Menu
RSS
A+ A A-

Le brut ouvre en hausse, la contestation s'étend au Moyen-Orient

prix-du-petroleNew York : Les prix du pétrole ont ouvert en hausse mercredi à New York en attendant la publication des statistiques américaines sur les stocks, et alors que la contestation au Moyen-Orient s'est étendue à la Libye.

Vers 14H20 GMT/15h20 HEC, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en mars s'échangeait à 84,87 dollars, en progression de 55 cents par rapport à la veille.

"Le marché réagit au développement des mouvements de contestation au Moyen-Orient qui se sont étendus à la Libye, un important producteur de pétrole", a expliqué Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

Les mouvements de contestation des régimes autoritaires au Moyen-Orient qui ont déjà provoqué la chute des présidents tunisien et égyptien, ont gagné la Libye après avoir touché Bahreïn, le Yémen et l'Iran où la situation reste tendue.

Selon les chiffres de l'agence américaine de l'Énergie, la production de pétrole brut de la Libye se montait à environ 1,8 million de barils par jour en 2009.

"S'il y avait une interruption dans l'offre, l'Europe serait presque immédiatement affectée. Les prix du Brent mènent le marché à la hausse, portant le reste du complexe pétrolier avec eux", a souligné Andy Lipow.

Le baril de Brent valait plus de 102 dollars mercredi, après s'être replié depuis son plus haut niveau en plus de deux ans la veille (104,30 dollars).

Les investisseurs attendaient par ailleurs les chiffres du département de l'Énergie sur l'état des stocks aux États-Unis.

Dans un marché où les réserves sont abondantes et qui s'attend à les voir encore augmentées cette semaine, les chiffres de l'API, l'association des producteurs américains, ont surpris.

Les statistiques de l'API ont en effet montré une baisse des stocks de brut contre toute attente, de 354'000 barils. Les investisseurs attendaient maintenant de confirmer ou infirmer cette tendance.

Les analystes interrogés par l'agence Dow Jones Newswires tablaient sur une nouvelle augmentation des réserves de brut, de 1,7 million de barils, mais aussi des stocks d'essence, de 1,2 million de barils.

rp

(AWP/16 février 2011 15h40)

Commenter Le brut ouvre en hausse, la contestation s'étend au Moyen-Orient


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 22 août 2017 à 21:56

Le PDG de Chevron va démissionner

Washington: Le PDG de la compagnie pétrolière Chevron John Watson va démissionner au moment où les prix de l'or noir continuent de...

mardi 22 août 2017 à 21:09

Le pétrole termine en hausse avant les stocks américains

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York et à Londres ont clôturé en légère hausse mardi, le marché...

mardi 22 août 2017 à 18:12

Le pétrole remonte avant les premières données hebdomadaires…

Londres: Les cours du pétrole remontaient mardi en fin d'échanges européens dans un marché hésitant, les analystes attendant les données hebdomadaires sur...

mardi 22 août 2017 à 15:50

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York en attendant le…

New York: Le pétrole coté à New York s'affichait en légère baisse à l'ouverture mardi, le marché hésitant entre la perspective d'un...

mardi 22 août 2017 à 12:15

Le pétrole remonte, hésitation avant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement mardi en cours d'échanges européens dans un marché hésitant après un point sans surprise de...

mardi 22 août 2017 à 07:46

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient mardi en Asie sous l'effet d'achats à bon compte après le net recul de la veille.

lundi 21 août 2017 à 21:36

Le pétrole, sous les prises de bénéfices, termine en net rec…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York ont clôturé en nette baisse lundi à New York, touchés par...

lundi 21 août 2017 à 18:18

Le pétrole recule, prudence avant le point mensuel de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient nettement lundi en fin d'échanges européens dans un marché prudent après le rebond marqué de vendredi...

lundi 21 août 2017 à 12:15

Le pétrole recule avant le point mensuel de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole cédaient du terrain lundi en cours d'échanges européens alors que des représentants de l'Opep et de ses...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite