Menu
RSS
A+ A A-

Le brut termine en hausse, espoir pour la zone euro

prix-du-petrole (reprise de la veille)</p(reprise de la veille):

(reprise de la veille)


New York - Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi à New York, portés par la promesse du président de la Banque centrale européenne (BCE) Mario Draghi de "tout faire" pour assurer la survie de l'euro.

Le baril de référence pour livraison en septembre a gagné 42 cents par rapport à la clôture de mercredi, à 89,39 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord, échangé sur l'IntercontinentalExchange (ICE), pour même échéance, a fini à 105,26 dollars, en hausse de 88 cents par rapport à la clôture de mercredi.

"Toute la hausse de la journée a été générée par les commentaires du président de la banque centrale européenne", a indiqué Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

Mario Draghi a déclaré jeudi à Londres que la BCE était "prête à faire tout ce qui est nécessaire pour préserver l'euro". "Et croyez-moi, ce sera suffisant", a-t-il insisté, estimant également que la BCE avait pour mission de réagir à l'envol des taux d'emprunt.

"Si les primes de risque sur la dette souveraine handicapent la transmission de la politique monétaire, elles entrent dans le cadre de notre mandat", a-t-il souligné, ce qui laisse entendre que la BCE pourrait reprendre sous peu ses rachats d'obligations publiques sur le marché secondaire (là où s'échangent les titres déjà émis), quasiment à l'arrêt depuis mi-février.

Après des mois passés à assister à l'aggravation de la crise de la dette en Europe, sans que les autorités du Vieux continent ne semblent capables d'enrayer la contagion, ces propos distillent "beaucoup d'espoir dans le marché, les banques centrales vont sans doute enfin agir", a dit John Kilduff, d'Again Capital.

Mais certains observateurs américains, tel Phil Flynn, de Price Futures Group, appelaient à la prudence, notant que "Draghi est connu pour décevoir" les marchés, d'autant que "les spéculations sur une sortie de la Grèce de la zone euro se multiplient".

C'est pour cette raison que le marché pétrolier a effacé une partie de ses gains au fil de la séance, selon M. Lipow: "Le marché redevient peu à peu plus sceptique, on se demande ce que la BCE compte réellement faire et comment".

Ce léger regain d'optimisme profitait à l'euro mais affaiblissait le billet vert. Or, une baisse de la monnaie américaine rend plus attractifs les achats de brut libellés en dollars pour les investisseurs munis d'autres devises.

Les cours de brut regagnaient donc du terrain après avoir été ébranlés la veille par les chiffres très moroses publiés la veille par le Département américain de l'Energie (DoE).

"Le DoE a fait état (pour la semaine achevée le 20 juillet, ndlr) d'une hausse totale de plus de 10 millions de barils des stocks pétroliers américains, ce qui n'est pas un petit chiffre", a observé Olivier Jakob, analyste du cabinet suisse Petromatrix.

Les stocks de brut ont en effet enregistré un bond inattendu de 2,7 millions de barils, tandis que les stocks d'essence, très surveillés lors de la période estivale des grands déplacements en voiture, s'envolaient de 4,1 millions de barils.

Les prix avaient cependant été aidés mercredi "par des spéculations sur une possible relance des mesures d'assouplissement monétaire" de la Réserve fédérale américaine (Fed), rappelait M. Jakob.

"Dans l'attente d'une réunion de politique monétaire de la Fed la semaine prochaine, il faut s'attendre à une volatilité à court terme des prix" du pétrole, a-t-il noté.

rp



(AWP / 27.07.2012 06h21)


Commenter Le brut termine en hausse, espoir pour la zone euro


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 novembre 2017 à 08:12

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions divergentes en Asie, le "light sweet crude" (WTI) enfonçant un plus haut...

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

jeudi 23 novembre 2017 à 03:33

Pétrole : un cousin de Chavez nommé à la tête de Citgo, fili…

Caracas: Le président vénézuélien Nicolas Maduro a nommé mercredi un cousin de l'ancien dirigeant Hugo Chávez comme président de Citgo, filiale américaine...

mercredi 22 novembre 2017 à 21:10

Le pétrole new-yorkais termine au plus haut depuis juillet 2…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à londres a terminé en forte hausse mercredi, profitant d'une baisse hebdomadaire...

mercredi 22 novembre 2017 à 18:13

Le pétrole profite de la baisse des réserves de brut aux Eta…

Londres: Les cours du pétrole montaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves de brut des Etats-Unis la...

mercredi 22 novembre 2017 à 17:16

USA: baisse des stocks de brut et nouveau record de producti…

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé aux Etats-Unis la semaine dernière après deux semaines de hausse surprise de suite...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite