Menu
RSS
A+ A A-

Le brut finit en hausse à New York, porté par des rumeurs sur la Fed

prix-du-petrole (reprise de la veille)</p(reprise de la veille):

(reprise de la veille)


New York - Les cours du pétrole ont terminé en hausse mercredi, dans un marché pariant sur une action imminente de la Banque centrale américaine (Fed), en dépit d'une envolée inattendue des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine dernière.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en septembre s'est apprécié de 47 cents par rapport à la clôture de mardi, à 88,97 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord, échangé sur l'IntercontinentalExchange (ICE), pour même échéance, s'est apprécié de 96 cents par rapport à la clôture de mardi, à 104,38 dollars.

Des deux côtés de l'Atlantique, les cours du pétrole ont évolué en dents de scie mercredi, tiraillés entre un rebond technique après une très nette chute des prix en début de semaine et une envolée inattendue des stocks de brut cette semaine, avant de finalement clôturer en légère hausse.

Le rebond des cours en deuxième partie de séance "s'explique avant tout par des rumeurs d'une intervention imminente de la Fed (...), peut-être dès la semaine prochaine, potentiellement sous la forme d'une nouvelle ronde d'apaisement quantitatif" pour relancer l'économie, a estimé Rich Ilczyszyn, de iiTrader.

"Tous les marchés (de matières premières) ont réagi de la même manière, l'or est parti en hausse, et le pétrole aussi", a constaté le courtier, peu après la publication par le Wall Street Journal d'informations affirmant que la Réserve fédérale américaine avait l'intention d'annoncer la semaine prochaine ou début septembre de nouvelles mesures d'assouplissement monétaire.

"Il y a eu beaucoup de nouvelles déprimantes ces temps-ci, une baisse de la demande en Chine, les craintes toujours plus vives pour l'Espagne et la Grèce", ce qui semble annoncer que l'environnement est favorable pour une réaction de la Fed, a-t-il ajouté.

Dans ce contexte, le marché était tourné vers la publication d'une première estimation du PIB des Etats-Unis au deuxième trimestre. "C'est triste à dire, mais si les nouvelles sont mauvaises, ce sera une bonne nouvelle pour l'ensemble des marchés", a ajouté le courtier de iiTrader, qui n'excluait pas, dans ce cas-là, que le baril de WTI "atteigne les 100 dollars en un rien de temps".

Avant de rebondir, les cours avaient brièvement décroché à la mi-séance à la suite de chiffres sur les réserves de brut aux Etats-Unis faisant état d'"une hausse inattendue, de 2,7 millions de barils" au cours de la semaine achevée le 20 juillet, ont noté les analystes de Natixis, alors que le marché attendait un léger repli.

"Il n'est pas difficile de constater que le rapport du DoE cette semaine est clairement négatif (pour le marché). Normalement à cette saison, les stocks de brut et d'essence diminuent et c'est précisément ce que les analystes attendaient. Or, c'est le contraire que nous avons vu, avec un bond considérable" de ces réserves, a indiqué Torbjorn Kjus, analyste de DNB Bank.

Pour James Williams, de WTRG Economics, la dépréciation du dollar face à l'euro mercredi, qui reprenait quelques couleurs après avoir touché un nouveau plus bas en deux ans la veille face au billet vert, a "aussi certainement (soutenu) les cours" dans la journée.

rp



(AWP / 26.07.2012 06h21)


Commenter Le brut finit en hausse à New York, porté par des rumeurs sur la Fed


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 16 août 2017 à 16:55

USA: baisse bien plus marquée que prévu des stocks de brut

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse bien plus marquée que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

mercredi 16 août 2017 à 16:01

Le pétrole monte légèrement à New York, optimisme sur les st…

New York: Les cours du pétrole montaient légèrement peu après l'ouverture mercredi à New York, aidés par l'optimisme du marché sur une...

mercredi 16 août 2017 à 15:46

Pétrochimie: Shell sort d'une coentreprise saoudienne pour 8…

Londres: Le géant pétrolier Royal Dutch Shell a annoncé mercredi avoir bouclé la vente des 50% qu'il possédait dans la coentreprise de...

mercredi 16 août 2017 à 12:17

Le pétrole monte, les réserves américaines auraient reculé

Londres: Les prix du pétrole étaient en hausse mercredi en cours d'échanges européens alors que les stocks américains de brut auraient diminué...

mercredi 16 août 2017 à 07:05

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient mardi en Asie après des estimations favorables sur l'état des stocks américains mais les inquiétudes persistantes...

mardi 15 août 2017 à 21:27

Le pétrole stagne, attentisme avant les stocks aux USA

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé proche de l'équilibre mardi, les investisseurs se montrant prudents avant la publication des...

mardi 15 août 2017 à 18:09

Le pétrole recule devant un affaiblissement de la demande mo…

Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en fin d'échanges européens, la faiblesse de la demande mondiale et l'inquiétude d'une nouvelle augmentation...

mardi 15 août 2017 à 15:42

Le pétrole ouvre en baisse à New York, les craintes sur la L…

New York: Les cours pétroliers ont ouvert en baisse mardi à New York, poursuivant leur net recul de la veille au moment...

mardi 15 août 2017 à 12:12

Le pétrole recule un peu, la demande pourrait faiblir

Londres: Les prix du pétrole reculaient légèrement mardi en cours d'échanges européens, après un recul net la veille alors que les marchés...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite