Menu
RSS
A+ A A-

Le brut recule sur des prises de bénéfices, inquiétudes en zone euro

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole accentuaient leur repli vendredi en fin d'échanges européens, pâtissant de prises de bénéfices après leur forte hausse de la veille et des inquiétudes renouvelées sur la santé de la zone euro.

Vers 16H10 GMT (18H10 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en septembre, échangé sur l'IntercontinentalExchange (ICE) de Londres, valait 105,98 dollars, en baisse de 1,82 dollar par rapport à la clôture de jeudi.

Dans les échanges sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en août, dont c'est le dernier jour de cotation, cédait pour sa part 1,75 dollar à 90,91 dollars.

Les prix du baril avaient bondi jeudi de plus de 2,50 dollars, se hissant des deux côtés de l'Atlantique à leurs plus hauts niveaux depuis sept semaines, dopées par les tensions géopolitiques.

Mais "les prix sont repartis à la baisse vendredi après le fort rebond de la veille sur le marché du pétrole, alors que les investisseurs soupèsent les bons résultats d'entreprises face aux mauvaises publications économiques aux Etats-Unis", a commenté Myrto Sokou, analyste du courtier Sucden.

Alors que les conditions économiques restent instables, en zone euro et particulièrement en Espagne, "le recul des Bourses européennes a laissé le champ libre à une nouvelle correction à la baisse sur le marché du pétrole en raison de prises de bénéfices", a-t-elle ajouté.

Les marchés s'inquiètent particulièrement de la situation de l'Espagne, quatrième économie de la zone euro, qui fait face à des taux d'intérêt à long terme supérieurs à 7%.

Les investisseurs continuent cependant de surveiller également la situation géopolitique, qui pourrait a contrario apporter du soutien au marché en raison des inquiétudes sur l'offre.

"La montée des hostilités en Syrie risque toujours de s'étendre au-delà des frontières du pays et cela cause beaucoup d'inquiétudes", a ainsi souligné David Morrison, analyste chez GFT Markets.

Le régime de Damas a été touché mercredi par un attentat qui a porté un coup à l'appareil sécuritaire syrien en tuant plusieurs responsables de premier plan.

L'armée a lancé vendredi une contre-offensive pour reprendre les quartiers rebelles de Damas et était engagée dans des combats sans précédent à Alep, deuxième ville de Syrie, la spirale de violences faisant des dizaines de morts.

"Par ailleurs, Israël continue de muscler son discours contre l'Iran, après l'attentat de mercredi en Bulgarie contre un bus israélien, ce qui avive encore davantage les récentes tensions entre Téhéran et les pays occidentaux", a ajouté Andrey Kryuchenkov, analyste de VTB Capital.

En effet, à la suite d'un attentat mercredi contre un bus de touristes en provenance d'Israël, qui a tué au moins cinq ressortissants israéliens à l'aéroport de Bourgas, sur la Mer Noire, Tel Aviv a promis des représailles et a accusé l'Iran d'être le commanditaire et le Hezbollah libanais l'exécutant.

De surcroît, le prix du Brent restait soutenu par des inquiétudes sur l'offre d'or noir en mer du Nord, alors que les plateformes de la région doivent être arrêtées pour maintenance à partir de la mi-août, observaient les experts de Commerzbank.

"Cela représentera une baisse de production allant jusqu'à 200'000 barils par jour" durant plusieurs semaines, ont-ils averti.

rp



(AWP / 20.07.2012 18h30)


Commenter Le brut recule sur des prises de bénéfices, inquiétudes en zone euro


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 21 septembre 2017 à 21:21

Le pétrole termine en baisse à New York avant une réunion de…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a fini en légère baisse jeudi à la veille d'une rencontre...

jeudi 21 septembre 2017 à 18:03

Le pétrole en légère baisse face à la fermeté du dollar

Londres: Les prix du pétrole étaient en léger repli jeudi en fin d'échanges européens, pénalisés par l'appréciation du dollar au lendemain d'une...

jeudi 21 septembre 2017 à 15:28

Le pétrole ouvre en baisse à New York, freiné par la hausse …

New York: Le baril de pétrole new-yorkais reculait légèrement à l'ouverture jeudi, freiné par la hausse du dollar dans le sillage de...

jeudi 21 septembre 2017 à 12:45

Le pétrole repart à la baisse mais reste élevé

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu jeudi en cours d'échanges européens, reprenant leur souffle après leur hausse de la veille...

jeudi 21 septembre 2017 à 09:54

Pétrole: un permis d'exploration de Total en Guyane prolongé

Paris: Le ministère de la Transition écologique et solidaire a donné son feu vert à la prolongation du permis exclusif d'exploration d'hydrocarbures...

jeudi 21 septembre 2017 à 06:13

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient sans direction jeudi en Asie tout en restant au-dessus du seuil de 50 dollars, les marchés...

mercredi 20 septembre 2017 à 20:53

Le pétrole clôture au-dessus des 50 dollars le baril à New Y…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole new-yorkais a terminé au-dessus de la barre des 50 dollars mercredi après un rapport disparate...

mercredi 20 septembre 2017 à 18:11

Le pétrole monte malgré la hausse des stocks américains de b…

Londres: Les cours du pétrole montaient un peu mercredi en fin d'échanges européens, les investisseurs digérant un rapport sur les réserves américaines...

mercredi 20 septembre 2017 à 17:13

USA: les stocks de brut augmentent un peu plus qu'attendu au…

New York: Les stocks de pétrole brut ont progressé un peu plus fortement que prévu aux Etats-Unis la semaine dernière alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite