Menu
RSS

Le brut poursuit sa hausse, sur fond de révoltes au Moyen-Orient

  • Écrit par Cours du baril
prix-du-petroleLondres : Les cours du pétrole poursuivaient leur hausse vendredi en fin d'échanges européens, alors que les opérateurs continuaient de surveiller les mouvements de contestation populaires en Afrique du Nord et au Moyen-Orient, durement réprimées par les régimes en place.

Vers 17H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en avril s'échangeait à 102,94 dollars sur l'InterContinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 35 cents par rapport à la clôture de la veille.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mars progressait de 1,06 dollar à 87,42 dollars.

"Le mouvement de contestation à travers le Moyen-Orient et en Afrique du Nord entretient les inquiétudes sur de possibles perturbations dans l'offre de brut, spécialement avec des troubles à Bahreïn, au Yémen, en Algérie, en Libye et en Iran: ces pays représentent 10% de la production pétrolière mondiale", soulignait Soozhana Choi, analyste de Deutsche Bank.

Les révoltes populaires contre les régimes autoritaires s'étendaient à travers le monde arabe vendredi, jour de grande prière, réprimées par des démonstrations de force qui ont fait plus de 30 morts cette semaine.

Contrairement à l'Egypte, la Libye, l'Iran et l'Algérie sont d'importants producteurs de brut, tous trois membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep).

"Par ailleurs, la région Moyen-Orient et Afrique du Nord représente 10% des capacités mondiales de raffinage", ajoutait Mme Choi.

"Même si les révoltes anti-gouvernementales restent limitées aux pays (actuellement touchés), la perspective d'un changement de l'équilibre politique de la région incite à reconsidérer les risques, une crainte à long terme pour le marché pétrolier", ajoutait-elle, tout en soulignant que l'abondance des stocks des pays développés était propre à tempérer la hausse des cours.

L'écart entre le Brent échangé à Londres et le WTI coté à New York, qui avait atteint jeudi le niveau sans précédent de 20 dollars, se réduisait quelque peu vendredi.

Le contrat de référence du WTI, pour livraison en mars, "expire mardi prochain, ce qui incite certains investisseurs à couvrir leurs positions et à profiter des arbitrages (entre Brent et WTI), alors que lundi sera jour férié aux Etats-Unis", relevait Andrey Kryuchenkov, de VTB Capital.

Les courtiers avaient acheté massivement du Brent de la mer du Nord, car toute perturbation des approvisionnements au Moyen-Orient affecterait en premier lieu le marché européen.

A l'inverse, le baril de brut texan, référence du marché new-yorkais, est plombé par la surabondance des stocks aux Etats-Unis, notamment des réserves, proches de la saturation, de Cushing (Oklahoma, sud), principal centre de stockage du pays.

Le marché londonien avait cependant réduit ses gains vendredi en début de séance européenne, après l'annonce d'un nouveau relèvement des taux de réserves obligatoires des banques en Chine, les opérateurs redoutant que les mesures de resserrement monétaire n'affectent la consommation énergétique du géant asiatique.

fah

(AWP/18 février 2011 18h32)

Commenter Le brut poursuit sa hausse, sur fond de révoltes au Moyen-Orient

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 22 juin 2017 à 20:57

Pause dans le plongeon du pétrole

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement monté jeudi, marquant une pause dans la dégringolade qu'ils ont subie depuis fin...

jeudi 22 juin 2017 à 17:56

Le pétrole se reprend un peu mais reste très affaibli

Londres: Les cours du pétrole se reprenaient un peu jeudi en fin d'échanges européens, mais restaient proches du plus bas en plus...

jeudi 22 juin 2017 à 15:41

Pétrole: les réductions de l'offre à leur plus haut niveau e…

Koweït: Le ministre koweïtien du Pétrole Essam al-Marzouk a annoncé jeudi que la conformité des pays producteurs aux réductions de l'offre avait...

jeudi 22 juin 2017 à 15:28

Le pétrole marque une pause dans sa dégringolade à l'ouvertu…

New York: Les cours du pétrole tentaient un léger rebond jeudi à l'ouverture, progressant un peu alors qu'ils avaient encore nettement chuté...

jeudi 22 juin 2017 à 12:48

Le pétrole tente de se reprendre après une nouvelle dégingol…

Londres: Les prix du pétrole montait un peu jeudi en cours d'échanges européens, reprenant leur souffle après avoir de nouveau dégringolé la...

jeudi 22 juin 2017 à 06:02

Le pétrole continue de reculer en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de chuter jeudi en Asie, dans un contexte d'inquiétudes sur l'excès d'offre mondiale et d'incapacité apparente...

mercredi 21 juin 2017 à 21:05

Le pétrole au plus bas de l'année face aux doutes sur l'Opep

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi mercredi leur dégringolade, tombant à leur plus bas depuis le début de l'année...

mercredi 21 juin 2017 à 18:23

Le pétrole reste plombé par l'offre malgré la baisse des sto…

Londres: Les cours du pétrole ne parvenaient pas à se reprendre mercredi en fin d'échanges européens, malgré la baisse des réserves américaines...

mercredi 21 juin 2017 à 17:04

USA: baisse plus marquée que prévu des stocks de brut

New York: Les stocks de pétrole brut ont reculé un peu plus fortement que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite