Menu
RSS
A+ A A-

Le brut monte légèrement, attentisme avant la décision de la Fed

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole montaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens, mais restaient cantonnés autour de l'équilibre en-deçà des sommets de la veille, le marché faisant preuve d'un attentisme prudent avant la décision de la Réserve fédérale américaine (Fed).

Vers 10H15 GMT (12H15 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre, dont c'est le dernier jour de cotation, valait 116,13 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 17 cents par rapport à la clôture de la veille.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) en revanche, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance gagnait 14 cents, à 97,15 dollars.

Après l'aval donné mercredi par la Cour constitutionnelle allemande aux nouveaux mécanismes de secours de la zone euro, les cours du baril s'étaient hissés à Londres à un sommet depuis début mai (à 116,67 dollars) et au-dessus de 98 dollars à New York -- pour la première fois depuis trois semaines.

"Mais les prix du brut ont eu du mal à maintenir leur hausse et à suivre l'enthousiasme des marchés boursiers", effaçant la quasi-totalité de leur gains "après que les investisseurs aient été refroidis par les chiffres des stocks de brut aux Etats-Unis", observait Tamas Varga, analyste du courtier PVM.

Selon le Département américain de l'Energie (DoE), les réserves de brut du pays ont enregistré une augmentation inattendue de 2 millions de barils la semaine dernière, alors que les analystes interrogés par l'agence Dow Jones Newswires misaient au contraire sur une diminution de 2,2 millions de barils.

Néanmoins, le marché du pétrole a "profité d'un facteur de soutien supplémentaire avec l'assassinat de l'ambassadeur américain en Libye" Chris Stevens, mort mardi soir lors d'une attaque du consulat de Benghazi (est) par des hommes armés, relevait M. Varga.

Selon lui, "il y a des craintes de voir les manifestations anti-américaines se répandre et se renforcer en Afrique du Nord et à travers le Moyen-Orient", et les perspectives de nouvelles violences dans la région est de nature à faire redouter des perturbations sur la production d'or noir.

Mais dans l'ensemble, le marché se montrait attentiste jeudi, à quelques heures d'une décision cruciale du comité de politique monétaire de la banque centrale américaine (Fed).

Après des salves d'indicateurs économiques ternes, et notamment des statistiques décevantes sur l'emploi aux Etats-Unis publiées vendredi, "le marché a intégré la perspective d'un nouvel assouplissement monétaire de la part de la Fed" pour stimuler la reprise, "et le marché attend la fin de la réunion pour voir ce qu'il en est", notait Olivier Jakob, analyste de Petromatrix.

Des mesures de soutien de la Fed, qui peuvent se traduire par des injections de liquidités dans l'économie, sont de nature à stimuler les achats de matières premières, mais aussi à diluer la valeur de dollar -- ce qui rend plus attractifs les achats de brut libellés dans la monnaie américaine.

"Mais le problème est que, même si une majorité d'opérateurs s'attendent à un assouplissement de politique monétaire, une majorité doute également de l'impact de telles mesures sur l'économie réelle" et in fine sur la demande de brut, tempérait M. Jakob.

De fait, un sursaut des cours de l'or noir après un éventuel coup de pouce de la Fed pourrait s'avérer temporaire, des prix élevés du baril étant susceptibles de miner encore davantage une consommation mondiale déjà fragile, et donc finalement de tirer les cours vers le bas.

rp



(AWP / 13.09.2012 12h57)


Commenter Le brut monte légèrement, attentisme avant la décision de la Fed


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 28 juillet 2017 à 15:33

Le Québec met fin au projet d'exploiter le pétrole d'Anticos…

Montréal: Le gouvernement du Québec a décidé vendredi d'abandonner son objectif d'extraire du pétrole sur l'île d'Anticosti dans le Golfe du fleuve...

vendredi 28 juillet 2017 à 15:23

Le pétrole poursuit sa progression à l'ouverture à New York

New York: Le prix du pétrole coté à New York progressait légèrement vendredi à l'ouverture, continuant à profiter du recul des stocks...

vendredi 28 juillet 2017 à 15:12

Chevron renoue avec les bénéfices au 2T grâce aux économies

New York: La major pétrolière Chevron a renoué avec les bénéfices au deuxième trimestre, grâce à sa cure d'austérité qui lui a...

vendredi 28 juillet 2017 à 14:41

ExxonMobil: bénéfices 2T quasi doublés mais inférieurs aux a…

New York: La major pétrolière américaine ExxonMobil a annoncé vendredi des bénéfices presque doublés au deuxième trimestre, en raison d'une nette baisse...

vendredi 28 juillet 2017 à 12:26

Le pétrole monte grâce à un dollar faible

Londres: Les prix du pétrole poursuivaient leur hausse vendredi en cours d'échanges européens, soutenus par le dollar et par l'Opep, avant des...

jeudi 27 juillet 2017 à 20:55

Le pétrole encore soutenu par la baisse des stocks américain…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York a terminé en légère hausse jeudi, la récente baisse des réserves de produits...

jeudi 27 juillet 2017 à 18:11

Le pétrole soutenu par l'Arabie saoudite et la baisse des st…

Londres: Les cours du pétrole poursuivaient leur hausse jeudi en fin d'échanges européens, les prix restant soutenus par les nouveaux efforts de...

jeudi 27 juillet 2017 à 15:44

Le pétrole, affecté par des prises de bénéfices, ouvre en ba…

New York: Les prix du pétrole reculaient légèrement à l'ouverture jeudi à New York, les investisseurs engrangeant quelques profits après un rebond...

jeudi 27 juillet 2017 à 13:19

Statoil dégage de larges bénéfices au 2T grâce aux cours du …

Oslo: Le géant pétrolier norvégien Statoil a présenté jeudi des résultats trimestriels meilleurs que prévu grâce à la remontée du prix des...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite