Menu
RSS
A+ A A-

Le brut finit en hausse, dopé par les tensions au Moyen-Orient

prix-du-petroleNew York : Les prix du pétrole ont nettement progressé mercredi à New York et plus encore à Londres après une nouvelle source de tension géopolitique au Moyen-Orient, entre Iran et Israël.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en mars a terminé à 84,99 dollars, en progression de 67 cents par rapport à la veille.

A Londres, sur l'IntercontinentalExchange, le baril de Brent de la mer du Nord à échéance en avril a gagné 2,14 dollars à 103,78 dollars (+2,1%). Il a grimpé en séance à son plus haut niveau depuis septembre 2008, à 104,52 dollars.

Dans un climat géopolitique déjà tendu, les prix ont progressé lorsqu'Israël a affirmé que l'Iran avait envoyé deux navires de guerre en Méditerranée via le canal de Suez, le ministre des Affaires étrangères Avigdor Lieberman s'inquiétant de ce geste qualifié de "provocation".

"On a déjà bien assez de quoi se soucier au Moyen-Orient", a souligné Phil Flynn, de PFG Best Research.

La région est en effet secouée par une vague de contestations populaires contre les régimes autoritaires en place, qui s'étend à des pays producteurs de pétrole.

Les mouvements de contestation, qui ont déjà provoqué la chute des présidents tunisien et égyptien, ont gagné mercredi la Libye après avoir touché Bahreïn, le Yémen et l'Iran où la situation reste tendue.

Selon les chiffres de l'agence américaine de l'Energie, la production de pétrole brut de la Libye se montait à environ 1,8 million de barils par jour en 2009.

"S'il y avait une interruption dans l'offre, l'Europe serait presque immédiatement touchée", a souligné Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

Les prix du Brent montaient donc encore plus que les prix du pétrole texan échangé sur le marché new-yorkais.

D'autant que le marché du Brent profitait aussi de questions propres au continent européen, des problèmes de production en mer du Nord au temps froid.

En revanche aux Etats-Unis, "le niveau record des réserves garde le marché les pieds sur terre", a souligné Phil Flynn.

Le relevé hebdomadaire du département américain de l'Energie a montré que les stocks de brut avaient encore progressé la semaine dernière aux Etats-Unis, pour la cinquième fois consécutive, même si la hausse a été moins forte que prévu.

Les stocks de brut ont augmenté de 900'000 barils lors de la semaine achevée le 11 février, alors que les analystes interrogés par l'agence Dow Jones Newswires tablaient sur une hausse plus forte de 1,7 million de barils. Les stocks d'essence ont eux aussi enregistré une progression limitée, de 200'000 barils contre 1,2 million de barils attendu.

Les stocks de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage) ont quant à eux chuté de 3,1 millions de barils.

"La demande en produits distillés a probablement été soutenue parce qu'il a fait très froid", a observé Phil Flynn. Mais les réserves restent bien au-dessus de la moyenne, a-t-il ajouté.

rp

(AWP/17 février 2011 06h20)

Commenter Le brut finit en hausse, dopé par les tensions au Moyen-Orient


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 21 août 2017 à 21:36

Le pétrole, sous les prises de bénéfices, termine en net rec…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York ont clôturé en nette baisse lundi à New York, touchés par...

lundi 21 août 2017 à 18:18

Le pétrole recule, prudence avant le point mensuel de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient nettement lundi en fin d'échanges européens dans un marché prudent après le rebond marqué de vendredi...

lundi 21 août 2017 à 12:15

Le pétrole recule avant le point mensuel de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole cédaient du terrain lundi en cours d'échanges européens alors que des représentants de l'Opep et de ses...

lundi 21 août 2017 à 11:28

Pétrole: Total va racheter Maersk Oil pour 7,45 milliards de…

Paris: Total va racheter la société d'exploration-production pétrolière danoise Maersk Oil pour 7,45 milliards de dollars, une opération majeure qui va lui...

lundi 21 août 2017 à 10:11

Rosneft finalise son implantation stratégique en Inde

Moscou: Le pétrolier public russe Rosneft a annoncé lundi avoir finalisé la reprise avec ses partenaires de l'indien Essar Oil, une opération...

lundi 21 août 2017 à 10:10

L'Angola, pays pétrolier plongé dans une sévère crise économ…

Luanda: L'Angola, qui vote mercredi pour des élections générales, est un pays riche d'immenses réserves pétrolières, mais peine encore à en faire...

vendredi 18 août 2017 à 21:36

Le pétrole termine la semaine sur une très bonne note

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé vendredi sur une bonne note une semaine marquée par une hausse de la...

vendredi 18 août 2017 à 18:14

Le pétrole remonte dans un marché prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens, dans un marché hésitant, après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 17:31

Pétrole: Pdvsa (public) paie les intérêts de sa dette

Caracas: La compagnie pétrolière publique vénézuélienne PDVSA a démenti vendredi les rumeurs d'un possible défaut de paiement, dans un contexte de profonde...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite