Menu
RSS
A+ A A-

Le brut ouvre en hausse à New York, à 89,75 dollars le baril

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole ont ouvert en légère hausse vendredi à New York après la publication des chiffres de la croissance américaine qui a ralenti moins fortement qu'attendu au 2e trimestre.

Vers 13H20 GMT (15h20 HEC), le baril de référence pour livraison en septembre gagnait 36 cents par rapport à la clôture de jeudi, à 89,75 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Si les chiffres du PIB avait été "nettement plus forts qu'attendu, cela aurait rassuré ceux qui sont sceptiques à l'égard de la reprise américaine, alors qu'un chiffre bien plus bas, à l'inverse, aurait justifié une nouvelle mesure d'assouplissement monétaire de la Fed", souhaitée par les investisseurs, a expliqué Eric Bickel, de Summit Energy (groupe Schneider Electric).

Selon une première estimation officielle du produit intérieur brut (PIB) pour le 2e trimestre, la croissance économique des Etats-Unis, premier consommateur mondial de brut, a ralenti, augmentant de 1,5% après avoir progressé de 2,0% pendant les trois premiers mois de l'année.

Le chiffre du ministère du Commerce est toutefois supérieur à l'estimation médiane des analystes, qui tablait sur un taux de croissance de 1,2%.

Les opérateurs pétroliers s'attendaient à ce "les chiffres du PIB soient terribles et accroissent les chances d'une nouvelle mesure d'assouplissement monétaire" de la part de la Réserve fédérale, a également relevé Rich Ilczyszyn, analyste de iiTrader.com.

"Les chiffres ont été légèrement meilleurs qu'attendus et la Fed est maintenant coincée", a fait valoir M. Ilczyszyn, expliquant que le marché craint désormais que la Fed repousse à nouveau une action que beaucoup jugeaient imminente, avec une réunion prévue la semaine prochaine.

Or, les chiffres du jour ne font que "repousser (l'attente) à vendredi prochain, lorsque les chiffres de l'emploi seront publiés", a ajouté l'expert.

fah



(AWP / 27.07.2012 15h50)


Commenter Le brut ouvre en hausse à New York, à 89,75 dollars le baril


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 18 octobre 2017 à 12:35

Le pétrole monte un peu, aidé par les stocks américains et l…

Londres: Les prix du pétrole montaient un peu mercredi en cours d'échanges européens, portés par des données encourageantes sur les réserves américaines...

mercredi 18 octobre 2017 à 10:28

pétrole: Bagdad demande à BP de revenir "au plus vite…

Bagdad: Le ministre irakien du pétrole Jabbar al-Louaibi a demandé mercredi à la compagnie British Petroleum (BP) "de prendre au plus vite...

mercredi 18 octobre 2017 à 07:50

Le pétrole à la hausse en Asie

hong kong: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse mercredi en Asie, bénéficiant des estimations de la fédération professionnelle American...

mardi 17 octobre 2017 à 21:07

Tout en surveillant l'Irak, le pétrole fait du surplace

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole coté à New York et à Londres sont restés quasi stables mardi, les investisseurs attendant...

mardi 17 octobre 2017 à 19:23

Bagdad reprend aux Kurdes la quasi-totalité des champs pétro…

Bay hassan (irak): Les troupes gouvernementales irakiennes ont repris mardi la quasi-totalité des champs pétroliers de la province de Kirkouk après le...

mardi 17 octobre 2017 à 18:18

Le pétrole recule, la situation semble se stabiliser en Irak

Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en fin d'échanges européens alors que les marchés semblaient rassurés de voir les combattants kurdes...

mardi 17 octobre 2017 à 17:47

La crise entre Bagdad et les Kurdes rend le marché du pétrol…

Londres: Les tensions entre le gouvernement irakien et les indépendantistes kurdes d'Irak menacent la production d'or noir, et pourraient mener à une...

mardi 17 octobre 2017 à 15:21

Le pétrole porté à New York par les tensions au Moyen-Orient

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait mardi à l'ouverture, soutenu par un regain de tensions...

mardi 17 octobre 2017 à 13:10

Le conflit entre l'Irak et le Kurdistan pourrait faire monte…

Londres: Alors que le conflit s'intensifie entre le gouvernement irakien et les indépendantistes kurdes d'Irak, les marchés surveillaient avec inquiétude la situation...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite