Menu
RSS

Le brut monte, dans un marché sans élan mais aidé par un dollar affaibli

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole progressaient mardi en cours d'échanges européens, dans un marché sans grand volume mais toujours soutenu par les tensions au Moyen-Orient et aidé par un affaiblissement du dollar face à un euro revigoré par un regain d'optimisme sur la zone euro.

Vers 10H25 GMT (12H25 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord, échangé sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, pour livraison en octobre valait 114,39 dollars, en hausse de 69 cents par rapport à la clôture de lundi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en septembre gagnait de 57 cents à 96,54 dollars, après s'être hissé à 96,76 dollars, son niveau le plus élevé depuis le 11 mai.

"La perspective d'une baisse à court terme de la production en mer du Nord, en raison de périodes de maintenance" sur les plateformes de la région, ainsi que la montée des tensions géopolitiques au Moyen-Orient "apportent toujours un soutien aux cours du baril", estimaient les experts de JBC Energy.

Outre la montée des tensions entre Israël et l'Iran, les opérateurs continuaient de surveiller la situation en Syrie, les Etats-Unis ayant évoqué lundi pour la première fois une intervention militaire dans le pays si Damas sortait ses armes chimiques contre l'opposition au régime.

Les prix du baril étaient par ailleurs aidés mardi par un fléchissement du dollar face à un euro revigoré par un optimisme prudent sur la zone euro, les opérateurs s'interrogeant toujours sur une possible intervention de la Banque centrale européenne (BCE) pour enrayer l'envolée des taux d'emprunt des pays en difficulté de l'Union monétaire.

Un affaiblissement du billet vert rend plus attractifs les achats de pétrole, libellés dans la monnaie américaine, pour les investisseurs munis d'autres devises.

Le marché avait été soutenus lundi en séance par un article du journal allemand Der Spiegel affirmant que la BCE étudiait la possibilité d'acheter des obligations des pays en difficulté de la zone euro afin d'empêcher leurs taux d'emprunt de dépasser un certain niveau prédéfini, une perspective cependant jugée "très problématique" par le ministère des Finances allemand.

"Les prix du pétrole fluctuent toujours dans des faibles volumes d'échanges" en l'absence de nombreux opérateurs pour la période estivale, observait par ailleurs Olivier Jakob, analyste du cabinet suisse Petromatrix.

"Il y a encore une nette prime de risque alimentée par les tensions géopolitiques" mais "les spéculations sur un recours (par les Etats-Unis) à leurs réserves stratégiques de brut pour alimenter le marché atténue quelque peu" les inquiétudes du marché, estimait M. Jakob.

Par ailleurs, les investisseurs restaient sur leurs gardes avant la publication mercredi des minutes du dernier comité de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed), en quête d'indices sur de nouvelles mesures susceptibles de stimuler l'économie du premier consommateur mondial de pétrole.

tt



(AWP / 21.08.2012 12h55)


Commenter Le brut monte, dans un marché sans élan mais aidé par un dollar affaibli

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 26 juin 2017 à 21:08

Le pétrole termine en hausse, le marché tente de se stabilis…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse lundi, poursuivant leur stabilisation et profitant d'achats à bon compte...

lundi 26 juin 2017 à 20:54

France: les prix des carburants poursuivent leur baisse

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué de se replier la semaine dernière, tombant au plus bas...

lundi 26 juin 2017 à 18:07

Russie: le pétrolier Rosneft obtient des excuses d'un média …

Moscou: L'un des rares médias jugés indépendants en Russie, RBK, a présenté lundi des excuses au pétrolier Rosneft et son influent patron...

lundi 26 juin 2017 à 17:59

Le pétrole peine à trouver une direction

Londres: Les cours du pétrole peinaient à accrocher un cap lundi en fin d'échanges européens, oscillant faiblement autour de l'équilibre après la...

lundi 26 juin 2017 à 15:33

Le pétrole ouvre en hausse à New York, aidé par le dollar

New York: Les cours du pétrole ont débuté la séance en légère hausse lundi à New York, aidés par des achats à...

lundi 26 juin 2017 à 12:42

Le pétrole tente de se reprendre mais reste affaibli

Londres: Les prix du pétrole montaient un peu lundi en cours d'échanges européens, tentant timidement de se reprendre après la dégringolade de...

lundi 26 juin 2017 à 07:38

Le pétrole rebondit légèrement en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse lundi en Asie, rebondissant après une semaine qui a vu l'or noir...

vendredi 23 juin 2017 à 21:05

Le pétrole se reprend un peu à la fin d'une dure semaine

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse vendredi, parvenant à se reprendre un peu à la fin...

vendredi 23 juin 2017 à 18:11

Le pétrole essaie de se reprendre après sa récente faiblesse

Londres: Les prix du pétrole évoluaient en légère hausse vendredi en fin d'échanges européens, essayant péniblement de se maintenir en hausse sur...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite