Menu
RSS
A+ A A-

Asie: mitigé (89,84 USD), marché prudent avant la Fed et la BCE

prix-du-petrole Singapour Singapour : Les cours du pétrole étaient mitigés mardi matin en Asie, dans un marché attentiste avant la réunion de politique monétaire de la banque centrale américaine (Fed) en début de semaine, suivie par celle de la banque européenne (BCE) jeudi.

Lors des échanges matinaux, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en septembre, prenait 6 cents à 89,84 USD tandis que le baril de Brent de la mer du Nord échéance septembre perdait 29 cents à 105,91 USD.

Le marché du pétrole table sur l'annonce de mesure de relance, via les politiques monétaires, de la part de la Fed et de la BCE.

Mais les opérateurs craignent que "les annonces attendues de la part des Etats-Unis et de l'Europe échouent à relancer leurs économies", soulignent les analystes de Phillip Futures.

"Il y a une vague d'optimisme sur la volonté des décideurs européens à agir pour stabiliser le marché obligataire, mais il reste encore beaucoup d'incertitudes", ajoutent les analystes de IG Markets.

Selon des données publiées lundi sur son site internet, la BCE n'a pas racheté d'obligations publiques de pays de la zone euro la semaine dernière sur le marché secondaire.

Dans un contexte de flambée des taux d'emprunt de l'Espagne et de l'Italie, le président de l'institution monétaire de Francfort Mario Draghi s'était déclaré la semaine dernière prêt à prendre toutes les mesures nécessaires pour préserver la zone euro.

Des propos repris ensuite par Paris, Berlin et Rome, qui ont rassuré les marchés. L'Italie a ainsi réussi à emprunter lundi à moyen et long terme à des taux en baisse, et sur le marché secondaire, où les obligations souveraines sont revendues, les taux espagnols et italiens ont quitté les sommets atteints une semaine auparavant.

Les déclarations de M. Draghi ont paru ouvrir la voie à une réactivation du programme de rachat d'obligations publiques, mis à l'arrêt il y a quatre mois par une BCE réticente à en user.

Mais c'est plutôt le scénario d'une intervention coordonnée avec le fonds européen FESF qui est évoquée par nombre d'observateurs.

Lundi, le pétrole s'était replié à New York et Londres, dans un marché tendu.

A New York, le baril de référence pour livraison en septembre avait cédé 35 cents par rapport à la clôture de vendredi, à 89,78 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord, échangé sur l'IntercontinentalExchange (ICE), pour même échéance, avait fini à 106,20 dollars, en recul de 27 cents.

 

ds



(AWP / 31.07.2012 06h30)


Commenter Asie: mitigé (89,84 USD), marché prudent avant la Fed et la BCE


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 17 août 2017 à 18:12

Le pétrole rebondit, le marché reste prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en fin d'échanges européens dans un marché incertain après des données contrastées sur les réserves...

jeudi 17 août 2017 à 15:27

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York, plombé par la …

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère baisse jeudi à New York, restant timorés au lendemain de l'annonce d'une...

jeudi 17 août 2017 à 12:22

Le pétrole stable mais affaibli par la production américaine

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient jeudi en cours d'échanges européens, affaiblis par la publication des données sur les réserves américaines...

jeudi 17 août 2017 à 06:13

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient jeudi en Asie sous l'effet d'achats à bon compte après le net recul de la veille.

mercredi 16 août 2017 à 21:31

Le pétrole termine en nette baisse à New York et à Londres

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette baisse mercredi à New York, plombé par la hausse hebdomadaire de la production...

mercredi 16 août 2017 à 18:14

Le pétrole recule, les stocks américains déçoivent

Londres: Les cours du pétrole baissaient un peu mercredi en fin d'échanges européens après des données sur les réserves américaines contrastées, avec...

mercredi 16 août 2017 à 16:55

USA: baisse bien plus marquée que prévu des stocks de brut

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse bien plus marquée que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

mercredi 16 août 2017 à 16:01

Le pétrole monte légèrement à New York, optimisme sur les st…

New York: Les cours du pétrole montaient légèrement peu après l'ouverture mercredi à New York, aidés par l'optimisme du marché sur une...

mercredi 16 août 2017 à 15:46

Pétrochimie: Shell sort d'une coentreprise saoudienne pour 8…

Londres: Le géant pétrolier Royal Dutch Shell a annoncé mercredi avoir bouclé la vente des 50% qu'il possédait dans la coentreprise de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite