Menu
RSS

Le brut baisse à New York, craintes de propagation après l'Egypte

prix-du-petroleNew York : Les prix du pétrole faisaient du surplace lundi à New York à l'ouverture, tandis que le marché surveillait la situation dans plusieurs pays producteurs de brut et une éventuelle propagation de la révolte en Egypte.

Vers 14H20 GMT, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en mars s'échangeait à 85,56 dollars, en recul de 2 cents par rapport à la veille.

"Le marché a célébré le départ (du président égyptien) Hosni Moubarak, mais il s'inquiète désormais de ce qui pourrait arriver dans d'autres pays producteurs de pétrole", a constaté Phil Flynn, de PFG Best Research.

Les enjeux géopolitiques gardaient les cours du pétrole sous tension, principalement le prix du Brent échangé à Londres.

Les cours du baril texan échangé à New York étaient moins affectés par la possibilité d'interruptions de production et de livraisons au Moyen-Orient. Il avait abandonné plus d'un dollar après l'annonce du départ vendredi du président égyptien Hosni Moubarak, chassé par le peuple.

"La transition en Egypte sera difficile, mais ce sont les informations sur des troubles latents en Iran, exportateur clé, et sur des manifestations régulières en Algérie, au Bahrein et au Yémen qui sont un souci plus direct pour le marché pétrolier", ont précisé les analystes de JPMorgan Global Commodities Research.

"Si ces tensions accrues dans les économies émergentes sont difficiles à quantifier, elles doivent toutefois être prises au sérieux. Les économies en développement sont prépondérantes aussi bien pour la croissance de l'offre que pour celle de la demande de pétrole", ont-ils souligné.

Le marché du Brent était aussi soutenu par le fait que la production en mer du Nord a connu des difficultés après d'importantes tempêtes, tandis que le marché américain restait bien approvisionné, les réserves s'accumulant à Cushing, principal terminal situé dans l'Oklahoma (sud).

Autre facteur de soutien pour le marché du pétrole, les chiffres sur la demande de la Chine se sont révélés particulièrement robustes malgré des mesures de resserrement de politique monétaire.

Le géant asiatique a ainsi importé en janvier 5,13 millions de barils par jour en janvier, ce qui représente une hausse de 27% sur un an et le troisième plus haut niveau jamais enregistré par les importations chinoises, selon les experts de Commerzbank.

tt

(AWP/14 février 2011 15h50)

Commenter Le brut baisse à New York, craintes de propagation après l'Egypte

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 27 juin 2017 à 15:47

Le pétrole ouvre en hausse, porté par la faiblesse du dollar

New York: Les cours du pétrole ont débuté la séance en hausse mardi à New York, portés par un accès de faiblesse...

mardi 27 juin 2017 à 15:08

Rosneft se dit victime d'une "puissante attaque informa…

Moscou: Le géant russe du pétrole Rosneft s'est dit victime mardi d'une "puissante attaque informatique" visant ses serveurs, précisant que sa production...

mardi 27 juin 2017 à 12:33

Le pétrole tente de se reprendre mais reste sous pression

Londres: Les prix du pétrole montaient un peu mardi en cours d'échanges européens, tentant de nouveau de se reprendre mais restant proches...

mardi 27 juin 2017 à 07:13

Le pétrole poursuit sa hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère hausse mardi en Asie, les prix continuant à se stabiliser après cinq semaines...

lundi 26 juin 2017 à 21:08

Le pétrole termine en hausse, le marché tente de se stabilis…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse lundi, poursuivant leur stabilisation et profitant d'achats à bon compte...

lundi 26 juin 2017 à 20:54

France: les prix des carburants poursuivent leur baisse

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué de se replier la semaine dernière, tombant au plus bas...

lundi 26 juin 2017 à 18:07

Russie: le pétrolier Rosneft obtient des excuses d'un média …

Moscou: L'un des rares médias jugés indépendants en Russie, RBK, a présenté lundi des excuses au pétrolier Rosneft et son influent patron...

lundi 26 juin 2017 à 17:59

Le pétrole peine à trouver une direction

Londres: Les cours du pétrole peinaient à accrocher un cap lundi en fin d'échanges européens, oscillant faiblement autour de l'équilibre après la...

lundi 26 juin 2017 à 15:33

Le pétrole ouvre en hausse à New York, aidé par le dollar

New York: Les cours du pétrole ont débuté la séance en légère hausse lundi à New York, aidés par des achats à...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite