Menu
RSS
A+ A A-

Asie: en hausse dans l'espoir d'un geste des banques centrales

prix-du-petrole Singapour Singapour : Le pétrole s'affichait en hausse mercredi en Asie, porté par l'espoir renouvelé des investisseurs de voir la Banque centrale européenne (BCE) prendre de nouvelles mesures afin d'endiguer la propagation de la crise de la dette en zone euro.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en octobre s'appréciait de 5 cents, à 95,89 USD dans les échanges matinaux, pour son premier jour de cotation à cette échéance, tandis que le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison à même échéance grimpait de 10 cents, à 114,74 USD.

"Les espoirs que la Banque centrale européenne agisse pour contenir la crise de la dette ont dopé les cours du brut et propulsé l'euro à un plus haut depuis sept semaines face au dollar", a noté la maison de courtage Phillip Futures.

Or un renchérissement de l'euro favorise les achats de brut libellés en dollars.

Avant une série d'entretiens cruciaux cette semaine sur la dette grecque entre dirigeants européens, les déclarations de l'Allemand Michael Meister, numéro deux du groupe parlementaire des députés conservateurs, le camp de la chancelière Angela Merkel, ont envoyé un signal positif aux marchés.

"Si par concessions on entend plus d'argent, notre réponse est sans équivoque: c'est non. (...) Mais je pense que des ajustements sont possibles à l'intérieur du cadre financier existant", a dit M. Meister au quotidien Die Welt.

Les courtiers ont par ailleurs été rassurés par le succès d'une émission obligataire espagnole. Madrid a emprunté 4,515 milliards d'euros à 12 et 18 mois, profitant de taux d'intérêt en forte baisse, désormais proches des 6%, à 6,21%.

"Le fait de sortir de la zone de danger ne signifie pas automatiquement qu'on se retrouve sur le chemin de la croissance et de la prospérité. Au mieux, une récession modérée et une croissance nulle attendent la zone euro", a cependant prévenu l'analyste Justin Harper chez IG Markets à Singapour.

Outre la BCE, les marchés attendent également un assouplissement de la politique monétaire aux Etats-Unis pour soutenir une économie chancelante et une baisse des taux d'intérêt de la part de la Banque centrale de Chine.

La hausse des cours était enfin alimentée à Londres par l'approche d'opérations de maintenance sur de nombreuses plateformes de la mer du Nord -- une région déjà pénalisée en juillet par une grève des ouvriers norvégiens du secteur.

Mardi, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en septembre, dont c'était le dernier jour de cotation à cette échéance, avait gagné 43 cents, à 96,40 dollars, à son niveau le plus élevé depuis le 10 mai, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre avait gagné 94 cents, à 114,64 dollars, sur l'Intercontinental Exchange (ICE).

mm



(AWP / 22.08.2012 06h29)


Commenter Asie: en hausse dans l'espoir d'un geste des banques centrales


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 21 novembre 2017 à 18:19

Le pétrole stable, prudence des marchés avant la réunion de …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens alors que les investisseurs restaient prudents à une dizaine de...

mardi 21 novembre 2017 à 18:11

Pétrole/corruption: six dirigeants de la filiale américaine …

Caracas: Les autorités vénézuéliennes ont arrêté le président et cinq vice-présidents de Citgo, la filiale américaine du groupe pétrolier vénézuélien PDVSA, pour...

mardi 21 novembre 2017 à 15:29

Le pétrole en hausse à New York, saluant des commentaires ir…

New York: Le pétrole new-yorkais évoluait en hausse mardi peu après l'ouverture, les investisseurs saluant des commentaires rassurants quant à l'éventuelle prolongation...

mardi 21 novembre 2017 à 12:16

Le pétrole remonte, le marché hésite avant Thanksgiving

Londres: Les prix du pétrole remontaient mardi en cours d'échanges européens dans un marché peu actif alors que les échanges seront interrompus...

mardi 21 novembre 2017 à 10:59

Fin des hydrocarbures: pas d'accord entre députés et sénateu…

Paris: Pas d'accord: les députés et les sénateurs ont échoué mardi à trouver une version commune du projet de loi sur la...

mardi 21 novembre 2017 à 10:39

Norvège: production pétrolière plus faible que prévu en octo…

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté en octobre, mais ressort en deçà des...

mardi 21 novembre 2017 à 06:01

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole rebondissait mardi en Asie, mais les gains demeuraient limités avant une réunion de l'Opep au cours de laquelle le...

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

lundi 20 novembre 2017 à 18:44

Les prix des carburants toujours en hausse en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter la semaine dernière, selon des chiffres publiés lundi.

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite