Menu
RSS
A+ A A-

Le brut monte légèrement, sur un marché prudent avant les stocks US

prix-du-petrole Londres Londres : Les cours du pétrole évoluaient en légère hausse mercredi en cours d'échanges européens, dans un marché prudent avant les chiffres des stocks pétroliers américains, et où continuaient de peser les inquiétudes vives sur la zone euro et la situation financière de l'Espagne.

Vers 10H00 GMT (12H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord, échangé sur l'IntercontinentalExchange (ICE) de Londres, pour livraison en septembre valait 103,70 dollars, en hausse de 28 cents par rapport à la clôture de mardi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance progressait de 18 cents à 88,68 dollars.

Les cours du baril tentaient de poursuivre leur petit rebond de la veille, qui faisait suite à leur spectaculaire dégringolade de plus de 3,50 dollars lundi.

"Le marché essaie de se stabiliser après les fortes pertes du début de semaine", mais "la tendance haussière enregistrée depuis la mi-juillet est définitivement brisée", observait Andrey Kryuchenkov, analyste de VTB Capital.

"La zone euro est un facteur majeur d'inquiétudes, et les perspectives économiques européennes restent très incertaines, ce qui alimente les craintes sur la demande énergétique (de la région) et plombe en permanence le moral des investisseurs", poursuivait-il.

Le marché est de plus en plus préoccupé par l'Espagne, dont les taux d'emprunts à long terme restaient mercredi ancrés au-dessus de 7,5%, seuil jugé ingérable sur la durée, et redoutent de voir le pays contraint de demander une aide extérieure, comme l'ont déjà fait l'Irlande, la Grèce et le Portugal.

"Des indicateurs manufacturiers meilleurs que prévus en Chine (deuxième pays consommateur de brut, ndlr) ont brièvement dopé (mardi) les espoirs d'une amélioration des perspectives économiques mondiales, mais des indicateurs ternes aux Etats-Unis et dans la zone euro ont en revanche échoué" à rassurer le marché, soulignaient les experts du cabinet viennois JBC Energy.

L'activité du secteur privé s'est ainsi contractée en juillet en zone euro au même rythme que le mois précédent, selon un indice publié mardi, et le baromètre Ifo du climat des affaires en Allemagne a enregistré un nouveau recul en juillet, selon des chiffres officiels diffusés mercredi.

Alors que s'avivent les inquiétudes sur l'économie et la solidité de la consommation mondiale de brut, les investisseurs vont scruter mercredi les chiffres hebdomadaires du Département américain de l'Energie (DoE), indiquait M. Kryuchenkov.

Selon les analystes interrogés par l'agence Dow Jones Newswires, le DoE devrait faire état d'un recul de 800.000 barils des stocks de brut aux Etats-Unis sur la semaine achevée le 20 juillet.

Les stocks d'essence, très surveillés durant la période estivale des grands déplacements en voiture, sont attendus en recul de 500'000 barils, et les réserves de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage) en hausse de 1,1 million de barils.

Les estimations de la fédération professionnelle américaine API ont pour leur part fait état mardi soir d'un bond de 1,3 million de barils des stocks américains de brut, à contre-courant des attentes des analystes, ce qui contribuait à accentuer la prudence des opérateurs.

cha



(AWP / 25.07.2012 12h31)


Commenter Le brut monte légèrement, sur un marché prudent avant les stocks US


Les dernières actualités des prix du pétrole

dimanche 17 décembre 2017 à 03:19

pétrole: le vénézuelien PDVSA et le russe Rosneft signent un…

Caracas: Le groupe pétrolier d'état vénézuelien PDVSA a annoncé samedi avoir signé avec la firme russe Rosneft une série d'accords dans les...

vendredi 15 décembre 2017 à 21:04

Le pétrole termine en ordre dispersé après un indicateur amé…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole new-yorkais et londoniens ont terminé en ordre dispersé vendredi, après le recul du nombre hebdomadaire...

vendredi 15 décembre 2017 à 18:18

Le pétrole hésite, entre surproduction et perturbations en m…

Londres: Les cours du pétrole divergaient vendredi en fin d'échanges européens après une semaine volatile, alors que les baisses de production causées...

vendredi 15 décembre 2017 à 15:29

Le pétrole avance à l'ouverture, l'oeil rivé sur la mer du N…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais progressait à l'ouverture vendredi, les craintes autour de la fermeture d'un oléoduc en mer du...

vendredi 15 décembre 2017 à 12:14

Le pétrole monte un peu, la production de mer du Nord reste …

Londres: Les prix du pétrole avançaient légèrement vendredi en cours d'échanges européens, les marchés hésitant entre perturbation de la production à court...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:09

Pétrole: le Canadien Cenovus supprime jusqu'à 700 emplois

Montréal: Le producteur de pétrole canadien Cenovus a annoncé jeudi la suppression de 15% de ses effectifs, soit près de 700 emplois...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:08

Le pétrole new-yorkais soutenu par la perspective d'une haus…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi à New York, portés par la perspective d'une augmentation des...

jeudi 14 décembre 2017 à 18:09

Le pétrole se reprend mais le marché tâtonne encore

Londres: Les cours du pétrole repartaient à la hausse jeudi en fin d'échanges européens, restant soutenus par la fermeture d'un pipeline en...

jeudi 14 décembre 2017 à 17:28

Produits pétroliers: hausse de la consommation française en …

Paris: Les livraisons de produits pétroliers en France ont progressé de 2,7% en novembre sur un an, avec une hausse du fioul...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite