Menu
RSS
A+ A A-

Asie: le brut recule après appel du G7 aux pays producteurs (95,96 USD)

prix-du-petrole Singapour Singapour : Le pétrole était en baisse mercredi en Asie après l'appel du G7 aux pays pétroliers leur demandant de produire plus pour faire face aux "risques substantiels" qu'un prix du baril élevé fait peser sur l'économie mondiale.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en octobre cédait 37 cents à 95,96 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) tandis que le baril de Brent de la mer du Nord pour la même échéance glissait de 36 cents, à 112,22 dollars, sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres.

Les ministres des finances du G7 (Allemagne, Canada, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Italie, Japon) ont appelé mardi les pays pétroliers à "augmenter leur production pour satisfaire la demande".

Ils ont également indiqué dans leur communiqué qu'ils se "tenaient prêts" à faire appel à l'Agence internationale de l'énergie (AIE), qui représente les intérêts des pays consommateurs, pour prendre les mesures "appropriées" afin de s'assurer que le marché est bien approvisionné.

Ce dernier point laisse à penser que certains de ces pays, les Etats-Unis, la France et la Grande-Bretagne notamment, pourraient puiser dans leurs réserves stratégiques, confirmant des informations parues dans la presse américaine ces derniers jours et apaisant les craintes d'un manque de brut.

Porté par la conjugaison de divers facteurs économiques et géopolitiques, le baril de brut se maintient autour de 100 dollars depuis plusieurs semaines.

Il a clôturé mardi à New York à 96,3 dollars contre 77,7 dollars le 28 juin, son plus bas niveau de l'année. Le baril de Brent a fini mardi à 112,6 dollars contre un plus bas de 89,2 dollars le 21 juin.

L'appel du G7 aux pays producteurs est toutefois quelque peu tardif, affirme Justin Harper, analyste chez Ig Markets, les marchés tablant sur une demande modérée en or noir au second semestre qui doit logiquement ralentir la hausse des cours.

Les prix du brut se détendaient également mercredi grâce à l'exctinction de l'incendie de la principale raffinerie du Venezuela, au terme de plus de trois jours de combat contre les flammes. La raffinerie de Amuay fait partie du Centre de raffinage Paraguana (CRP), dont la capacité totale était de 955.000 barils par jour.

Les investisseurs scrutaient enfin la course de la tempête tropicale Isaac qui s'est transformée en ouragan mardi et se dirigeait droit vers La Nouvelle-Orléans.

Environ 93% de la production de pétrole brut est à l'arrêt dans le golfe du Mexique et 8 raffineries ont décidé de fermer ou de réduire leur activité avant l'arrivée de l'ouragan Isaac, selon un rapport de situation publié mardi par le département de l'Energie (DoE).

Isaac pourrait faire tomber les réserves américaines et doper les prix de l'or noir, par ailleurs soutenus par les tensions géopolitiques au Moyen-Orient et la fermeture de plate-formes en mer du Nord pour maintenance.

Le département américain de l'Energie doit diffuser mercredi son relevé hebdomadaire de stocks de brut. Au cours des quatre dernières semaines, les réserves ont reculé de près de 20 millions de baril, après avoir atteint un plus haut en 22 ans début juillet.

fah



(AWP / 29.08.2012 06h24)


Commenter Asie: le brut recule après appel du G7 aux pays producteurs (95,96 USD)


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 18 août 2017 à 06:27

Le pétrole recule légèrement en Asie

séoul: Les cours du pétrole reculaient légèrement en Asie vendredi, les investisseurs ignorant la baisse des stocks de brut américain pour privilégier...

jeudi 17 août 2017 à 21:27

Le pétrole termine en hausse, hésitant entre stocks et produ…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi, à l'issue d'une séance hésitante au cours de laquelle les...

jeudi 17 août 2017 à 18:12

Le pétrole rebondit, le marché reste prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en fin d'échanges européens dans un marché incertain après des données contrastées sur les réserves...

jeudi 17 août 2017 à 15:27

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York, plombé par la …

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère baisse jeudi à New York, restant timorés au lendemain de l'annonce d'une...

jeudi 17 août 2017 à 12:22

Le pétrole stable mais affaibli par la production américaine

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient jeudi en cours d'échanges européens, affaiblis par la publication des données sur les réserves américaines...

jeudi 17 août 2017 à 06:13

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient jeudi en Asie sous l'effet d'achats à bon compte après le net recul de la veille.

mercredi 16 août 2017 à 21:31

Le pétrole termine en nette baisse à New York et à Londres

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette baisse mercredi à New York, plombé par la hausse hebdomadaire de la production...

mercredi 16 août 2017 à 18:14

Le pétrole recule, les stocks américains déçoivent

Londres: Les cours du pétrole baissaient un peu mercredi en fin d'échanges européens après des données sur les réserves américaines contrastées, avec...

mercredi 16 août 2017 à 16:55

USA: baisse bien plus marquée que prévu des stocks de brut

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse bien plus marquée que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite