Menu
RSS
A+ A A-

Le brut termine en hausse à New York, aidé par un recul des réserves

prix-du-petrole (reprise de la veille)</p(reprise de la veille):

(reprise de la veille)


New York - Les cours du pétrole ont terminé la séance en légère hausse jeudi à New York, soutenus par une baisse plus forte qu'attendu des stocks de brut aux Etats-Unis et par l'annonce de mesures exceptionnelles par la Banque centrale européenne.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en octobre a gagné 17 cents par rapport à la clôture de mercredi sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), à 95,53 dollars.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour même échéance, échangé sur l'Intercontinental Exchange (ICE), a fini à 113,49 dollars, en hausse de 40 cents par rapport à la clôture de mercredi.

Les chiffres hebdomadaires du département américain de l'Energie (DoE) sur les stocks de pétrole aux Etats-Unis "ont montré un recul, ce qui fait toujours pression sur les prix", a souligné James Williams, de WTRG Economics.

Les réserves d'or noir ont précisément baissé de 7,4 millions de barils lors de la semaine achevée le 31 août pour s'établir à 357,1 millions de barils.

Elles ont été particulièrement affectées par le passage de l'ouragan Isaac dans le golfe du Mexique la semaine dernière, qui avait entraîné l'arrêt préventif pendant plusieurs jours de plus de 90% de la production américaine de brut dans la région et la fermeture de jusqu'à neuf raffineries.

La reprise de l'activité restait très progressive, et 43% des capacités de production de brut dans le golfe étaient encore à l'arrêt à 16H30 GMT jeudi, selon les autorités américaines.

Les courtiers s'inquiétaient d'ailleurs de l'éventualité de nouvelles perturbations dans la région où, selon le Centre national des ouragans, "une nouvelle perturbation tropicale a 50% de chances de se transformer en cyclone tropical", a noté Phil Flynn, de Price Futures Group.

Les prix du brut profitaient par ailleurs "de l'annonce du programme de rachat d'obligations en Europe par (le président de la Banque centrale européenne Mario) Draghi", a indiqué M. Williams.

L'institution va, entre autres mesures visant à enrayer la crise de la zone euro, lancer un programme illimité de rachat de dette des pays qui ont du mal à se financer à cause de l'envolée des taux d'intérêts, comme l'Espagne ou l'Italie.

Les prix du baril avaient nettement accéléré leur hausse, de concert avec les places boursières, après la conférence de presse de M. Draghi, avant de perdre une partie de leurs gains.

Mais de façon générale après cette annonce, "le marché est un peu plus optimiste pour la reprise de l'économie européenne", a noté M. Williams.

L'annonce de la BCE faisait aussi monter l'euro face au billet vert, rendant plus attractifs les achats de pétrole en dollars pour les investisseurs munis d'autres devises.

Des chiffres positifs sur l'économie aux Etats-Unis, premier pays consommateur d'or noir, ont aussi participé à la hausse des cours du brut.

Les inscriptions au chômage ont reculé la semaine dernière et les créations de postes se sont avérées plus importantes que prévu dans le secteur privé en août, des chiffres de bon augure à la veille du rapport mensuel officiel sur l'emploi américain, considéré comme un baromètre de la vigueur du pays.

De plus, l'activité dans les services mesurée par l'indice ISM a accéléré sa progression en août.

rp



(AWP / 07.09.2012 06h21)


Commenter Le brut termine en hausse à New York, aidé par un recul des réserves


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 17 août 2017 à 15:27

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York, plombé par la …

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère baisse jeudi à New York, restant timorés au lendemain de l'annonce d'une...

jeudi 17 août 2017 à 12:22

Le pétrole stable mais affaibli par la production américaine

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient jeudi en cours d'échanges européens, affaiblis par la publication des données sur les réserves américaines...

jeudi 17 août 2017 à 06:13

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient jeudi en Asie sous l'effet d'achats à bon compte après le net recul de la veille.

mercredi 16 août 2017 à 21:31

Le pétrole termine en nette baisse à New York et à Londres

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette baisse mercredi à New York, plombé par la hausse hebdomadaire de la production...

mercredi 16 août 2017 à 18:14

Le pétrole recule, les stocks américains déçoivent

Londres: Les cours du pétrole baissaient un peu mercredi en fin d'échanges européens après des données sur les réserves américaines contrastées, avec...

mercredi 16 août 2017 à 16:55

USA: baisse bien plus marquée que prévu des stocks de brut

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse bien plus marquée que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

mercredi 16 août 2017 à 16:01

Le pétrole monte légèrement à New York, optimisme sur les st…

New York: Les cours du pétrole montaient légèrement peu après l'ouverture mercredi à New York, aidés par l'optimisme du marché sur une...

mercredi 16 août 2017 à 15:46

Pétrochimie: Shell sort d'une coentreprise saoudienne pour 8…

Londres: Le géant pétrolier Royal Dutch Shell a annoncé mercredi avoir bouclé la vente des 50% qu'il possédait dans la coentreprise de...

mercredi 16 août 2017 à 12:17

Le pétrole monte, les réserves américaines auraient reculé

Londres: Les prix du pétrole étaient en hausse mercredi en cours d'échanges européens alors que les stocks américains de brut auraient diminué...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite