", a observé M. Smith.

rp



(AWP / 18.09.2012 15h45)


Commenter Le brut ouvre en baisse à New York, dans un marché dégrisé


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 19 janvier 2018 à 20:56

La hausse de la production américaine d'or noir pèse sur le …

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole new-yorkais et londonien ont terminé en baisse vendredi, l'Agence internationale de l'Energie (AIE) ayant à...

vendredi 19 janvier 2018 à 18:14

Le pétrole recule, l'AIE alarme avec ses prévisions sur les …

Londres: Les cours du pétrole reculaient vendredi en fin d'échanges européens, en baisse nette sur la semaine alors que l'Agence internationale de...

vendredi 19 janvier 2018 à 15:24

Le pétrole new-yorkais lesté à l'ouverture par l'offre améri…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais reculait à l'ouverture vendredi alors que l'Agence internationale de l'Energie (AIE) a à son tour...

vendredi 19 janvier 2018 à 12:12

Le pétrole recule, l'AIE prévoit une production américaine r…

Londres: Les prix du pétrole reculaient vendredi en cours d'échanges européens alors que les inquiétudes du marché sur un éventuel bond de...

vendredi 19 janvier 2018 à 10:07

Pétrole: record de production en vue aux Etats-Unis, le rééq…

Paris: En dépassant les 10 millions de barils par jour, les Etats-Unis devraient battre leur record historique de production d'or noir cette...

vendredi 19 janvier 2018 à 05:42

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient vendredi en Asie sous l'effet de prises de bénéfices et d'inquiétudes sur une augmentation de la...

jeudi 18 janvier 2018 à 20:57

Le pétrole hésite à New York entre baisse des stocks et haus…

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole new-yorkais a terminé quasi inchangé jeudi, le marché hésitant entre une nouvelle baisse importante des...

jeudi 18 janvier 2018 à 19:10

TransCanada sécurise les contrats pour la construction du Ke…

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi avoir sécurisé des contrats de livraisons de pétrole sur 20 ans permettant d'engager la construction...

jeudi 18 janvier 2018 à 18:18

Le pétrole hésite, entre pessimisme de l'Opep et un rapport …

Londres: Les cours du pétrole hésitaient jeudi en fin d'échanges européens alors que l'Opep a relevé ses prévisions sur la production américaine...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite