Menu
RSS
A+ A A-

Le brut hésite, le marché reprend son souffle après le choc de la Fed

  • Écrit par Cours du baril
prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole hésitaient lundi en fin d'échanges européens, reculant à Londres mais se maintenant en timide hausse à New York, alors que le marché reprenait son souffle après leurs sommets de la semaine dernière à la suite des annonces exceptionnelles de la Fed.


Vers 16H30 GMT (18H30 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre valait 116,00 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 66 cents par rapport à la clôture de vendredi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en octobre grappillait 18 cents, à 99,18 dollars.

Les cours du baril peinaient à se trouver une direction, après s'être hissés vendredi à 117,95 dollars à Londres et 100,42 dollars à New York, au plus haut depuis début mai, dopés par les mesures de la Réserve fédérale américaine (Fed).

"Le WTI avait dépassé les 100 dollars grâce à la Fed la semaine dernière et (...) en l'absence de grandes nouvelles aujourd'hui, les cours se heurtent à un seuil de résistance (technique) et les investisseurs engrangent quelques bénéfices", expliquait John Kilduff, de Again Capital.

La Fed avait dévoilé jeudi une nouvelle vague de rachats d'actifs illimités et un maintien de taux directeurs quasi nuls jusqu'à au moins la mi-2015, des mesures destinées à stimuler la reprise économique mais aussi de nature à diluer la valeur du dollar -- ce qui rend plus attractifs les achats de brut libellés dans la monnaie américaine.

Mais la première réaction d'euphorie une fois passée, la prudence refaisait surface lundi parmi les opérateurs.

"La grande question est de savoir combien de temps ce sursaut des cours provoqué par la Fed va se poursuivre, étant donné que l'assouplissement quantitatif est l'arme de dernier ressort dans l'arsenal de la banque centrale", ont prévenu les analystes de IG Markets.

"Le marché va être tiraillé entre d'une part (les investisseurs) qui vendent en raison du mauvais environnement économique et du fait que les prix élevés du baril entraînent une diminution de la demande énergétique, et d'autre part les investisseurs qui achètent", estimant que l'escalade des tensions au Moyen-Orient va alimenter la hausse des cours, résumait Olivier Jakob, analyste du cabinet suisse Petromatrix.

La publication lundi d'une contraction plus violente qu'attendu en septembre de l'activité manufacturière de la région de New York n'était pas de nature à rassurer le marché sur la vigueur économique du pays, premier consommateur de brut de la planète.

Par ailleurs, "certains estiment que le seuil de 100 dollars" franchi la semaine dernière par le WTI "est la ligne rouge pour une action de l'administration américaine", qui pourrait décider de recourir aux stocks stratégiques pour approvisionner le marché en brut et donc faire baisser les prix, observait M. Jakob.

Cependant, le marché restait malgré tout soutenu par la récente flambée de violences antiaméricaines dans le monde arabo-musulman pour protester contre un film amateur dénigrant l'islam tourné aux Etats-Unis -- violences notamment marquées la semaine dernière par la mort de l'ambassadeur américain en Libye.

fah



(AWP / 17.09.2012 19h00)


Commenter Le brut hésite, le marché reprend son souffle après le choc de la Fed

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 mars 2017 à 12:20

Le pétrole remonte avant un week-end sous le signe de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole effaçaient leurs pertes de la veille vendredi en cours d'échanges européens, les marchés se préparant à la...

vendredi 24 mars 2017 à 11:18

Hydrocarbures: Shell se retire de l'onshore au Gabon

Londres: Le géant pétrolier anglo-néerlandais Royal Dutch Shell a annoncé vendredi la vente de ses activités dans le pétrole et le gaz...

jeudi 23 mars 2017 à 19:45

Le pétrole recule un peu sur un marché calme

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement baissé jeudi, les investisseurs ne prenant guère de risques en l'absence d'actualité notable...

jeudi 23 mars 2017 à 18:16

Le pétrole se stabilise avant une réunion technique de l'Ope…

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient jeudi en fin d'échanges européens, les marchés continuant de digérer les données sur les réserves...

jeudi 23 mars 2017 à 14:12

Le pétrole peine à rebondir à New York

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère baisse jeudi à New York au lendemain de chiffres plutôt défavorables sur...

jeudi 23 mars 2017 à 12:52

Esso France a presque triplé son bénéfice net en 2016

Paris: Le raffineur Esso SAF, filiale française du géant pétrolier américain ExxonMobil, a dégagé un bénéfice net presque triplé en 2016 grâce...

jeudi 23 mars 2017 à 12:15

Le pétrole remonte mais le marché s'inquiète de réserves amé…

Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens, mais les observateurs restaient inquiets après la baisse enregistrée la...

jeudi 23 mars 2017 à 08:57

Sinopec rachète des actifs africains de Chevron pour 900 M U…

Pékin: Le géant chinois du raffinage Sinopec a annoncé avoir conclu un accord pour racheter au géant pétrolier Chevron la majeure partie...

jeudi 23 mars 2017 à 05:18

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient jeudi en Asie malgré les inquiétudes sur l'excès d'offre après l'annonce d'un bond des stocks américains...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite