Menu
RSS
A+ A A-

Le brut en hausse à New York face aux tensions au Moyen-Orient

prix-du-petroleNew York : Les prix du pétrole montaient vendredi à l'ouverture à New York, mais se repliaient un peu à Londres, alors que les révoltes dans plusieurs pays arabes étaient durement réprimées par les régimes en place.

Vers 14H10 GMT (15H10 HEC), sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en mars s'échangeait à 87,26 dollars, en hausse de 90 cents par rapport à la veille.

"Les courtiers ne veulent pas être orientés à la baisse avant le week-end vu les tensions qui persistent au Moyen-Orient", a estimé Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

Des contestations populaires contre les régimes autoritaires de Libye, du Bahreïn et du Yémen se poursuivaient vendredi, réprimées par des démonstrations de force qui ont fait plus de trente morts depuis mardi.

D'un point de vue technique, les cours faisaient aussi l'objet d'une "correction" entre le baril échangé à New York et celui de Brent à Londres, selon M. Lipow.

Les tensions au Moyen-Orient, auxquelles est plus exposé le marché européen, ont en effet dopé les cours du Brent depuis plusieurs semaines.

Pendant ce temps, les cours à New York sont tirés vers le bas par l'abondance des stocks de brut aux Etats-Unis.

L'écart entre les deux barils avait atteint un niveau record cette semaine, autour de 20 dollars, et de nombreux opérateurs de marché réajustent désormais leurs positions.

Le baril de Brent pour livraison en avril se repliait ainsi de 51 cents à 102,08 dollars.

Le marché pétrolier a peu réagi à une nouvelle hausse de taux des réserves obligatoires des banques en Chine, destinée à éviter une surchauffe de l'économie.

"Il faudra un certain nombres de décisions de ce type pour vraiment ralentir l'économie, et pour l'instant, on a toujours des importations (de pétrole) à un niveau record, comme la demande et les cadences des raffineries en Chine", a estimé M. Lipow.

fah

(AWP/18 février 2011 15h40)

Commenter Le brut en hausse à New York face aux tensions au Moyen-Orient


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 20 juillet 2017 à 15:00

Le pétrole reste bien orienté et ouvre en hausse à New York

New York: Les cours du pétrole new-yorkais ont ouvert en hausse jeudi, restant sur leur trajectoire positive de la veille après l'annonce...

jeudi 20 juillet 2017 à 12:12

Le pétrole stable, entre stocks américains et réunion de l'O…

Londres: Les prix du pétrole restaient stables jeudi en cours d'échanges européens après une baisse des réserves américaines et avant des réunions...

jeudi 20 juillet 2017 à 06:53

Les cours du pétrole inchangés en Asie

Singapour: Les cours du pétrole demeuraient inchangés jeudi après la hausse des prix de la veille liée à un recul hebdomadaire des...

mercredi 19 juillet 2017 à 20:53

Le pétrole, dopé par un recul des stocks aux USA, termine en…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole new-yorkais ont terminé en hausse mercredi, profitant de la publication d'un rapport du département américain...

mercredi 19 juillet 2017 à 19:53

Libye: la compagnie pétrolière NOC vise 1,25 million b/j fin…

Benghazi (libye): Le président de la Compagnie nationale libyenne de Pétrole (NOC) Moustafa Sanalla a annoncé mercredi que la production de pétrole...

mercredi 19 juillet 2017 à 18:08

Le pétrole monte avec la baisse des stocks américains

Londres: Les cours du pétrole remontaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves américaines.

mercredi 19 juillet 2017 à 16:54

USA: baisse légèrement plus marquée que prévu des stocks de …

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse légèrement plus marquée que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

mercredi 19 juillet 2017 à 15:37

Le pétrole quasi stable à l'ouverture à New York, en attenda…

New York: Les cours du pétrole montaient un peu après un démarrage à l'équilibre mercredi à New York, sur un marché attentiste...

mardi 18 juillet 2017 à 21:42

Pétrole: l'Equateur augmente sa production malgré l'accord a…

Quito: L'Equateur, avide de devises à cause de la chute des cours du brut et d'un important déficit fiscal, va augmenter la...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite