Menu
RSS
A+ A A-

Le brut en baisse en Asie après la rétrogradation d'Isaac en tempête

prix-du-petrole Singapour Singapour : Les prix du pétrole continuaient de se détendre jeudi en Asie après la rétrogradation en tempête de l'ouragan Isaac dans le golfe du Mexique et la hausse surprise des stocks de brut américains.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en octobre perdait 42 cents à 95,07 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) tandis que le baril de Brent de la mer du Nord pour la même échéance abandonnait neuf cents, à 112,45 dollars, sur l'Intercontinental Exchange (ICE).

Isaac, qui a stoppé 95% de la production de brut dans le golfe du Mexique, a été rétrogradé au rang de tempête avec des vents de 110 kilomètres par heure (km/h), sous la barre des 120 km/h au-delà de laquelle une tempête devient un ouragan.

Isaac va balayer la Louisiane mercredi et jeudi avant de toucher le sud de l'Arkansas tôt vendredi, selon le NHC, provoquant des dégâts qui pourraient coûter au moins 2,5 milliards de dollars à l'économie américaine, d'après des estimations de la société spécialisée Eqecat.

"La plupart des unités de production ont été fermées avant la tempête mais des informations préliminaires semblent indiquer que l'impact sur l'offre a été assez limité, ce qui modère un peu la pression sur les prix", selon Sanjeev Gupta, analyste chez Ernst and Young.

Les cours du brut ont aussi été touchés par la publication du rapport hebdomadaire du DoE qui a fait état d'une augmentation inattendue de 3,8 millions de barils des stocks de brut aux Etats-Unis sur la semaine achevée le 24 août, un signal jugé décevant pour la consommation énergétique du premier consommateur de pétrole dans le monde.

Les investisseurs continuaient également de digérer mercredi l'appel lancé la veille par les ministres des Finances des puissances du G7 (Allemagne, Canada, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Italie et Japon), demandant aux pays pétroliers d'"augmenter leur production pour satisfaire la demande".

Ils attendaient enfin les signes d'un recours des grandes économies à leurs réserves stratégiques de pétrole de façon à faire baisser les cours du brut.

Le baril de "light sweet crude" avait perdu 84 cents mercredi, à 95,49 dollars, sur le Nymex. A Londres, le baril de Brent avait terminé à 112,54 dollars, en baisse de 4 cents par rapport à la veille.

rp



(AWP / 30.08.2012 06h30)


Commenter Le brut en baisse en Asie après la rétrogradation d'Isaac en tempête


Le pétrole en Asie


lundi 25 septembre 2017

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole reculaient lundi en Asie après une réunion de l'Opep qui s'est terminée sans engagement tangible sur une...

vendredi 22 septembre 2017

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, les investisseurs attendant une rencontre entre des représentants de...

jeudi 21 septembre 2017

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient sans direction jeudi en Asie tout en restant au-dessus du seuil de 50 dollars, les marchés...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Asie

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 25 septembre 2017 à 15:48

Frontières et pétrole: Erdogan veut sanctionner les kurdes d…

Istanbul: Le président turc Recep Tayyip Erdogan, furieux contre le référendum d'indépendance au Kurdistan irakien, a annoncé lundi une prochaine fermeture de...

lundi 25 septembre 2017 à 15:19

Le pétrole, surveillant le Kurdistan irakien, ouvre en hauss…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait lundi à l'ouverture, aidé par des propos du président...

lundi 25 septembre 2017 à 12:40

Le pétrole monte encore, l'Opep pourrait prolonger son accor…

Londres: Les prix du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens, les analystes se satisfaisant du ton optimiste adopté par des responsables...

lundi 25 septembre 2017 à 12:16

Kurdistan irakien: assécher les revenus du pétrole dépend de…

Bagdad: L'arrêt des transactions pétrolières avec le Kurdistan irakien, demandé par Bagdad comme mesure de rétorsion à la tenue lundi du référendum...

lundi 25 septembre 2017 à 10:32

L'Opep va discuter de la prolongation des réductions de prod…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): L'Opep discutera en novembre de la prolongation des réductions de production qui ont stimulé les prix et...

lundi 25 septembre 2017 à 05:23

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole reculaient lundi en Asie après une réunion de l'Opep qui s'est terminée sans engagement tangible sur une...

dimanche 24 septembre 2017 à 20:50

Kurdistan: Bagdad demande aux pays de ne traiter qu'avec lui…

Bagdad: Le gouvernement irakien a demandé dimanche à tous les pays de ne traiter qu'avec lui pour les transactions pétrolières après la...

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite