Menu
RSS
A+ A A-

Le brut monte à New York, le marché surveille le Moyen-Orient

prix-du-petroleNew York : Les prix du pétrole ont nettement monté jeudi à New York, à l'issue d'une séance volatile, dominée une nouvelle fois par les mouvements de contestation qui ont continué d'agiter le Moyen-Orient.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en mars a terminé à 86,36 dollars, en hausse de 1,37 dollars par rapport à la veille.

A Londres par contre, sur l'IntercontinentalExchange, le baril de Brent de la mer du Nord à échéance avril a perdu 1,19 dollar à 102,59 dollars.

Les cours à New York "sont déprimés depuis tellement longtemps qu'on a une sorte de réajustement", a constaté Tom Bentz, de BNP Paribas.

L'écart s'était fortement creusé entre les prix à New York et Londres, atteignant 20 dollars, depuis l'apparition des premières manifestations en Egypte. Les courtiers avaient acheté massivement du Brent de la mer du Nord, coté à Londres car toute perturbation des approvisionnements au Moyen-Orient affecterait en premier lieu le marché européen.

A l'inverse, le baril de brut texan, référence du marché new-yorkais, est plombé par la surabondance des stocks aux Etats-Unis.

Jeudi, c'est l'inverse qui s'est produit: hausse des cours à New York, baisse à Londres. La tendance a été accentuée par des facteurs techniques, selon M. Bentz: l'approche de l'expiration du contrat pour livraison en mars à New York, mardi, oblige les courtiers à ajuster leurs positions.

Pour autant, "les inquiétudes concernant le Moyen-Orient persistent", a ajouté l'analyste.

Des manifestations contre les régimes autoritaires en place se heurtent à une violente répression, qui a fait au moins trois morts en 24 heures à Bahreïn, au moins deux en Libye et deux au Yémen où 25 personnes ont été blessées jeudi.

Contrairement à l'Egypte, la Libye est un important producteur de brut, membre de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep).

"Dans un monde où le rapport entre l'offre et la demande se réduit, les craintes grandissantes d'un changement considérable au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, où se trouvent les principales réserves et zones de production du monde, soutiennent les prix", ont constaté les analystes de Barclays Capital.

Le baril de Brent avait pris deux dollars mercredi après qu'Israël eut affirmé que l'Iran avait envoyé deux navires de guerre en Méditerranée via le canal de Suez.

"Avec les troubles qui s'aggravent désormais à Bahreïn, au Yémen, en Algérie et en Libye, l'inquiétude est plus forte de voir des perturbations dans les approvisionnements de ces pays, qui sont des exportateurs de pétrole et fournissent environ 4 millions de barils par jour aux marchés internationaux", ont commenté les analystes de JPMorgan.

rp

(AWP/18 février 2011 06h20)

Commenter Le brut monte à New York, le marché surveille le Moyen-Orient


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 26 septembre 2017 à 18:11

Le pétrole recule, prudence des marchés après le bond de lun…

Londres: Les cours du pétrole baissaient mardi en fin d'échanges européens après avoir atteint leur plus haut en deux ans, les marchés...

mardi 26 septembre 2017 à 17:32

Pétrole: deux nouvelles entités de Schlumberger en France to…

Paris: Deux nouvelles entités en France du groupe de services parapétroliers Schlumberger sont visés par un plan social, portant à trois le...

mardi 26 septembre 2017 à 16:07

Le pétrole, sous l'effet de prises de bénéfices, ouvre en ba…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York reculait mardi à l'ouverture après être monté la veille à...

mardi 26 septembre 2017 à 12:27

Le pétrole recule de son plus haut en deux ans à Londres

Londres: Les prix du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens, reprenant leur souffle après leur bond de la veille provoqué par...

mardi 26 septembre 2017 à 05:58

Le pétrole continue de grimper en Asie

Singapour: Les prix du pétrole continuaient sur leur lancée mardi en Asie et grimpaient à des plus hauts de plusieurs mois, sous...

lundi 25 septembre 2017 à 21:17

Le pétrole termine au plus haut en deux ans à Londres et en …

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé lundi au plus haut depuis deux...

lundi 25 septembre 2017 à 18:41

Loi hydrocarbures: Hulot défend "l'axe principal" …

Paris: La loi sur l'interdiction de la production d'hydrocarbures est "l'axe principal" du plan climat du gouvernement, a défendu lundi le ministre...

lundi 25 septembre 2017 à 18:12

Le pétrole grimpe avec le référendum du Kurdistan irakien

Londres: Les cours du pétrole montaient nettement lundi en fin d'échanges européens, les investisseurs craignant que le référendum du Kurdistan irakien sur...

lundi 25 septembre 2017 à 15:48

Frontières et pétrole: Erdogan veut sanctionner les kurdes d…

Istanbul: Le président turc Recep Tayyip Erdogan, furieux contre le référendum d'indépendance au Kurdistan irakien, a annoncé lundi une prochaine fermeture de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite