Menu
RSS
A+ A A-

Le brut ouvre en hausse à New York à 97,04 dollars le baril

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole ont débuté la séance en hausse mardi, dans un marché aux faibles volumes, les courtiers optant pour l'optimisme à la veille d'une décision importante pour l'euro et du début d'une réunion de la Réserve fédérale américaine (Fed).

Vers 13H00 GMT/15h00 HEC, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en octobre prenait 50 cents, à 97,04 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Le marché "est plutôt tranquille ce matin, reprenant son souffle avant un mercredi qui s'annonce agité, avec la décision de la cour constitutionnelle allemande (sur le nouveau fonds de secours européen, ndlr) et le début de la réunion de la Fed", a noté John Kilduff, analyste à Again Capital.

"Les rumeurs sur l'annonce de nouveaux rachats d'obligations à l'issue de la réunion de la Fed participent" à la hausse des prix, ont souligné les analystes de Commerzbank.

Après des statistiques très décevantes sur l'emploi américain vendredi, des chiffres publiés lundi ont montré un recul du crédit à la consommation aux Etats-Unis, incitant les investisseurs à tabler sur une intervention de la banque centrale américaine.

Des mesures de soutien de la Fed, notamment via des injections de liquidités dans l'économie, sont de nature à stimuler les achats de matières premières, mais aussi à diluer la valeur de dollar -- ce qui rend plus attractifs les achats de brut libellés dans la monnaie américaine.

"Les inquiétudes persistantes sur la Syrie et l'évolution de la situation entre Israël et l'Iran" constituent une "prime géopolitique pour le pétrole", a par ailleurs noté M. Kilduff, soulignant que les récents propos du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu avaient ravivé les craintes d'un conflit entre son pays et Téhéran.

Selon le responsable politique, la communauté internationale ne peut pas demander à Israël d'attendre avant d'agir vis-à-vis de l'Iran si elle n'impose pas de "lignes rouges" à Téhéran sur son programme nucléaire.

La hausse des cours restaient toutefois limitée par la possibilité d'une utilisation par les autorités américaines des réserves stratégiques du pays pour alimenter le marché du brut, après les perturbations de production dans le golfe du Mexique fin août lors du passage de l'ouragan Isaac.

Par ailleurs le fait que l'organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a très légèrement relevé mardi sa prévision de demande mondiale de brut pour 2013, tout en soulignant l'existence d'un "risque baissier" au vu d'une possible propagation du "ralentissement économique dans les pays développés" aux "régions hors de l'OCDE" va "probablement freiner tout gain important", a avancé M. Kilduff.

rp



(AWP / 11.09.2012 15h53)


Commenter Le brut ouvre en hausse à New York à 97,04 dollars le baril


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 novembre 2017 à 08:12

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions divergentes en Asie, le "light sweet crude" (WTI) enfonçant un plus haut...

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

jeudi 23 novembre 2017 à 03:33

Pétrole : un cousin de Chavez nommé à la tête de Citgo, fili…

Caracas: Le président vénézuélien Nicolas Maduro a nommé mercredi un cousin de l'ancien dirigeant Hugo Chávez comme président de Citgo, filiale américaine...

mercredi 22 novembre 2017 à 21:10

Le pétrole new-yorkais termine au plus haut depuis juillet 2…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à londres a terminé en forte hausse mercredi, profitant d'une baisse hebdomadaire...

mercredi 22 novembre 2017 à 18:13

Le pétrole profite de la baisse des réserves de brut aux Eta…

Londres: Les cours du pétrole montaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves de brut des Etats-Unis la...

mercredi 22 novembre 2017 à 17:16

USA: baisse des stocks de brut et nouveau record de producti…

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé aux Etats-Unis la semaine dernière après deux semaines de hausse surprise de suite...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite