Menu
RSS
A+ A A-

Annonce du G7: l'AIE reste sur sa ligne

prix-du-petrole Paris Paris : L'AIE n'a pas réagi mercredi au communiqué des pays du G7 disant qu'ils se tenaient prêts à lui demander des mesures "appropriées" pour garantir l'approvisionnement pétrolier, s'en tenant à sa ligne selon laquelle l'heure n'est pas venue de puiser dans les stocks stratégiques de pétrole.

Les ministres des Finances du G7 ont appelé mardi les pays pétroliers à produire plus de pétrole brut pour faire face aux "risques substantiels" qu'un prix du baril élevé fait peser sur l'économie mondiale.

Ils ont également indiqué dans leur communiqué qu'ils se "tenaient prêts" à faire appel à l'Agence internationale de l'énergie (AIE), qui représente les intérêts des pays consommateurs, pour prendre les mesures "appropriées" afin de s'assurer que le marché est bien approvisionné.

Cette évocation de mesures "appropriées" est une allusion à une possible démarche de pays membres de l'AIE visant à remettre sur le marché pétrolier une partie des réserves stratégiques coordonnés par l'agence.

Les spéculations sur une telle démarche, qui avait été évoquée ouvertement au printemps par les Etats-Unis et d'autres dont la France, ont repris de plus belle depuis quelques semaines, face à l'envolée des cours du brut et aux craintes de frappes israéliennes en Iran.

Interrogé par l'AFP, un porte-parole de l'AIE n'a pas fait de commentaires sur les annonces du G7, renvoyant à des entretiens accordés la veille à plusieurs médias par la directrice générale de l'Agence, Maria van der Hoeven. Celle-ci a déclaré en substance que l'AIE se tenait prête à agir s'il le fallait, mais que l'heure n'était pas venue de puiser dans les stocks stratégiques, le marché étant actuellement correctement approvisionné.

I'AIE souligne régulièrement qu'une telle mesure ne peut être mise en oeuvre qu'en cas de perturbation physique de l'approvisionnement du marché pétrolier, seul motif prévu par son règlement, et n'est pas destinée à apaiser la flambée des cours du brut.

Depuis sa création en 1974 en réponse au premier choc pétrolier, l'AIE n'a décidé le recours aux réserves stratégiques de pétrole de ses pays membres qu'à trois reprises : lors de la guerre du Golfe en 1991, après l'ouragan Katrina en 2005 et la dernière fois pendant le conflit libyen en 2011.

mm



(AWP / 29.08.2012 11h31)


Commenter Annonce du G7: l'AIE reste sur sa ligne


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 24 juillet 2017 à 21:27

Le pétrole, rassuré par l'Arabie saoudite, termine en hausse…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont progressé lundi à New York, encouragés par l'engagement de l'Arabie saoudite à limiter ses...

lundi 24 juillet 2017 à 18:15

Le pétrole remonte, l'Arabie saoudite rassure

Londres: Les cours du pétrole remontaient lundi en fin d'échanges européens après que l'Opep et de ses partenaires se sont rencontrés pour...

lundi 24 juillet 2017 à 16:18

Pétrole: les pays producteurs cherchent à accentuer leur bai…

Saint-Pétersbourg: Les principaux pays exportateurs de pétrole, réunis lundi, ont affiché leur volonté d'accentuer la réduction de leur offre en l'appliquant plus...

lundi 24 juillet 2017 à 16:09

France: les prix des carburants poursuivent leur hausse

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont poursuivi leur hausse la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés...

lundi 24 juillet 2017 à 15:28

Le pétrole ouvre en hausse à New York après une promesse de …

New York: Les cours du pétrole progressaient à l'ouverture à New York lundi, l'Arabie saoudite ayant assuré vouloir limiter ses exportations à...

lundi 24 juillet 2017 à 14:36

Pétrole: l'Arabie saoudite accentue sa réduction de l'offre

Saint-Pétersbourg: L'Arabie saoudite a promis lundi d'accentuer ses efforts de réduction de l'offre de pétrole et pressé les autres pays exportateurs, réunis...

lundi 24 juillet 2017 à 12:58

Le pétrole remonte, l'Arabie Saoudite limite ses exportation…

Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement lundi en cours d'échanges européens, l'Arabie saoudite ayant déclaré vouloir limiter ses exportations après la...

lundi 24 juillet 2017 à 05:56

Le pétrole en légère hausse en Asie

Singapour: Les cours du brut étaient orientés en légère hausse lundi, avant la réunion ministérielle de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

lundi 24 juillet 2017 à 05:07

Pétrole: croissance économique ralentie au Moyen-Orient

Dubaï: La croissance économique au Moyen-Orient et en Afrique du nord est en passe de connaître un ralentissement considérable cette année alors...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite