Menu
RSS
A+ A A-

Le brut se replie, pâtit de prises de bénéfices après vendredi

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole se repliaient lundi en cours d'échanges européens, pâtissant de prises de bénéfices après s'être envolés vendredi dans la foulée des chiffres de l'emploi américain, le marché digérant par ailleurs l'accord conclu entre Soudan et Soudan du sud.

Vers 10H30 GMT (12H30 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord, échangé sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres pour livraison en septembre valait 108,06 dollars, cédant 88 cents par rapport à la clôture de vendredi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance perdait 42 cents, à 90,98 dollars.

Les cours du baril perdaient du terrain, après avoir s'être envolés vendredi de plus de 4 dollars à Londres et de plus de 3 dollars à New York. Le prix du Brent s'était hissés sur le marché londonien à 109,13 dollars, son niveau le plus élevé depuis plus de deux mois et demi.

Alors qu'il avait vigoureusement bondi vendredi après l'annonce d'une accélération plus forte que prévu des créations d'emploi en juillet aux Etats-Unis, signal encourageant pour la première économie mondiale, "le marché du pétrole a commencé cette nouvelle semaine sans élan", soulignait Jack Pollard, analyste du courtier Sucden.

Dans un volume d'échanges "remarquablement faible" en raison de la trêve estivale et de l'absence de nombreux opérateurs, "on assiste à un mouvement de prises de bénéfices" mais "comme aucun indicateur macroéconomique majeur n'est attendu (lundi), les fluctuations des cours devraient rester limitées", expliquait-il.

Après le regain d'optimisme général des investisseurs vendredi, les Bourses européennes évoluaient lundi en repli, renouant avec la prudence, et l'euro se trouvait à nouveau sous pression face au dollar.

Le renchérissement, même léger, du dollar n'était pas pour encourager les achats de brut, libellés dans la monnaie américaine et donc rendu moins attractifs pour les acquéreurs munis d'autres devises.

Par ailleurs, "en ce qui concerne le différend entre Soudan et Soudan du Sud, la situation continue de s'améliorer", une baisse des tensions géopolitiques qui pouvait contribuer à peser sur les cours du baril, observaient les experts du cabinet viennois JBC Energy.

Les deux pays ont conclu samedi un accord prévoyant que le Soudan du sud paiera à Khartoum 9,48 dollars par baril de pétrole sud-soudanais exporté via le Soudan au cours des trois ans et demi à venir.

La production pétrolière du Soudan du Sud, de 350'000 barils par jour, avait été totalement interrompue en janvier, Juba accusant son voisin du Nord de subtiliser illégalement une partie du brut sud-soudanais transitant sur son territoire.

"Même si cet accord est un pas important vers la reprise de la production sud-soudanaise, il reste encore des problèmes cruciaux à régler avant que le pétrole ne puisse être exploité à nouveau, à commencer par la sécurité à la frontière entre les deux pays", tempéraient toutefois les analystes de JBC Energy, notant que cette redémarrage devrait prendre "aussi bien six semaines que six mois".

cha



(AWP / 06.08.2012 13h00)


Commenter Le brut se replie, pâtit de prises de bénéfices après vendredi


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

jeudi 23 novembre 2017 à 03:33

Pétrole : un cousin de Chavez nommé à la tête de Citgo, fili…

Caracas: Le président vénézuélien Nicolas Maduro a nommé mercredi un cousin de l'ancien dirigeant Hugo Chávez comme président de Citgo, filiale américaine...

mercredi 22 novembre 2017 à 21:10

Le pétrole new-yorkais termine au plus haut depuis juillet 2…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à londres a terminé en forte hausse mercredi, profitant d'une baisse hebdomadaire...

mercredi 22 novembre 2017 à 18:13

Le pétrole profite de la baisse des réserves de brut aux Eta…

Londres: Les cours du pétrole montaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves de brut des Etats-Unis la...

mercredi 22 novembre 2017 à 17:16

USA: baisse des stocks de brut et nouveau record de producti…

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé aux Etats-Unis la semaine dernière après deux semaines de hausse surprise de suite...

mercredi 22 novembre 2017 à 15:31

Le pétrole avance, anticipant une baisse des réserves de bru…

New York: Le pétrole new-yorkais a ouvert la séance en hausse mercredi, poussé par la perspective d'une baisse des réserves hebdomadaires de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite